Les premiers benchmarks du Mac Pro de 2019


Les premiers exemplaires du Mac Pro de 2019 sont arrivés chez leurs clients, qui s'empressent de voir ce qu'il a dans le ventre. Littéralement dans le cadre d'iFixit, qui nous a livré son classique démontage hier, et plus métaphoriquement dans le cadre de GeekBench, avec les premiers benchmarks de la nouvelle tour d'Apple. Les scores sont sans grande surprise, avec une belle envolée des performances pour les modèles dotés des processeurs les plus puissants. Le Xeon le plus costaud, avec 28 coeurs, n'est pas encore présent ; le modèle avec 24 coeurs permet déjà d'atteindre 17 733 points en multicoeurs. Le modèle le plus modeste, avec 8 coeurs, est légèrement derrière l'iMac Pro d'entrée de gamme.


Mac Pro 2019 benchmark

Plus le nombre de coeurs augmente, plus la fréquence nominale diminue : les scores du Mac Pro en monocoeur ne sont ainsi pas très bons, la nouvelle tour d'Apple se faisant dépasser par des modèles d'iMac, de MacBook Pro et de Mac mini intégrant des coeurs moins nombreux mais plus véloces. Les performances en monocoeur ne devraient toutefois pas réellement intéresser les utilisateurs professionnels, qui achètent justement le Mac Pro pour des calculs exploitant tous les coeurs de la machine.

Ces premiers tests nous montrent en tout cas que le Mac Pro d'entrée de gamme ne présente finalement pas une puissance aussi importante qu'on pourrait croire : il peut en effet se faire battre par un "simple" iMac 27" octocoeur qui sera bien moins cher, et le MacBook Pro 16" n'est d'ailleurs pas si loin derrière. L'intérêt du Mac Pro n'est pas seulement dans sa puissance brute, les possibilités d'extension étant nombreuses, mais quitte à se lancer dans l'acquisition d'une tour aussi onéreuse, de nombreux utilisateurs devraient choisir un processeur plus musclé en option.

Mac Pro sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le Mac Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (41)

VanZoo

18 décembre 2019 à 13:41

Ces bench sont ridicules ! Le MacBook Pro 13" avec son " vieux " proc et son système de dissipation thermique merdique est devant le Mac Pro
Comme si le proc d'un MBP ou même d'un Imac pouvait tenir sa fréquence sur la durée comme le Mac Pro. Mais ça, le bench ne le mesure pas.
Pi on en reparlera quand les ventilos seront couverts de poussière.

Le Mac Pro d'entrée de gamme est une hérésie. Apple fait payer très cher la modularité. Mais concernant les autres configs, pour l'usage qui doit être le sien, il pulvérise les autres Macs.

VanZoo

18 décembre 2019 à 13:43

Même avec le 16" revu, si le GPU bosse aussi, alors l'ordi chauffe et les fréquences s'effondrent rapidement, ne tiennent jamais ce que le bench a mesuré sur quelques minutes à froid, sans l'usage du GPU

Zarck

18 décembre 2019 à 14:14

Pleurons mes frères et soeurs qu'Apple n'est pas basculé pour le même tarif à un duo d'Amd Epyc.

Imagehttps://hothardware.com/ContentImages/NewsItem/49859/content/Cray_Shasta_Geekbench.jpg

Zarck

18 décembre 2019 à 14:22

https://bizon-tech.com/bizon-x8000.html#972:4932


Ce n'est pas possible d'éditer ses propres messages ?

VanZoo

18 décembre 2019 à 16:45

On te retrouve prêcher la bonne parole ici et sur mac4ever
Comme moi d'ailleurs...

Sethenès

18 décembre 2019 à 16:57

Une sportive sur son terrain de prédilection ira toujours plus vite qu'un 4x4.

pim

18 décembre 2019 à 17:28

C'est un peu ridicule de dire que le MacPro se fait enterrer en monocœur, alors qu'en regardant dans le détail, les vingt meilleurs Macs tenant le haut du classement monocœur sont dans un mouchoir de poche. Mais bref, je ne veux pas relancer ici un débat déjà très vif en ce moment sur MacG. Certains d'entre vous — qui se reconnaîtront — sont d'ailleurs fort heureusement déjà à la manœuvre pour refermer toutes ces portes ouvertes qui ont été enfoncées !

LolYangccool

18 décembre 2019 à 19:52

@Zarck Les AMD Epyc sont surpuissant c’est une certitude. Mais il faut comparer ce qui est comparable. Les bench’s que Sylvain donnent sont fait avec GB5 alors que les tiens avec GB4.
Les scores n’ont rien à voir parce que GB5 ne note pas du tout de la même manière.
A titre de comparaison mon Mac Pro 6 cœurs de 2013 fait environ 19500 points sur GB4 mais plus qu’environ 4200 sur GB5...

On compare une version majeure avec la même version majeure. Les échelles sont modifiés pour correspondre avec les performances des machines au moment de la sortie du logiciel. Sinon t’imagine les valeurs depuis 20 ans... On en serait à des score de 10000000000000000000000000 points mdr.

redslislois

18 décembre 2019 à 20:49

Moralité, le mac pro n'est pertinent qu'à partir de 16K€ (10k la tour 6k l'écran)...

Qu'ils n'aillent pas pleurer à Cupertino sur le Hackintosh gagne en popularité...

VanZoo

18 décembre 2019 à 20:54

Apple ne pleure pas sur le hackintosh sinon ils l’auraient bloqué (facilement) depuis longtemps.
Ça les arrange même = ceux qui ont un hackintosh auront plus tendance à acheter les autres produits Apple type IPhone... etc

LolYangccool

18 décembre 2019 à 20:55

Après comme le dit si bien VanZoo, le Mac Pro devrait tenir la charge bien plus longtemps sans problème contrairement à l'iMac Pro...

redslislois

18 décembre 2019 à 21:04

@lolyangccool
J'attends de constater que le système de refroidissement a correctement été dimensionné pour tirer toute la pleine puissance du cpu et des gpus.
Les cartes double puce avec infinity fabrics (et procédé de gravure 14nm) vont inéluctablement chauffer (sans parler du 28 coeurs intel en 14nm également).

Le système de refroidissement du Mac Pro ne m'impressionne pas (un ventirad à 10€ et un ventilateur pour chaque puce ne m’apparaît pas future proof).

Un système sous refroidissement liquide sur les plus grosses configs ne serait pas dénué de sens amha.

redslislois

18 décembre 2019 à 21:09

@Vanzoo
Le hackintosh n'est que peu impactant ATM pour Apple...
Mais si ces derniers continuent sur leur lancée d'offre commerciale toujours plus perverse et qu'en parallèle, le procédé d'hackintosh se simplifie notablement, Apple le sentira passer...

Les procédés de blocage à base de puce T2 etc ont déjà été contournés par de nouveaux procédés d'hackintoshing si telle est votre idée, hors il est plus simple de "matériellement" bloquer l'hackintosh que "logiciellement".
Apple devra donc trouver autre chose pour enrailler cette tendance si elle vient à se répandre...

Il n'y a que rarement des problèmes, mais toujours des enjeux

Sethenès

18 décembre 2019 à 21:19

Le Mac Pro camion a disparu en fin 2012. Je pense que 7 ans plus tard, tout ceux qui étaient potentiellement intéressés par un Hack en ont un ou l'ont au moins tenté.

Quand au refroidissement je ne suis pas inquiet pour deux raisons. D'abord les premiers retours parlent d'un Mac très silencieux, ce qui implique des ventilos qui tournent au ralenti, ce qu'ils ne peuvent faire que si la machine est correctement refroidie. Ensuite, il faut tenir compte du poids du bébé : 18 kg quand même.

LolYangccool

18 décembre 2019 à 21:24

redslislois : C'est toujours mieux que le refroidissement d'un tout en un.
Je n'ai pas dit que c'était parfait mais qu'il tiendrait mieux la fréquence.

Quand au watercooling, c'est juste à mon sens un truc de kéké tunning pas forcément beaucoup plus performant qu'un refroidissement à air classique. Effet de mode ?

pim

18 décembre 2019 à 22:21

Le watercooling est bien plus efficace, question de physique et de capacité calorifique, c'est indéniable ; Apple l'avait d'ailleurs adopté dans ses Power Mac G5, l'ancêtre du Mac Pro. C'était parfait pour refroidir ces fameuses puces G5 d'IBM, double cœur, 3 GHz, 64 bits, un monstre à l'époque, mais chaudes comme la braise. Hélas, ça c'est mal terminé, avec des fuites indétectables qui flinguait totalement la carte mère de la machine, sans prévenir. Écran noir, et plus rien !

Donc il faut se féliciter d'avoir un système à base de simples ventilateurs. Ventilateurs qui, lorsqu'ils sont bien choisis, peuvent être notablement silencieux. Ce n'est pas un privilège d'Apple d'avoir des ventilateurs silencieux, des assembleurs peuvent vous faire cela, mais il faut avouer qu'Apple le fait avec une classe certaine.

En tout cas j'ai hâte de voir une évualation du prix des composants du Mac Pro. On a ça sur l'iPhone chaque année, et chaque année on est proche de 50 % du prix de vente. Je ne serais pas surpris que l'on soit dans les mêmes eaux avec le Mac Pro. C'est pas juste un prix pour faire bling bling.

Sethenès

18 décembre 2019 à 22:21

Pour le watercooling, je manque d'objectivité puisque j'en ai installé un dans ma tour.

Comme j'ai une "simple" tour PC (enfin avec un compartiment spécial pour l'alim et les SSD), je trouve qu'avoir un processeur qui dissipe jusqu'au 140 W en plein milieu de la caisse n'est peut-être pas optimal.

Modèle de Watercooling installé : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/512BIvIO0VL._SX425_.jpg
Tour avec vue sur le compartiment arrière (mais je n'ai pas une alim comme celle-à, je n'ai qu'une Seasonic 1000 W). Par contre, on voit bien que la carte-mère est "au milieu" de la machine : https://www.evetech.co.za/repository/ProductImages/corsair-carbide-series-air-540-high-airflow-atx-cube-gaming-case-03.jpg

Par contre, sur des workstations comme la Z8, ont voit que la circulation d'air est totalement maitrisée et donc le watercooling est probablement plus dispensable : https://static.papergeek.fr/2017/09/hp-z8.jpg

Sethenès

18 décembre 2019 à 22:24

(j'ajoute que si vous regardez l'image de la tour, vous verrez une grille au dessus. C'est là que j'ai installé le dissipateur avec ses deux ventilos).

redslislois

18 décembre 2019 à 22:25

Non clairement pas un effet de mode le watercooling , je ne parle des All in one full rgb mais du vrai matos de chez EKWB ou AQUACOOLING par exemple.

L'idée de mode vient je pense de la popularité et disponibilité de pièces somme toute assez basiques mais abordables.

Déjà, tarifairement parlant, installer un circuit complet de refroidissement liquide coûte 500€ chez le meilleur d'entre eux (EKWB). Il ne peut donc pas être popularisé. Il s'adresse exclusivement aux plus exigeants sur des gpus et cpus très puissants, et qui dégagent donc beaucoup de chaleur.

Ensuite la flotte a pour avantage de maximiser les échanges thermiques au contact des puces (les métaux utilisés sont du cuivre nickelé généralement), càd que l'eau va être en mesure de capter bien plus de chaleur et donc de l'expulser de la puce elle même.

Faites passer l'eau dans un radiateur collé à deux ou trois ventilateurs (en façade du Mac Pro trois ventilateurs de 120mm par exemple afin de refroidir cette eau), et cette dernière aillant bien plus absorbé la chaleur que le refroidissement par air classique, vous vous retrouvez avec une capacité de refroidissement débile et silencieuse.

C'est particulièrement utile lorsque que l'on sait que plus la température des puces cpu et gpu est basse, et plus celles ci sont capables de monter en fréquence. En somme, vous offrez de telles marges de température à vos composants que la seule limite dont ils disposent c'est leur consommation d’électricité.

En pratique, je pense qu'un bon refroidissement par eau aurait permis d'utiliser tous les composants à bloc sans que ces derniers ne dépasse les 70°, le tout dans un silence de cathédrale.

redslislois

18 décembre 2019 à 22:54

Je rajoute qu'il est possible de concevoir un système de refroidissement liquide parfaitement fiable.

Il est nécessaire de procéder à aune maintenance du circuit (annuelle généralement) mais qu'est ce qui empêche Apple d'envoyer des techniciens spécialisés chez LES clients (par excellence) à bichonner une fois par an ? ou même à la demande? En jugé par les tarifs, peu de personnes seront concernées...

Il y avait quelque chose à creuser de ce côté là également je pense, à savoir instaurer plus de proximité auprès des clients, les plus particuliers et adorateurs de la pomme.

Ils ont fait leurs choix et j'espère (ne serait-ce que pour ceux de ce forum qui seront amenés à travailler sur de telles machines) qu'Apple n'a rien négligé et a décidé, finalement, d'offrir du premium à ceux qui le désirent, afin de répondre véritablement à toutes leurs attentes puisqu'après tout, ils sont visés par Apple.

Zarck

18 décembre 2019 à 23:23

Top Multi-Core Geekbench 5 CPU Results

System GIGABYTE R282-Z92-00
AMD EPYC 7742 2250 MHz (128 cores)
Uploaded Oct 22, 2019 sirzion Platform Linux
Single-Core Score 996 Multi-Core Score
59177

59177 x 2 = 118354

https://browser.geekbench.com/v5/cpu/multicore?page=1

On est toujours dans un rapport de 1 à 10.

Pseudol

19 décembre 2019 à 00:12

@Zarck : L'exemple à 59000 point est déjà une configuration avec deux CPUs de 64 coeurs

LolYangccool

19 décembre 2019 à 01:07

@Zarck : Le score n'est pas le même.
Pourquoi multiplies-tu 59000 par deux ? Les 59000 points incluent déjà les 2 CPU, comme l'a dit pseudo.

LolYangccool

19 décembre 2019 à 01:10

redslislois : Ok, j'avais en t^te les watercooling que l'on voit passer parfois sur le Facebook de LDLC...

Sethenès

19 décembre 2019 à 01:14

@Zarck : OK, que veux-tu démontrer ? Qu'AMD en a des plus grosses qu'Intel ? Cela on le sait.

Mais bon, prend le concurrent chez HP (la série Z) et jette un oeil sur les CPUs proposés ... comme par hasard, il n'y a que des Xeon ... Intel. Pas un seul AMD !
Source : https://zworkstations.com/products/hp-z8-workstation/

Donc pour moi, à part montrer que ces solutions ne sont pas (ou pas encore, ce qui revient au même) considéré par les grands fabricants de workstation, je ne vois pas d'autre intérêt.

Zarck

19 décembre 2019 à 01:57

Vu le prix du Mac Pro au max on peut se payer deux config en Epyc.

https://bizon-tech.com/bizon-x8000.html#959:4851;961:4992;963:4884;964:4889;967:4910;968:4911;972:4932;973:4993;974:4940

Sethenès

19 décembre 2019 à 02:35

Fait la config avec un HP Z8, tu arriveras à peu près au prix du Mac Pro.

Qu'est-ce que cela prouve ?

bunios

19 décembre 2019 à 06:23

J'ai du mal à comprendre pourquoi l'entrée de gamme du Mac Pro avec un processeur nouvelle génération W-3223 à 3.5 Ghz (8 cœurs) se fait battre par un iMac Pro à 3.2 Ghz (8 coeurs aussi w-2142B de 2017).....!!!! Je suis surpris....Enfin peut-être que le SSD est moins véloce en standard sur le Mac Pro.

A+

pim

19 décembre 2019 à 07:43

@ bunios :

Il me semble que les puces Intel Xeon ont une génération de retard par rapport aux puces Intel grand public. Après comme déjà signalé moultes fois dans ce fil, il y a d’autres différences : capacité de tenir la charge, mémoire à correction d’erreur, et cetera.

Parce que sinon il y a aussi le processeur de l’iPhone qui explose bien les scores. Avec des limitations encore plus draconiennes.

Sethenès

19 décembre 2019 à 10:24

Effectivement, la raison tient je pense tiens d'abord dans une différence de génération. J'ai essayé de le vérifier hier sans y parvenir.

Le second point très important est qu'on parle de différence de l'ordre de 10%. C'est totalement marginal. Faire un job en 1h ou en 1h06, c'est la même chose ! Pour avoir passer des nuits à attendre le résultat de calcul (littéralement), la perception d'indéniablement plus rapide ou plus lente, c'est un facteur 3 (autrement dit 20 minutes au lieu d'1h). J'ai bien parlé de perception ! pas de temps mesuré. On l'expérimente d'ailleurs tous quand on attend un bus ou un train. Parfois 20 minutes ne fissent pas de se traîner et parfois on a l'impression que ça va beaucoup plus vite.

Ensuite, il y a l'optimisation. J'imagine parfaitement qu'une puce 8-core puisse être plus optimisée pour travailler en monocore qu'une autre. Une première info est disponible sur Ark. Le W-3223 a une fréquence max de 4.0 GHz tandis que le W-2145 en a une de 4.5 GHz. Ceci explique probablement cela.

Est-ce négatif ? Non, c'est le principe même de l'optimisation. Une puce est plutôt conçue pour travailler en monocore mais peut aussi travailler en multi-core -ou- l'inverse.

Enfin, il y a la gamme d'Intel qui est difficilement lisible et j'avoue que je n'y comprends pas grand chose. A titre d'exemple, le W-2145 est vendu 1100 euros par Intel alors que le W-3223 n'est qu'à 750 euros. Le premier est donc 50% plus cher que le second. Il doit bien y avoir une raison.

Sethenès

19 décembre 2019 à 10:40

J'ajoute encore un élément, c'est que certains (dont je fais partie) insistent à chaque annonce "fracassante" sur les nouveaux processeurs Intel, sur le fait que la progression est devenue marginale.

Multiplier les coeurs pour faire exploser les stats, n'est qu'une forme de "triche" (on le voit avec les 128 coeurs du PC de Zark qui ne fait "que" 900 en monocore, 900 contre 1200, la aussi c'est quasi imperceptible mais j'illustre juste la manoeuvre).

Ici, je dirais qu'on est confronté aux conséquences de cette progression en rade. Par le passé, une ou deux générations d'écart et tout était "indéniablement" meilleur et plus rapide. Aujourd'hui, on le voit, les générations si les générations s'entremêlent, c'est justement parce que la progression est en rade.

redslislois

19 décembre 2019 à 11:04

@sethenes
Les progrès marginaux sont à mettre au compte des limites de process de gravure (14 nm ou 10nm pour intel, 14 ou 7nm pour amd).
La limite physique pousse les fabricants à tirer le maximum sans constituer de fortes augmentations.
Les xéons étant en 14nm (même architecture depuis Skylake en 2016), vous pouvez être certain que le 28 coeurs va bien chauffer conséquence de la limitation (intel a tiré tant qu'ils pouvaient sur la corde).

Hasgarn

19 décembre 2019 à 11:16

@ redslislois
Si tu veux teste de performance du refroidissement du Mac Pro, c'est ici : https://www.youtube.com/watch?v=MXyXKZqDIT4

Du coup, on constate que c'est très très efficace. Et non, les ventirads ne sont pas en toc

Sethenès

19 décembre 2019 à 11:49

@redslislois : non, je ne pense pas justement. Le lien entre performance et finesse de gravure est de plus en plus lâche. Cela a été vrai, en gros, jusqu'au 14nm (et encore). Ce que la finesse apporte aujourd'hui est uniquement une augmentation du ratio performance/watts. Mais elle n'apporte plus rien du côté performance pure.

VanZoo

19 décembre 2019 à 12:47

Les premiers vrais tests dans la vie réelle du Mac Pro sont vraiment alléchants (voir les youtubeurs américains) L'écart avec l'Imac Pro, lui au taquet, est bien plus important que sur les benchs. Sans utiliser la moitié de la puissance processeur

bunios

19 décembre 2019 à 18:07

Alors je ne trouve pas ce Xeon 2140B j'ai bien 2145. Effectivement ce processeur a une fréquence plus élevée que le nouveau dans le Mac Pro. Contrairement ce qui est noté. De plus le Turbo est plus haut sur le modèle de 2017 que de 2019....

Merci


A+

pim

19 décembre 2019 à 18:25

La référence des processeurs utilisés par Apple est inconnue dans la gamme Intel. J'ai vu ça sur la vidéo du démontage du MacPro par Snazzy Labs, et c'est une vidéo géniale :

https://www.youtube.com/watch?v=xQGfVFpMpuQ&feature=emb_title

Et donc en pratique on ne connaît pas du tout le prix de ce processeur.

redslislois

19 décembre 2019 à 18:34

@hasgarn

Des benchmarks, un 12 coeurs et un gpu single chip il est normal que ça ne chauffe pas.

Mes craintes sont autour du 28 coeurs et de l'accumulation du gpus double chip...là je suis curieux de savoir si le refroidissement remplit son rôle sur de l'export vidéo par exemple, càd en travail soutenu et continu.

j'ai vu la vidéo de snazzy labs, et il semblerait que tous les ventirads sont full cuivre, ce qui est une bonne chose en terme de conductivité thermique!

Wait and see

Zarck

19 décembre 2019 à 20:54

Apple pourrait faire en 2020 le coup de passer tous les Macs en Arm.

Imagehttps://www.mac4ever.com/images-articles/66895_mac-arm-un-premier-bench-d-une-puce-ax-a-10-coeurs.jpg

Adieu le Mac Pro 2019 et ses 10 ans d'espérances de vie...

https://www.mac4ever.com/actu/142006_mac-arm-un-premier-bench-impressionnant-d-une-puce-ax-apple-a-10-coeurs

pim

19 décembre 2019 à 21:14

Il y a un grosse réduction à la clef, décernée par Intel à ses partenaires, quand ils ne référencent pas de puce AMD dans leur gamme et s’équipent uniquement chez Intel. On peut jurer qu’Apple, très proche de ses sous, profite à fond de cette politique commerciale. Donc au lieu de passer chez AMD, ils vont plutôt négocier une réduction encore plus conséquente de la part d’Intel, en utilisant exactement ce type d’arguments.

On verra de quoi 2020 sera fait, mais attendre des puces AMD c’est croire que blanche neige va venir te border ton lit chaque soir, avec un petit bisous sur la fesse gauche, pour que tu fasses de beaux rêves

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription