Un premier aperçu du Core i9 du MacBook Pro 16'' de 2020


Intel n'avait pas grand chose de très concret à présenter au CES, mais le fondeur a tout de même tenu à nous mettre l'eau à la bouche en annonçant que ses processeurs Core de 10ème génération de la série H dépasseront la barre des 5 GHz pour les Core i7, et iront plus loin pour les Core i9. En attendant qu'Intel dévoile toutes les caractéristiques des puces en question, plusieurs benchmarks (1, 2, 3) du Core i9-10980HK sont apparus sur la base de données de GeekBench 4. Le Core i9-10980HK sera le successeur direct du Core i9-9980HK, c'est à dire le processeur le plus haut de gamme actuellement utilisé par Apple (en option) sur le MacBook Pro 16".

Aujourd'hui, le Core i9-9980HK présente une fréquence de base à 2,4 GHz et un mode Turbo à 5 GHz. Toujours équipé de huit coeurs, le Core i9-10980HK présentera une fréquence de base nettement supérieure, à 3,1 GHz. Côté Turbo, aucun des trois tests ne permet de dépasser les 5 GHz, le résultat le plus performant plafonnant à 4,98 GHz. Avec des scores d'environ 5458 en monocoeur et 31661 en multicoeur, le Core i9-10980HK promet une puissance qui sera à peine supérieure à celle du modèle actuel en monocoeur (+4%), un peu plus en multicoeur (+16%). On comprend que tout dépendra du circuit de refroidissement : si la nouvelle architecture interne du MacBook Pro 16" fait des miracles, le Core i9-10980HK pourrait permettre des gains de performances intéressants. Si la puce est bridée, l'écart avec la précédente génération pourrait en revanche être bien moins significatif.


Core i9-10980HK GeekBench

Vous l'aurez compris, il ne faut quoi qu'il en soit pas s'attendre à un grand écart d'une génération sur l'autre : Intel pousse l'architecture Skylake et sa gravure en 14 nanomètres dans ses derniers retranchements, et il n'y aura pas d'avancée franche tant que les 10 nanomètres resteront réservés aux ultra-portables aux enveloppes thermiques inférieures. Le passage aux puces Intel de dixième génération devrait en revanche apporter quelques nouveautés collatérales sympathiques, et notamment la prise en charge native du Wi-Fi 6 qui manquait sur le MacBook Pro 16" de 2019. À suivre !

MacBook Pro sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (4)

redslislois

23 janvier 2020 à 17:59

Si cette puce est intégrée au macbook pro 16, l'enjeu sera de tenir la fréquence de base, pas plus...
Trop de contraintes de consommation et de refroidissement encore.

pim

23 janvier 2020 à 18:47

Aucune puce, dans aucune machine Apple, ne dépasse les 6500 points en mono cœur. Bientôt dix ans que les résultats de toutes les puces se tiennent dans un mouchoir de poche. Vu mon activité de compilation impossible à paralléliser sur plusieurs cœurs, le score en mono cœur, c’est LE critère que je regarde en priorité. Mes autres critères sont la fréquence de la RAM et la quantité de mémoire cache des processeurs, qui accélèrent tous deux vraiment les choses à situation réelle. J’attends aussi beaucoup de l’adoption de la norme PCI 4, qui va permettre d’accélérer un peu plus l’élément de la chaîne qui reste encore le plus lent : les échanges avec le SSD.

pehache

24 janvier 2020 à 09:30

"l’élément de la chaîne qui reste encore le plus lent : les échanges avec le SSD"

Pour de la compilation les SSD nvme ne plus du tout un goulet. Et même les SSD SATA à mon avis n'en sont pas un non plus.

VanZoo

24 janvier 2020 à 12:29

Je suis convaincu qu’il faudrait d’abord davantage d’optimisation software qu’une course aux benchs... Mais bon, Apple vend du matériel. Et Adobe se repose sur une forme relative de monopole.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription