La 5G en France repoussée à juin 2020


Stéphane Richard va devoir manger son chapeau : Orange ne pourra pas lancer ses premières offres commerciales 5G au printemps 2020 comme initialement annoncé. Les rumeurs allaient déjà bon train la semaine dernière, et c'est désormais officiel : dans un communiqué de presse, le Ministère de l'Économie et des Finances a annoncé que l'attribution des fréquences ne se fera finalement pas avant le mois de juin 2020. Ce retard de trois mois serait dû à un désaccord avec l'Arcep sur les prix des licences. Si certains petits blocs de fréquences sont simplement mis aux enchères, chaque opérateur acquiert un large bloc à prix fixe en contrepartie d'engagements, notamment en terme de couverture.

Pour lancer officiellement la procédure d’attribution, le Gouvernement doit à présent approuver par arrêté ces modalités d’attribution et en fixer les conditions financières, conformément aux dispositions prévues à l’article L. 42-2 du Code des postes et des communications électroniques (CPCE). Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, a donc soumis à la consultation aujourd’hui un projet d’arrêté fixant les modalités d’attribution telles que proposées par l’Arcep, et fixant le « prix de réserve d’un bloc de 50 MHz » – dit « bloc de service public » – attribuable contre engagements et le « prix de réserve d’un bloc de 10 MHz » attribuable dans le cadre d’enchères.

Agnès Pannier-Runacher a déclaré : « Ces modalités d’attribution, élaborées avec l’ARCEP, constituent un mécanisme inédit en Europe : nous fixons des engagements de couverture en 5G bien plus ambitieux que dans d'autres pays, tout en valorisant correctement les fréquences, qui sont le patrimoine des Français. »

Stéphane Richard 5G Orange

(lire : La 5G lancée chez Orange au printemps 2020)



Comme nous avions eu l'occasion de le voir en juillet dernier lorsque l’Arcep a lancé la procédure d'attribution des fréquences 5G, le lancement de cette nouvelle technologie en France se fera par étapes. Avant fin 2020, les opérateurs ne doivent en effet couvrir que... deux villes au minimum. En pratique, l'essentiel des grandes agglomérations devrait être couvert plutôt rapidement : la couverture doit en effet grimper à 12 000 sites par opérateur avant 2025 — cela représente deux tiers de la population du pays.

Concernant le lancement des premiers forfaits 5G en 2020, tout dépendra de la vitesse à laquelle les opérateurs installeront leurs premières antennes. Les premiers modèles d'iPhone compatibles doivent justement débarquer en septembre, et tout cela pourrait donc bien se goupiller.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (2)

Marcassin

1er décembre 2019 à 12:08

Oui bon ce n'est pas vraiment un problème, l'offre matérielle côté client étant famélique ça ne va pas changer grand chose.

Unreal

1er décembre 2019 à 23:01

@Marcassion Je suis d'accord avec toi mais pour le matériel je pense qu'il faut le penser à l'inverse et, ainsi penser que l'industrie propose moins d'appareil pouvant bénéficier de la 5G car elle est à la fois couteuse mais surtout ridicule de la proposer car elle n'est pas disponible sur le territoire français.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription