Apple Pay sera compatible avec 99% des cartes bancaires françaises en 2020


Apple ajoute régulièrement de nouveaux établissements bancaires à sa liste des partenaires d'Apple Pay, mais la journée d'hier était toute particulière : avec le lancement d'Apple Pay au Crédit Agricole ainsi qu'au Crédit Mutuel, Apple a frappé très fort. À elles seules, ces deux banques émettent en effet plus d'un tiers des cartes bancaires utilisées en France ! Dans une interview accordée aux Échos, Jennifer Bailey explique que « à partir d'aujourd'hui, Apple couvre 90% des cartes de paiement françaises ». Jusqu'ici, cette couverture n'était que de 62%.

La vice-présidente des services internet d'Apple ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Il y a déjà la question de la compatibilité des cartes du Crédit Agricole et du Crédit Mutuel avec les réseaux Visa et Mastercard ; les deux banques se contentent du réseau franco-français Carte Bancaire pour le moment. Cette limitation sautera « dans l'année », assure Jennifer Bailey. Il y a ensuite quelques derniers établissements à convaincre ; certains ont d'ailleurs déjà signé un accord mais ils sont encore dans une phase de mise au point technique avant le lancement. Jennifer Bailey le dit sans user du conditionnel : le service de paiement mobile d'Apple sera pris en charge par 99% des cartes bancaires françaises en 2020, « ce qui fera de la France l'un des tout premiers pays au monde de ce point de vue ». On revient de loin.


Apple Pay Jennifer Bailey

Jennifer Bailey — Image par WIRED



Le plus gros lancement à venir devrait concerner LCL, qui est une filiale du Crédit Agricole et qui a déjà promis un lancement en 2020, durant le premier semestre plus spécifiquement. Côté banques en lignes, deux gros clients ont également annoncé une compatibilité prochaine : ING au premier trimestre et BforBank à une date encore indéterminée. Il est également question d'un lancement chez TransferWise ainsi que chez UpDéjeuner (anciennement Chèque Déjeuner).

Apple Pay a été lancé en France le 16 juillet 2016 avec un nombre de partenaires très restreint, et de nombreuses banques ont longtemps critiqué les méthodes d'Apple qui comptait bien prélever sa dîme sur chaque transaction, en plus d'autres exigences relatives à la confidentialité ou aux contrats publicitaires. La demande populaire a fini par primer, et Apple Pay a fini par (presque) totalement s'imposer, trois ans et demi plus tard.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription