Coronavirus : l'iPhone 9 risque-t-il le coup de froid ?


La prochaine sortie de l'iPhone 9, attendue au printemps et visiblement dès le mois de mars, peut-elle faire les frais de l'épidémie de coronavirus qui frappe la Chine ? La question peut sembler triviale au regard des problématiques de santé liées à ce virus, mais elle agite le petit monde de la tech, ce dont Bloomberg se fait l'écho.

L'épidémie frappe principalement la Chine à ce stade, et l'empire du Milieu est fournisseur de nombreuses pièces, ainsi que l'assembleur des smartphones Apple. Certes, les deux principales unités d'assemblage — l'usine-ville Foxconn à Zhengzhou, et l'unité de Pegatron près de Shanghai — sont éloignées de Wuhan, l'épicentre de l'épidémie, mais celle-ci se répand très rapidement, et plusieurs cas sont déjà rapportés dans la province du Henan, qui abrite l'usine Foxconn.

Carte de l'épidémie de coronavirus en Chine, au 28 janvier 2020

Carte de l'épidémie de coronavirus en Chine, au 28 janvier 2020



« Je ne peux pas m'imaginer un scénario qui n'aurait aucun impact sur la chaîne d'approvisionnement. S'il y a ne serait-ce qu'un coup d'arrêt sur la production des pièces, de l'assemblage, des tests et des livraisons, il y aura des perturbations sur l'approvisionnement », commente l'analyste Patrick Moorhead de Moor Insights & Strategy. La production de masse de l'iPhone 9 est réputée commencer durant le mois de février, et d'ici là, l'épidémie aura encore fait du chemin. D'autres appareils dont la production est déjà tendue, comme les AirPods Pro, pourraient également souffrir du moindre pépin.

Tim Cook, fidèle à l'image philanthropique qu'il imprime à Apple, a annoncé une donation « aux groupes sur le terrain qui viennent en aide aux personnes affectées ». Chez Foxconn, on assure surveiller l'évolution de la situation de près et on se montre rassurant quant aux capacités de production. « Nous pouvons confirmer que nous avons mis en place des mesures qui nous permettront de répondre à nos obligations de production », indique-t-on du côté de l'assembleur. Dernier élément à prendre en considération, Apple a pour habitude d'au moins doubler ses fournisseurs, pour que l'un puisse suppléer l'autre en cas de défaillance. Après tout, c'est l'une des principales forces de Tim Cook que de gérer les fournisseurs à la baguette, en ayant recours au besoin aux talents de négociation de Tony Blevins.

L'iPhone 9, que l'on a pu un temps appeler iPhone SE 2, s'inscrit dans la filiation de l'iPhone 8, avec des composants internes remis au goût du jour : écran LCD de 4,7” et capteur d'empreinte Touch ID seraient associés à un processeur Apple A13 de dernière génération, et à 3 Go de RAM (l'iPhone 8 intègre un processeur Apple A11 et 2 Go de RAM). Il devrait prendre place en entrée de gamme, avec un tarif agressif. Apple aurait décidé de lancer la fabrication d'un premier volant de 15 millions d'unités de cet iPhone 9 pour son lancement.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

roudoudou

28 janvier 2020 à 18:04

"La question peut sembler triviale au regard des problématiques de santé liées à ce virus, mais elle agite le petit monde de la tech"
C'est une blague?

Sylvain

28 janvier 2020 à 18:09

@roudoudou : pourquoi ça le serait ? La Chine est l'usine du monde, ce sont des dizaines de milliards qui sont en jeu si la machine logistique se grippe. La problématique mérite en tout cas d'être abordée, sans rien minimiser.

roudoudou

28 janvier 2020 à 18:33

la façon dont tu as abordé le sujet me laisse un peu perplexe: tu aurais mieux fait de ne pas aborder le sujet du tout au lieu de passer brièvement sur le virus et de faire ton article sur 'les fameux milliard en jeux'!!

roudoudou

28 janvier 2020 à 18:39

la question du jour et ce que j'aurais mon petit iphone 9 à noël? oh ben non alors car il y a un méchant virus qui a décimé la moitié de la planète!!
effectivement c'est rageant.............

Sylvain

28 janvier 2020 à 18:57

@roudoudou : il n'y a aucune expression de sentiment dans cet article au sujet d'un éventuel retard, c'est simplement une information, factuelle et sourcée : il va probablement y avoir un impact sur l'industrie. C'est tout.

En tout cas, concernant la simple pertinence de l'article que tu remets en cause, pousse le concept à l'extrême : une guerre se déclenche, quelques fous jouent avec des armes nucléaires, la moitié de la Chine disparaît avec tous ses moyens de production, et comme tous les produits sont au moins partiellement conçus là-bas Apple n'a strictement plus rien à vendre pour un bon nombre d'années. On n'aborde pas le sujet parce qu'il y a bien plus grave ?

(au fait, cet article n'est pas de moi )

roudoudou

28 janvier 2020 à 19:15

je te parle de ton article : je te parle pas de pousser "le concept à l'extrème" pour me prouver que ce que tu dis est plus intelligent/réflechi par rapport à ce que je pense...................et si et si et si..........et si ta grand mère en avait eu aussi ça aurait été ton grand-père!!

Sylvain

28 janvier 2020 à 19:38

Et je t'ai répondu sur l'article : ce n'est pas parce qu'il y a plus grave que le reste n'est pas pertinent.

Sethenès

28 janvier 2020 à 19:42

Pour ma part, cet article ne me choque pas. Une précaution est prise dès le premier paragraphe.

La possibilité que le secteur technologique soit affecté dans sa globablité n'est, à ce stade, pas à écarter totalement.

luciano73

29 janvier 2020 à 08:07

@roudoudou : on est ici pour parler Apple et high tech de façon générale, et souvent les sujets abordés ont plusieurs angles d'approche (stratégie marketing, géopolitique, ici et c'est plus rare, un gros problème de santé publique). Aborder ce sujet sous l'angle de l'impact économique peut paraître choquant et dérisoire au regard des vies humaines en jeu mais d'une Sylvain fait la part des choses dès le début de l'article, et deux le ton de l'article n'est pas du tout orienté de façon indécente en mode "rhalala j'aurai mon iPhone 9 pour noël au moins ?", c'est une analyse factuelle.
J'ai souvenir de la réaction des marchés après le tremblement de terre qui avait ébranlé Fukushima et sa centrale, j'avais trouvé ça assez indécent à l'époque et je trouve toujours cela effarant mais c'est malheureusement une réalité dont l'impact peut être analysé, et c'est pertinent de relayer une telle analyse dans un site comme celui-ci.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription