Des traces de processeurs AMD sur macOS Catalina


Intéressante découverte dans les entrailles de la première version bêta de macOS 10.15.4 Catalina, distribuée aux développeurs un peu plus tôt cette semaine : cette future mise à jour contient des références à plusieurs modèles d'APU d'AMD, avec les noms de code Picasso, Raven, Renoir ou encore Van Gogh. Un APU (« Accelerated processing unit ») est un système regroupant le processeur et les circuits graphiques sur une même puce.

Que viennent faire ces puces AMD sur macOS, alors qu'Apple a toujours été fidèle à Intel pour ses processeurs depuis l'abandon de l'architecture PowerPC il y a près d'une quinzaine d'années ? Apple est un bon client d'AMD pour ses cartes graphiques, mais ce n'est pas ce dont il est question ici.


AMD APU macOS Catalina

L'hypothèse qu'Apple se prépare à l'abandon des processeurs d'Intel n'est pas tout à fait nouvelle, mais les bruits de couloir parlent avec insistance d'une transition vers l'architecture ARM et non d'un déménagement chez AMD. Une étrange rumeur publiée par l'Economic Daily News en décembre dernier mentionnait la possibilité qu'Apple commercialise un Mac très haut de gamme dédié au jeu vidéo à l'occasion de la WWDC en juin prochain ; cela paraît assez peu probable, mais l'utilisation d'un APU d'AMD pourrait être envisageable dans cette éventualité. Cette hypothèse reste en tout cas hautement spéculative pour le moment.

Il est aussi tout à fait possible qu'il s'agisse tout simplement de tests ; il ne fait aucun doute que des prototypes de Macs équipés de processeurs AMD existent dans les laboratoires de Cupertino. Apple est du genre prudente ; à l'occasion de l'annonce de la transition d'Apple vers les processeurs Intel lors de la WWDC 2005, Steve Jobs avait ainsi confirmé que Mac OS X avait vécu une « double vie secrète » sur l'architecture x86 les cinq années précédentes, « juste au cas où ». Intel a plutôt tendance à patiner depuis quelques années tandis que AMD se montre de plus en plus agressif ; il serait inconscient pour Apple de ne pas se préparer au scénario du « juste au cas où », sans avoir forcément l'intention concrète de se lancer dans l'immédiat.

Cette découverte pose en tout cas plus de questions qu'elle n'apporte de réponses et il convient donc de ne pas tirer de conclusions trop hâtives.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (22)

Sethenès

7 février 2020 à 18:50

Je ne connaissais pas du tout, mais en fouillant un peu sur wiki, je me rends compte que tant la XBox One que la PS4 sont équipés d'un tel "processeur".

redslislois

7 février 2020 à 18:54

Qu'ils commencent déjà à mettre à jour la gamme entière hormis mbp 16 (qui est le meilleur rapport performances prix à ce jour).

Les Imacs et leurs disques à plateau (et les tarifs des ssd) sont peu attrayants (420€ une vega 20 WTF)
Le Mac Mini est trop cher pour ce que c'est (à cause du ssd et du tarif d'entrée de gamme)
Le MBP 13 est overpriced comparativement au mbp 16...

Les puces intel ne sont pas responsables des tendances de baisse des parts de marché du mac...

La fiabilité et/ou la (méga)taxe Apple le sont...

LolYangccool

7 février 2020 à 18:59

Les APU c'est les mêmes puces qu'on avait dans les ultrabooks il y a quelques années ? J'en ai encore un de 2011.
C'était peu performant, mais j'imagine qu'Apple visera beaucoup plus haut de gamme s'ils lançaient un Mac avec un APU AMD.

Après, je me pose quand même une question : Qu'Apple fasse des tests, ok, c'est logique. Mais pourquoi publier ça dans une beta destinés à des gens ne travaillant pas pour Apple, avec le risque que ce soit découvert, c'est ce qui est arrivé d'ailleurs.
C'est plus ça que je ne comprends pas. Apple doit bien avoir des builds internes, non publiées, non ?

pim

7 février 2020 à 21:17

@ redslislois

Les puces AMD sont deux fois moins chères que les puces Intel de même puissance. On pourrait être comblé d'une telle bascule, et avoir : 1/ les mises-à-jour légitime que vous appelez de vos vœux ; 2/ une hausse de la puissance et/ou de l'autonomie et 3/ une baisse de prix !

redslislois

7 février 2020 à 21:31

La puissance n'est pas le problème de la gamme intel.
Concernant le prix je vous rejoins, amd est moins cher qu'intel.

Mais les lacunes de la gamme mac pourraient être comblées par la gamme de puces intel.

La puissance des bleus offerte est suffisante pour les clients mainstream.

pehache

8 février 2020 à 00:12

Le terme "APU" est un peu fourre-tout. Chez AMD ça veut juste dire qu'ils ont intégré sur une même puce un CPU (Ryzen) et un GPU (Vega). Le GPU intégré est plus puissant que les Iris chez Intel (et il a sa propre RAM il me semble).

@redslislois : "La puissance n'est pas le problème de la gamme intel."

Concernant les GPU intégrée, si.

Sethenès

8 février 2020 à 01:22

D'ailleurs certains NUC de marque Intel, équipé d'un CPU i7 d'Intel, sont équipés d'un GPU AMD ...

pim

8 février 2020 à 05:32

Et puis Intel n’en finit plus de repousser l’arrivée de la nouvelle génération de puces. Donc oui la puissance des puces Intel ne fait pas défaut, tous les processeurs Intel depuis les Core 2 Duo sont suffisamment puissants pour faire tourner confortablement macOS, mais je pense qu’Apple aimerait disposer de nouvelles puces pour lesquelles ils pourraient mettre en avant un progrès par rapport à la génération précédente, sur au moins quelques applications.

Et puis il y a aussi la stagnation et voir même la régression de l’autonomie des machines. Les MacBook Pro récents n’alignent pas des chiffres si impressionnants que cela, on parle de 8 heures maximum en usage normal et 1h30 en usage ultra intensif. Arriver à 10 heures en usage normal et avec une connexion 4G ou 5G permanente, un peu à l’image de l’iPad, me semble un objectif qui n’a rien de déraisonnable. Certains anciens portables Mac atteignent les 12 heures. À usage égale, l’autonomie ne progresse pas depuis quelques générations (depuis l’arrivée de la peu fameuse Touch Bar, en gros ! ), alors que certains PC portables commencent à afficher de très bonnes autonomies, 20 heures par exemple (information à vérifier néanmoins : sous Windows entre la promesse et la réalité, il y a parfois une difference ! )

bunios

8 février 2020 à 08:33

Peut-être aussi que tout simplement Intel n'arrive pas à sortir normalement ces processeurs, Apple veut une fiabilité de sortie de ces derniers plus facilement. AMD sort ces processeurs en temps et en heure. Il vaut bien ceux d'Intel en terme puissance à peu près je suppose maintenant. Donc des nouveautés plus régulièrement pour nos futurs machines.

A+

redslislois

8 février 2020 à 09:28

Les APU AMD n'ont rien d'exceptionnel, c'est comparable à ce qu'a conçu Intel avec sa génération ICE LAKE (nvidia mx 250).
Mon point était que les lacunes (amha) de la gamme mac ne sont pas dues aux puces Intel.
Le pauvre rapport performances prix est le problème de la gamme mac, en aucun cas la puissance des puces intel, suffisante pour les clients mainstream que nous sommes (Les macs n'arrivent même pas à tirer le plein potentiel des puces à cause des restrictions de consommation et de management thermique sur les gammes fixes et portables donc inutile de jeter la pierre à intel).
Une refonte de l'Imac, avec un système de refroidissement de l'Imac pro à minima, est nécessaire.

Pour ce qui est de l'autonomie, le changement vers la gamme à 10nm INTEL devrait apporter des gains sur les 13 pouces.

L'intégration des puces AMD n'est (de mon point de vue) qu'en prévention d'une offre Intel à venir que peu séduisante.
En l'état de la gamme actuelle mac, AMD ou INTEL n'est qu'une affaire de préférence personnelle.

pehache

8 février 2020 à 15:52

@redlislois: "c'est comparable à ce qu'a conçu Intel avec sa génération ICE LAKE (nvidia mx 250)"

Je ne comprends pas : la Nvidia MX250 n'est pas intégrée sur la même puce que la CPU il me semble (?)

redslislois

8 février 2020 à 16:26

Non il s'agit un gpu distinct mais en matière de performance, les solutions graphiques intégrées chez INTEL (ICE LAKE) ou AMD sont similaires à quelque chose près à une mx250, GPU entrée de gamme donc.
Il n'y a pas de miracle, mais cela serait toujours intéressant sur un macbook 13 (pro ou air).

Non pertinent sur un IMAC (5500, 5600, 5700 de chez AMD).
Même une 5500 sur le Mac MINI serait jouissif!

Cmoi

8 février 2020 à 17:59

Mais AMD propose déjà du 7nm...alors qu'Intel restera sur du 10nm jusqu'en 2023 (minimum). On dit que les Ryzen 4000 d'AMD sont bien meilleurs que les Ice Lake d'Intel.

redslislois

8 février 2020 à 18:42

Pas certain que le 10nm d'intel ait à rougir face au 7nm d'amd.

davideneco

9 février 2020 à 07:30

@redslilois
Le 10nm intel est largement inférieur au 7nm TSMC , dans tout les domaines


Sinon , mettre des cpu amd dans les laptop , permettrait de bien meilleur performance , cpu ou graphique et meilleur autonomie (exit les mec avec leur mx250 350 qui consomme , ou leur sois disant ice lake qui est moins performant)

et encore mieux , des threadripper sur mac pro

SquallX

9 février 2020 à 10:46

A mon avis on extrapole et il s’agit juste de tests. Peut être pour le fameux Mac gaming dont les
Rumeurs ont parlé il y a quelques temps.

redslislois

9 février 2020 à 11:03

@davideneco
Oui sur le papier le 7nm tsmc est supérieur au 10nm intel. L'ipc d'amd s'est grandement améliorée mais encore faut il que l'opimisation de Mac OS soit telle que l'on retrouve l'avantage du process de gravure dans les travaux que nous réalisons sur nos Macs.
Le fait d'arriver à introduire un octocore intel dans une machine limitée à 100 watts de consommation est un exemple de travail d'intégration/optimisation réalisé par Apple (piètrement dans sa première déclinaison de 2018 je vous l'accorde, intéressante dans la déclinaison proposée par le MBP 16).

pehache

9 février 2020 à 13:51

@davidenco : "Le 10nm intel est largement inférieur au 7nm TSMC , dans tout les domaines "

En comparant quels CPU entre eux ?

@redslilois : "Le fait d'arriver à introduire un octocore intel dans une machine limitée à 100 watts de consommation est un exemple de travail d'intégration/optimisation réalisé par Apple"

Le travail en question porte sur le refroidissement, je ne vois pas en quoi ça concerne macOS.

redslislois

9 février 2020 à 14:02

@pehache
Pas seulement le refroidissement! la limite de consommation induite par l'adoption de l'usbc pour la recharge (100w) oblige apple à canaliser la puissance de la puce (et sa consommation par extension)
Dans l’absolu, en conservant la recharge par usbc, et ce même avec une puce parfaitement refroidie (sous 70° constamment par ex), Le MBP ne pourrait avoir des fréquences plus élevées due à sa conso

Cmoi

9 février 2020 à 20:21

Je pense que passer d'Intel à AMD...cela ne doit pas demander une grande adaptation, car on reste sur des architectures similaires...Rien à voir avec le passage du PowerPC d'IBM à Intel.

pehache

10 février 2020 à 08:33

@redlislois : je n'appelle pas ça de l'optimisation, mais du bridage.

skylex

10 février 2020 à 19:17

Je verrais bien les APU AMD remplacer les processeurs Intel des MacBook Pro 13" (ou de l'éventuel futur 14").
Avec leurs 15 W de TDP sur certains modèles, ça irait bien.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription