L'iPhone finalement exempté de taxes douanières en décembre ?


Hier, Apple a annoncé la création d'un nouveau campus à Austin, non loin de l'usine où est en train d'être finalisé l'assemblage du nouveau Mac Pro. Tim Cook a également accueilli Donald Trump sur les lieux pour une séance d'autocongratulation parfois mensongère, le président des États-Unis n'ayant par exemple pas hésité à s'attribuer les mérites de l'ouverture de cette usine... qui est pourtant en place depuis 2013, avec le lancement du précédent modèle de Mac Pro. Donald Trump est en revanche bien responsable de sa pérennité : Apple avait initialement prévu de retourner en Chine pour la production du Mac Pro de 2019, mais les menaces de sanctions douanières ont conduit Apple à changer d'avis.


Tim Cook Donald Trump Mac Pro 2019

Image par Reuters



Si Tim Cook a des points de vue radicalement opposés à ceux de Donald Trump sur bien des points, le DG d'Apple a tout intérêt à brosser le président américain dans le sens du poil. Le Mac Pro est une petite concession et Apple a des préoccupations bien plus importantes, notamment en ce qui concerne l'iPhone. C'est en effet dès le 15 décembre que de nouvelles taxes douanières doivent s'appliquer sur les importations de produits conçus en Chine. Et si Apple ne parvient pas à convaincre l'administration Trump de lui accorder une exemption, les smartphones pommés seront le mois prochain taxés à hauteur de 15% à leur entrée sur le territoire américain. À l'occasion d'une déclaration à la presse lors de sa visite, Donald Trump a affirmé que l'exemption était toujours sur la table : « Nous devons traiter Apple de la même manière que Samsung », son grand concurrent sud-coréen qui n'est pas touché par cette taxe. C'est un argument que Tim Cook avait déjà utilisé en août dernier.

L'administration américaine a déjà repoussé une première fois la mise en place de cette taxe, qui devait initialement entrer en vigueur dès le mois de septembre. Donald Trump est friand des effets d'annonce dans le cadre de ses négociations avec la Chine, et les menaces ne sont pas toujours suivies d'effet. Réponse dans les prochaines semaines...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (2)

VanZoo

21 novembre 2019 à 13:26

Se fixer sur Trump est une impasse, c’est Goldman&Sachs aux commandes.
Et Apple a de nombreux « amis » très puissants.
Trump est un pantin, comme dans la plupart des ploutocraties.

skylex

21 novembre 2019 à 15:00

Un pantin un peu casse bonbon quand même...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription