Les cartes PCIe et le stockage du Mac Pro de 2019


Le Mac Pro de 2019 est très facilement démontable, et il est aisé d'accéder aux deux barrettes de SSD qui peuvent être remplacées en quelques instants et sans outil particulier. Malheureusement, la puce Apple T2 vient compliquer ce processus : ce contrôleur de sécurité empêche en effet tout changement de SSD sans authentification des nouvelles barrettes, et cette tâche ne peut être réalisée que par un technicien certifié. En bref, il n'est possible de changer le stockage du Mac Pro de 2019 qu'auprès d'un Apple Store ou d'un technicien agréé.

Le Mac Pro offre cependant d'intéressantes possibilités d'extension grâce à ses multiples connecteurs PCIe. Le site 9To5Mac a réalisé un sympathique petit test nous montrant qu'il y a tout intérêt à ne pas trop se focaliser sur le stockage en option proposé directement par Apple. Nos confrères ont en effet utilisé la carte PCIe SoNNeT M.2 4x4, un modèle capable d'accueillir quatre SSD au format M.2 NVMe 2280 et d'utiliser le tout en RAID 0. Dans son test faisant appel à des SSD 970 EVO Plus de Samsung, 9To5Mac est parvenu à obtenir des débits en lecture et en écriture s'approchant des 7 Go/s, ce qui est deux fois plus rapide qu'avec les SSD internes d'Apple.




En terme de tarif, cette solution est plutôt intéressante : la carte d'extension de SoNNeT coûte (actuellement) 440,59 € chez Amazon, alors que les SSD de 2 To de Samsung sont à 450 €. Soit un total de 2 240,59 € pour une extension de 8 To, là où l'option d'Apple équivalente est facturée 3 120 €. Et bien sûr, il est possible d'être un peu plus modeste en terme de stockage : le SSD 970 EVO Plus de 1 To est ainsi à 209,99 €, soit 4 To pour 1 280,55 € pour une extension de 4 To, au lieu de 1 680 € chez Apple.


Sonnet 4M2 Mac Pro

L'avantage de cette solution est donc aussi pécuniaire, mais pas seulement : en optant pour une carte d'extension, il est possible de changer de SSD à tout moment sans faire appel à Apple, et sans opter pour une solution propriétaire. Ainsi, les barrettes en question pourront tout à fait être réutilisées un jour sur un futur ordinateur, ce qui ne sera pas le cas du stockage d'Apple qui sera définitivement relié au Mac Pro. Notez en revanche que macOS ne peut pas être installé sur un disque PCIe : il reste donc intéressant d'opter pour 1 To de stockage interne (plutôt que 256 Go par défaut) pour avoir un peu plus de confort pour le système et les applications. Mais au-delà, les solutions PCIe devraient faire de nombreux adeptes.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le Mac Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (16)

tristan33

24 décembre 2019 à 12:47

Il me semble que la solution décrite dans le post précédent est moins onéreuse que celle-ci?
Avec ce produit : 8.0TB OWC Accelsior 4M2 PCIe Card

tristan33

24 décembre 2019 à 12:48

Le produit 8.0TB OWC Accelsior 4M2 PCIe Card est à 1600 dollars donc bien moins cher et tout aussi rapide, non?

Sethenès

24 décembre 2019 à 12:51

Il semble (je dis bien, il semble) que l'autre carte ne proposerait que du Raid "software" alors qu'il est possible que cette carte-ci permette du Raid "hardware". La différence de prix et de vitesse viendrait de là.

Pseudol

24 décembre 2019 à 13:00

Est ce qu'il est possible d'utiliser ce genre d'extension comme stockage primaire, dans le sens où même sans les deux SSD propriétaires d'apple, vous êtes capable de démarrer le mac et de l'utiliser sans aucun effet secondaire ?

LolYangccool

24 décembre 2019 à 13:06

@Pseudol : « Notez en revanche que macOS ne peut pas être installé sur un disque PCIe »

Pseudol

24 décembre 2019 à 13:08

Merci bien

tristan33

24 décembre 2019 à 13:43

Sethenès, quelle est la différence entre Raid "hardware" et "software" ?

Sethenès

24 décembre 2019 à 13:59

Dans le Raid "hardware", c'est la carte qui gère le tout et qui fait croire à l'OS qu'il n'a affaire qu'à un disque classique.

Dans le Raid "software", c'est l'OS (en tout cas un soft qui tourne sur le CPU de l'ordinateur) qui accède aux différents disques et qui gère la parité, etc. C'est typiquement le cas des NAS (en tout cas les Synology, mais je pense de tous les NAS grand public en fait).

clive-guilde

24 décembre 2019 à 14:24

Dommage pour la restriction de l'installation du système impossible sur du stockage en PCIe.

Sethenès

24 décembre 2019 à 14:35

@clive-guilde : Pour moi, ça n'est pas clair. Justement, parce que l'autre carte le permettrait.

En plus, a priori, je ne vois pas pourquoi subitement sur le Mac Pro, installer un OS sur un autre disque que le disque interne bloquerait. Est-ce hardware (Mac ou carte), est-ce OSX, autre chose ?

Chez moi j'ai une carte de ce genre (version simplifiée avec un seul slot M.2) installée dans un PC et je n'ai pas eu de problème à installer un OS dessus.

Fred4

24 décembre 2019 à 15:07

@Sethenès : peut-être lié à la puce T2 ?
Sauf à désactiver le boot sécurisé ?

Moitah

25 décembre 2019 à 00:24

Est ce qu'on peut faire un fusion drive avec les ssd de base et les ssd ajoutés pour n'avoir qu'un seul volume macOS ?

Sethenès

25 décembre 2019 à 13:27

@Moitah : Je réponds en deux temps.

Primo, le principe du fusion drive est qu'un "disque" très rapide sert de cache à un disque plus lent. Autrement dit, les capacités ne s'additionnent pas, au contraire on "perd" la capacité du disque le plus rapide. Autre manière de dire la même chose, sur le disque le plus rapide on trouve une copie des informations présentes sur le disque le plus lent.

Secundo, sur un raid software c'est impossible car pour qu'il puisse fonctionner, il faut déjà que l'OS ait démarré. Donc l'OS doit se trouver soit sur un disque seul, soit sur un Raid Hardware. D'ailleurs, les machines qui disposent d'un Raid Hardware "bootable" ont toujours un utilitaire qui permet de configurer le Raid avant d'installer l'OS.

skylex

26 décembre 2019 à 14:46

@Sethenès : sous linux on peut tout à fait installer l'OS sur un raid software Testé et approuvé.

Sethenès

26 décembre 2019 à 15:37

Sur un Raid avec du stripping ? Sur un Raid 1 (ou n'importe quelle combinaison de mirroring) je peux comprendre mais sur du Raid 0, 4, 5 ou 6.

Une rapide recherche me le confirme d'ailleurs, je cite "Warning: the /boot filesystem cannot use any softRAID level other than 1 with the stock Ubuntu bootloader. If you want to use some other RAID level for most things, you'll need to create separate partitions and make a RAID1 device for /boot."

Source : https://help.ubuntu.com/community/Installation/SoftwareRAID

Pour que cela soit bien clair, le Raid 1, avoir exactement la même information sur les deux disques. Il n'y a donc aucune extension de capacité mais bien une augmentation de la disponibilité de la machine (dans le cas hypothétique ou un seul des deux disques est affecté par le problème).

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription