Bugs : Apple reverrait sa manière de tester ses systèmes en 2020


Apple ne serait absolument pas satisfaite du lancement d'iOS 13 et de macOS 10.15 Catalina cet automne. La sortie des dernières mises à jour majeures des systèmes d'exploitation d'Apple a en effet été entachée de nombreux bugs, Apple ayant dû déployer en urgence plusieurs correctifs pour tenter de redonner le minimum syndical de stabilité à ses utilisateurs. Toujours bien informé, le journaliste Mark Gurman de Bloomberg affirme qu'Apple aurait décidé de revoir la méthode de développement de ses systèmes.

Dans un meeting interne, Craig Federighi aurait annoncé à ses développeurs un changement majeur dans la manière dont les futures mises à jour des systèmes d'Apple seront conçues. Apple suivrait un nouveau concept très simple : dans les versions de test internes, toutes les nouveautés non achevées devront être désactivées par défaut. En ayant la possibilité d'activer ou désactiver manuellement toutes les fonctionnalités en chantier, il serait beaucoup plus simple d'identifier les bugs. Jusqu'ici, les différentes équipes ajoutaient leurs modifications, parfois non testées, de manière quotidienne ou hebdomadaire aux versions internes d'iOS et de macOS, ce qui rendrait les appareils de test très instables, voire inutilisables dans les cas les plus extrêmes, ce qui retarderait considérablement le travail de toutes les équipes.


iOS 13 mises à jour bugs

Le nombre de mises à jour d'iOS les deux premiers mois suivant la sortie d'une nouvelle version



Mark Gurman explique que la mesure serait appliquée immédiatement, alors les développeurs de Cupertino travaillent déjà sur les nouveautés d'iOS 14, nom de code « Azul », et de macOS 10.16. Certaines nouveautés prévues pour 2020 pourraient alors être repoussées à 2021.

Ce n'est pas la première fois que le rythme de développement annuel des systèmes d'Apple est pointé du doigt et que des mesures sont prises par Apple pour tenter de gagner un peu de sérénité. En début d'année 2018, Apple avait ainsi mis en place une nouvelle stratégie qualité pour ses systèmes ; plusieurs nouvelles fonctionnalités initialement prévues pour iOS 12 ont été repoussées à iOS 13 cette année, mais iOS 12 a fini par être la mise à jour la plus stable de l'histoire récente d'Apple. Après les mises à jour éprouvantes de cette d'année, espérons qu'Apple parvienne à redresser la barre l'année prochaine.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

MangezDesPommes

21 novembre 2019 à 14:10

Ça conforte mon choix d'être resté sur IOS 12 pour l'iphone 8+

Tarantino444

21 novembre 2019 à 19:28

ENFIN!!
Ca parait evident, ce n'est pas possible d'avoir autant de bugs lors d'une sortie, cette année semble la pire aussi bien macos que ios

VanZoo

21 novembre 2019 à 19:29

Oh, as-tu connu Leopard ?

Ludo-le-ludo

21 novembre 2019 à 20:42

A contrario, plus on a des parametrages dans le code, plus ça baisse la perf...

Tarantino444

21 novembre 2019 à 21:53

arf leopard... je n'ai installé que sur la fin et suis passé tres vite a snow qui etait impec. donc pour te repondre, non je nai pas connu les debuts de leopard, mais j'imagine ses debuts mal etre pire que ceux de cette année.

Tarantino444

21 novembre 2019 à 21:56

lion etait egalement tres moyen au debut... comme quoi faut il vraiment faire une revision aussi souvent

gigatoaster

21 novembre 2019 à 22:14

J’attends iOS 13.3 personnellement avant d’acheter un nouvel iPhone Pro

Arthur FOX

22 novembre 2019 à 06:40

Sérieux !!
Soit cette article s’appuie sur de fausse informations, soit Apple à 20 ans de retard sur la gestion de sources et ne sait pas développer dans un monde moderne.
N’importe quel développeur sait qu’avec git il est possible de tester les travaux en cours de développement (dans des environnements dédier) sans avoir les livrer.
Cette histoire d’activation ou non est stupide, cela conduirait fatalement à de la duplication de code.

apfel

22 novembre 2019 à 08:32

@Arthur FOX Je te rejoins je me pause des questions là. Mais en même temps développer un système d'exploitation comme celui là ne doit pas être chose aisée dutout et Apple à recrutée beaucoup de nouveaux développeurs depuis plusieurs mois. Les nouvelles recrues doivent potentiellement faire pas mal d'erreurs aussi. Pour l'activation de fonctionnalités seulement lorsqu'elles sont prêtes c'est au contraire une bonne pratique et ça s'appelle les "Feature Flags, ou Feature Toggle" . Ça deviens vite utile lorsqu'on fait de la CI/CD, et encore plus sur des grosses bases de codes... comme un système d'exploitation . On peut voir ça à une alternative aux pratiques communes de seulement merger quand une fonctionnalité est prête ou doit être livrée à tous même beugé pour des raisons diverses comme le besoin de feedbacks et de tests prolonger sans s'enmêlés avec des branches de features. Avec les features flags on peut déployer pour un petit groupe d'utilisateurs, les QA d'Apple, les développeurs, et certains utilisateurs (par exemple 10% de ceux qui regroupe une condition), puis continuer de faire des itérations de versions sans gêner la masse totale des utilisateurs. Ça doit donc en plus trouver sa place entre les Alpha et Beta. Si tu utilises "Docker for Mac" dans le panneau de configuration tu peux choisir si tu veux être sur le Channel Stable ou celui qui te permets d'utiliser les fonctionnalités Expérimentales. Puis tu peux encore activer des options avec le fichier de configuration en JSON. C'est aussi possible en ligne de commande sur Mac et Linux. Google le fait aussi pour Chrome et Chrome OS avec les Channel Canary, Chrome Canary et l'URL interne ( chrome://flags ) . Après comme toujours avec les workflows avancées ils faut que les développeurs se prêtent au jeu, soient disciplinés, versionnent correctement sur Git, Mercurial au pire du meilleur, car ça ne m'étonnerait même pas qu'une société comme Apple soit encore sur SVN ou CVS pour des raisons historiques ou de flemme. En tout cas ça montre bien qu'Apple à du sang neuf niveau développeurs et essaie de trouver la meilleure voie avec ses processus de développement, combien même la pratique des Features Flags n'est pas nouvelle mais bon il y a toujours ces cycles dans le développement logiciel et dans la vie en général.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription