Et si on comparait l'iPhone 11 à... l'iPhone 1 ?


Apple sort un nouveau modèle d'iPhone par an, et cela depuis 2007. Il y eu des évolutions franches en terme de design et de technologies, et des changements plus en douceur sur certains points avec des améliorations progressives d'année en année. Apple tente évidemment de séduire le plus grand nombre chaque automne, mais le rythme effréné des mises à jour est plus rapide que le taux de renouvellement de la plupart des utilisateurs, qui ne ressentent pas forcément le besoin ou l'envie de changer de modèle trop fréquemment. Pour beaucoup, changer de téléphone tous les trois ou quatre ans s'avère amplement suffisant, et cela s'accompagne généralement d'un bond en avant technologique immédiatement perceptible.

Pour qui suit de près l'actualité technologique et renouvelle plus fréquemment son matériel, les évolutions peuvent en revanche paraître moins impressionnantes d'une année sur l'autre. L'iPhone évolue en effet si régulièrement, souvent par petites touches, que le chemin parcouru peut être difficile à réaliser. Ce constat a conduit le youtubeur Marques Brownlee à réaliser une sympathique vidéo dans laquelle il compare l'iPhone 11 Pro... au tout premier iPhone ! Douze ans séparent ces deux modèles, et il est intéressant de jeter un oeil dans le rétroviseur pour se rendre compte de la vitesse à laquelle les smartphones avancent, et pourquoi pas pour se rappeler quelques bons souvenirs de la simplicité — et de l'élégance — des toutes premières versions d'iOS (« iPhone OS » à l'époque).




À quoi ressemblera l'iPhone dans douze ans ? Les technologies évoluent trop vite pour le savoir, mais il est certain que le rythme ne va pas faiblir. Dès l'année prochaine, nous devons ainsi nous attendre à une nouvelle évolution majeure, avec l'arrivée de la 5G et d'un nouveau design qui pourrait d'ailleurs nous rappeler celui de l'iPhone 4. Il est également question de caméra 3D, d'écran capable d'atteindre un affichage à 120 images par seconde, d'un écran OLED toujours allumé pour l'affichage de l'heure et des notifications...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

LolYangccool

8 novembre 2019 à 17:25

Quand on voit qu’en 12 ans on passe de l’EDGE à de la 4G bien rapide et bientôt la 5G...

2020 sera je l’espère pour moi une année chargée en dépenses Apple, si les finances suivent. Entre l’iPad Pro 2020 que j’attends impatiemmment, l’iPhone 12 et éventuellement un MacBook 5G... Le MacBook ne sera peut-être pas miens si l’iPad Pro me suffit en terme de mobilité (avec un clavier et éventuellement une souris).

VanZoo

8 novembre 2019 à 18:05

Et dans 12ans ? ...

En omettant la possibilité d'un effondrement systémique ou une incapacité pour l'Occident to move forward, peut-être le smartphone sera devenu comme préhistorique (Oh que c'était pénible de devoir utiliser ses doigts !) Je ressens déjà cette impression d'une machine atteignant ses limites (le multi-touch, le coeur de cette révolution) Un machine learning si puissant que tant de choses seront simplifiées ? On en voit les prémices...
Science fiction ; communiquer et interagir par la pensée, sans besoin des mains (cela existe déjà)
Lunettes connectées (pour l'image) + AppleWatch (la santé and co) et des Airpods (sons) en lieu et place d'un désuet smartphone ... Seul peut-être demeura l'Ipad,, en complément des lunettes, une nouvelle formule d'un appareil rendu compact par des séries de pliages.

En gros, quel futur tsunami équivalent au multi-touch pour bouleverser cette industrie ?

Mais bon, je m'emballe, pour exemple, la Tv s'est grosso modo seulement agrandie et amincie, faisant parfois des " t'avances et tu recules, mais comment veux-tu... " Le plasma très bon et l'oled, entre, une régression, une période de LCD aux noirs gris avec clouding... Et combien de temps a t-il fallu pour que les Tv retrouvent la qualité des tubes cathodiques...

kikinou6

9 novembre 2019 à 08:09

La qualité des tubes cathodique ?
On a pas du avoir les mêmes alors...

pim

9 novembre 2019 à 11:36

@ kikinou6 :

Faire la fin de son « empire », Sony proposait des écrans cathodiques quasiment parfaits, dalle plate coins carrés, qui étaient infiniment supérieurs à ce que proposait les concurrents en écran plat à l'époque : colorimétrie approximative, angles de vision hyper étroits genre 20°, j'en passe et des meilleurs. Chez Sony ils se sont dits que jamais personne ne voudrait de ces écrans plats aussi pourris et aussi chers. Mais en fait, dès le début ce fut un emballement de dingue.

Le même problème se pose avec l'OLED : peu à peu les problèmes de marquage, d'angle de vision et de colorimétrie approximative disparaissent, il ne reste plus qu'à attendre une augmentation des tailles, et on aura de l'OLED partout.

Sethenès

9 novembre 2019 à 21:41

Pour moi, le principal apport d'Apple, qui a été vraiment décisif n'est pas hardware.

Alors, évidemment, je peux comprendre que vous ne le remarquiez pas. Il y a 12 ans, ceux qui ont aujourd'hui 27 ans en avaient 15. Moi, 40 ...

Or j'ai aussi eu 27 ans et j'ai aussi débattu sur les sujets d'actualité du moment.

Objectivement, l'informatique était vraiment dans un noeud inextricable à ce moment là. C'était le règne du logiciel libre qui allait tout balayer. Evidemment, le libre, c'est bien mais dès ce moment-là, je me disais. Le libre, c'est bien, mais comment on paie les factures à la fin du mois.

Cet esprit de "liberté" ou plus exactement de gratuité obligatoire (ce qui était payant était vu comme le mal absolu, Windows et Microsoft en premier lieu d'ailleurs) débordait largement du monde de l'informatique.

La première cible, c'était les Cd-ROM musicaux. Quand j'étais jeune (13-15 ans, fin des années '80), un vinyl, coûtait environ 50 FF. Les premiers CD sont arrivés et les prix ont doublé pour dépasser 100 FF (700 Francs Belges de mémoire), sans compter le prix des premières platines laser évidemment.

Or, ces prix n'ont jamais baissé, même quand les usines ont été amorties. Evidemment, l'apparition des premiers graveurs CD ont totalement changé la donne et tout le monde s'est mis à les pirater royalement. N'oublions pas l'esprit de l'époque, tout au logiciel libre. Payer pour un CD, un shareware/software était presque impensable.

Et ce, sans compter bien sûr le fait qu'il fallait parfois acheter tout un LP pour un ou deux morceaux.

Et là, Apple intervient et propose la musique avec "la" granularité idéale : par morceau. Moins d'un dollars pour "le" morceau qui nous intéresse.

C'est une révolution majeure car Apple parvient à (re)faire accepter l'idée à tout le monde qu'il est normal de payer pour du contenu. Que celui-ci soit musical, informatique, ludique n'y change pas grand chose. Non, les consommateurs sont à nouveau prêts à payer. La situation s'est normalisée.

Et c'est dans ce contexte qu’apparaît l'iPhone, iPhone qui en plus permet d'installer des applications tierces et surtout de les vendre ! La suite, on la connait. Des centaines d'abord, et bien plus par la suite, de développeurs vont s'engouffrer et faire exploser la quantité d'outils et de softs disponibles.

Dudu-du62

9 novembre 2019 à 21:46

@Sethenes très belle pensée lumineuse

VanZoo

10 novembre 2019 à 01:29

@Sethenes ; oui je sais tout ça (qu’un documentaire a explicité) Steve Jobs a apporté une solution aux majors de la musique contre Napster and co. Et il a raflé la mise.
Mais Emule puis les torrents continuent de bien fonctionner. Tant de gens volent les logiciels, la musique ou les films... ect
Là, il compare l’IPhone Edge à l’IPhone 11Pro donc il s’agit d’hardware. Donc du multi-touch qui est le cœur hardware du smartphone.

Jef

10 novembre 2019 à 13:14

C'est dommage , un titre prometteur , des tas de choses à dire , et un article vide, juste une video au milieu , visionnée 30 secondes vu que je pige rien à ce que le type raconte. Sylvain s'est sans doute fait hacker ses codes d'accès et un plaisantin s'amuse à placer de faux articles sous son nom. C'est la seule explication.

Sethenès

10 novembre 2019 à 14:06

@Jef :

Je peux être critique et garder une distance par rapport à une ligne éditoriale.

Mais ici, je la trouve totalement démesurée. Si, sur cet article précis, il y a peut-être matière à discuter, une attaque d'une telle virulence ne peut se justifier en regard de la qualité habituelle des articles de ce site.

Pire, ces propos sont écrits pour faire du mal ou en tout cas l'interprétais-je comme tel. Et rien que cela, c'est totalement inacceptable !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription