Le MacBook Pro 16'', toujours aussi irréparable


Après un premier aperçu du clavier du MacBook Pro 16" vendredi dernier, iFixit est de retour avec le démontage complet du nouvel ordinateur portable haut de gamme d'Apple. Ceux qui espéraient de bonnes surprises seront déçus : Apple a gardé ses bonnes vieilles habitudes et le MacBook Pro 16" est complexe, voire pratiquement impossible à réparer. Les principaux composants, comme le processeur, la mémoire vive et la mémoire flash, sont en effet toujours soudés à la carte mère ; même le capteur d'empreintes de Touch ID, qui fait office de bouton d'allumage, ne peut être retiré de cette dernière, et le clavier non plus ne peut pas être réparé, ce dernier étant fixé au châssis avec des rivets. Seul le trackpad est accessible relativement facilement, mais ce n'est pas le composant le plus sensible.


MacBook Pro 16 iFixit

Des dimensions similaires à celles des anciens modèles 15,4" avec la connectique traditionnelle


MacBook Pro 16 iFixit

Les touches à mécanisme à ciseaux du MacBook Pro 16" comparées à celles du Magic Keyboard externe


MacBook Pro 16 iFixit

Les touches interchangeables — épaisseur de 1,38 mm, contre 1,6 mm — toutes ne le sont pas


MacBook Pro 16 iFixit
MacBook Pro 16 iFixit
MacBook Pro 16 iFixit

La carte graphique Radeon Pro 5300M (à gauche) — le processeur Core i7-9750H (à droite)


MacBook Pro 16 iFixit

Le système de dissipation thermique sensiblement plus important


MacBook Pro 16 iFixit

Le système de rétroéclairage du clavier


MacBook Pro 16 iFixit

Les haut-parleurs plus puissants


MacBook Pro 16 iFixit

La batterie de 99,8 Wh, la plus large jamais intégrée à un MacBook, plus épaisse de 0,8 mm par rapport au MacBook Pro 15,4"


MacBook Pro 16 iFixit

Le MacBook Pro 16" évite le zéro pointé mais ne passe pas bien loin : avec une note de réparabilité de 1/10, le nouvel ordinateur portable professionnel d'Apple déçoit franchement, d'autant que le gain en volume (l'ordinateur est plus large, plus long et plus épais que son prédécesseur) aurait pu permettre un peu plus de souplesse sur la modularité des composants. Le retour en arrière sur la technologie utilisée pour le clavier est une bonne nouvelle, mais Apple aurait pu pousser la nostalgie un peu plus loin.

MacBook Pro sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (16)

clive-guilde

19 novembre 2019 à 10:32

@Sylvain entièrement d'accord avec la conclusion de l'article.
Si OS X pouvait s'installer sans bidouilles sur d'autres marques cela ferait belle lurette que je n'achèterai plus Apple pour cette raison en plus de la non évolutivité.

fabien77880

19 novembre 2019 à 10:53

On aurait meme pu y introduire une carte SD qui est, clairement, le port indispensable sur ce genre de produit...
Sans parler de la possibilité de mettre la RAM accessible comme sur les anciennes générations...
Bref, c’est du Apple, quitte à devoir tout changer et faire 6 pas en arrière écologiquement, Apple est a cheval sur ses options lors de la configuration

Zarck

19 novembre 2019 à 12:49

Le pire c'est que même si il était équipé de ports SSD et ram, ceux ci seraient non standard... et comme pour le mac pro 2013, rien ne serait proposé pour le faire évoluer, combien d'années encore pour que ce type de produits soit interdit à la vente ?

Et comme disait Coluche, « Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent plus pour que ça ne se vende pas ! »

pitoupi

19 novembre 2019 à 13:21

Pas intérêt de renversé ton café dessus... (c'est arrivé 3 fois a mon MBP en 10 ans (j'ai pu faire la réparation moi même en remplaçant la "uppercase"))

y'a 10 ans j'ai fais le meilleurs investissement en achetant un iMac et MBP (que j'utilise encore maintenant) aujourd'hui acheter un mac semble être le pire investissement (enfin du même niveau que un acer, un hp ou autre)

magister

19 novembre 2019 à 17:31

Je comprends bien que certains geeks soient préoccupés par cette impossibilité à réparer, mais, en ce qui me concerne - et je ne dois pas être le seul - je m'en contrefiche. Je ne demande qu'un appareil beau, fiable et performant. Or, j'ai eu mon premier Mac en 90, un Classic, et mon premier iPhone en 2008 ; depuis, j'ai dû avoir trois ou quatre douzaines de matos Apple et, hormis un iPad qui a foiré, TOUS ont fonctionné comme des coucous suisses, jusqu'à mon MBP Rétina d'aujourd'hui. Alors, la "réparabilité", je m'en tamponne le coquillard : comme pour mes autos, moins j'ouvre le capot, plus je suis satisfait.

Sylvain

19 novembre 2019 à 17:47

@magister : se préoccuper du coût de la réparation en cas de panne c'est un truc de geek pour toi ?! Attends voir que la panne d'un SSD te conduise à devoir changer l'intégralité de la carte mère hors garantie, avec une semaine d'immobilisation, tu auras alors un avis beaucoup moins tolérant sur le sujet

Unreal

19 novembre 2019 à 18:05

Je comprends ton avis Sylvain, être dans une situation plus que délicate à cause de son matériel qui tombe en panne, prendre du temps supplémentaire et couter une mine d'or n'a rien d'agréable.
Je suis personnellement nouveau avec le matériel Apple, depuis seulement un peu plus de 2 ans et j'espère ne jamais rencontrer de problème majeur comme tu l'as surement déjà fait.
La raison principale pour laquelle Apple complexifie la réparation à mon avis est dû au fait qu'il ne veuille pas permettre à d'autres organismes de les réparer (je parle là des magasins non certifiés).
Car permettre à d'autres de réparer leur machine leur rajouterait des nconvénients non négligeables pour eux. Laisser la possibilité aux utilisateurs de réparer, baisse du chiffre d'affaires dû au fait d'enlever l'exclusivité de la réparation à Apple ou aux organismes certifiés.
Et le plus important et qui rejoint l'idée de @magister un appareil Apple est un produit de luxe, et la dernière chose que l'on a envie de faire c'est d'y toucher, on veut le garder telle qu'elle-même si en tant que consommateur, on fait attention à notre matériel et on espère qu'il ne tombe pas en panne....

Zarck

19 novembre 2019 à 18:23

Ma soeur avait un iMac (27", 3000 €) cette daube a passée sa vie en sav (décollage du gpu tous les 3 mois...) maintenant la garantie est terminée et le mac est mort...

Misterious Gaga

19 novembre 2019 à 19:02

@Sylvain Effectivement, je vais payer environ 600€ pour réparer mon iMac (changer la carte mère) parce que la carte graphique a lâché... 😅 le pire c'est que c'est au passage sous la dernière mise à jour de Mojave puis Catalina qui lui ont fait rendre l'âme...

Unreal

19 novembre 2019 à 19:17

@Misterious Gaga , merci grâce à toi et à ton message, je vais encore rester sur Mojave un bon moment

Misterious Gaga

19 novembre 2019 à 21:18

@Unreal Oui, si tu as du matériel des années 2013 (et autours) attend, les drivers étaient pas forcément tous faits, Nvidia a pas le droit d'en sortir, et du coup le mac reconnaît plus du tout la carte graphique (assez marrant de voir qu'il démarre quand tu supprime des extensions système) mais vu que tout est soudé sur la CM, bah faut tout changer au lieu de changer juste la CG ou le CPU 😅.

On pouvait plus rien y faire, l'installation de MacOS ne fonctionnait pas, dans le sens où rien ne se chargeait en entier, il attendait avec une pomme. Du coup attends pour Catalina parce que, juste le fait que le système soit sur un volume en lecture seule et te données sur un autre, c'est genre une galère à corriger sois même... "vous ne pouvez pas supprimer ce fichier car MacOS le requiert"... yes 😅

magister

19 novembre 2019 à 23:17

@Sylvain. Ce que je constate qd même, c'est que le taux de panne des autres PC de mon entreprise est bcp plus élevé que celui des Macs. Alors, vaut-il mieux tomber souvent en panne pour des bricoles ou rarement, mais gravement ? Pour ma part, près de 30 ans sous Mac et aucun ennui ! Mon Classic que je rebranche de temps en temps s'allume encore...

pehache

20 novembre 2019 à 09:04

@Unreal "un appareil Apple est un produit de luxe" --> Non (à part les niaiseries genre Watch Edition). Les produits Apple sont sur ce qu'on appelle le segment "premium", ce qui est totalement différent du luxe. Et accessoirement pour beaucoup de gens un Mac est un outil de travail, pas un objet de déco.

@Magister : mais qu'est-ce que c'est que ces raisonnements "moi je" ?? Ton cas personnel a-t-il une quelconque signification statistique ? Bien évidemment que non ! Et tes 4 douzaines de produits Apple tu les as tous encore pour savoir s'ils fonctionnent ? Les machines Apple tombent en panne comme n'importe quelles autres... peut-être moins, ou peut-être pas moins, ce n'est pas en tous cas pas au doigt mouillé que ça s'estime.

L'irréparabilité des Mac est indéfendable, surtout quand des fabricants de PC arrivent à faire des laptops tout aussi fins et légers que les Macbook, mais qui démontent facilement et où beaucoup de composants sont remplaçables sans avoir à manier le fer à souder ou la colle (cf Thinkpad X1). Défendre l'attitude d'Apple c'est limite syndrôme de Stockholm.

The Hoff

20 novembre 2019 à 10:22

@ Unreal: la raison principale qui justifie la non réparabilité des machines vendue par Apple est beaucoup plus cynique: l'argent. Ils veulent tout simplement que, d'une part, tu sois obligé de payer tes options le quintuple du prix en te forçant à ne pas pouvoir les faire changer après coup, et d'autre part, que tu sois obligé de racheter une machine quand elle tombe en panne hors garantie. Apple n'est cependant pas la seule entreprise à pratiquer cette démarche honteuse (je pense aux voitures par exemple), source de gaspillage et de coûts inutilement justifiés pour les consommateurs.

magister

20 novembre 2019 à 10:34

@pehache. Je suis en accord avec toi : mon cas perso n'a aucune valeur statistique, évidemment. J'essayais simplement d'apporter un témoignage - un seul, pas généralisable - d'un utilisateur lambda qui est content d'avoir un Mac et de l'écosystème fermé d'Apple ! C'est comme pour les voitures : Porsche ou Lada, on a le choix ! PS : le syndrome de Stockholm, bigre, tu n'y vas pas avec le dos de la cuiller à pot, là !

Fred4

20 novembre 2019 à 11:06

Cette politique serait plus acceptable si la garantie était plus longue : 4 ans minimum.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription