La FTC va s'intéresser aux acquisitions d'Apple


Apple rachète très régulièrement des entreprises dont les technologies sont utiles au développement de ses différents projets — le rythme serait d'une acquisition toutes les deux à trois semaines — tout comme les autres géants du secteur high-tech. Les rachats les plus importants sont soumis à l'approbation de la Federal Trade Commission (FTC), qui veille à ce que les grosses entreprises ne tuent pas la concurrence. Les acquisitions plus petites — sous la barre des 94 millions de dollars en 2020 — ne nécessitent en revanche pas de déclaration particulière.

Ce sont ces acquisitions plus modestes qui sont concernées par une enquête lancée cette semaine par la FTC, qui vise Amazon, Apple, Google, Facebook et Microsoft. L'agence américaine a ordonné à ces cinq entreprises de lui communiquer les détails de tous leurs rachats d'entreprises réalisés entre 2010 et 2019. L'objectif est de déterminer si la FTC s'est montrée trop permissive ces dernières années en permettant aux plus grosses entreprises de renforcer leur domination sur leur secteur en rachetant de potentiels futurs rivaux. Les cinq "GAFAM" devront notamment fournir des informations et documents sur leurs stratégies d'acquisition, les votes et les accords des conseils d'administration, les accords et les contrats passés avec les entreprises rachetées... La FTC s'intéresse également à la manière dont les entreprises rachetées ont été intégrées, qu'il s'agisse du développement produit, des tarifs ou de la gestion des données.


FTC

Ce sont donc des centaines de dossiers qui vont être examinés par la FTC pour déterminer si une évolution des méthodes de la FTC et surtout de la législation est nécessaire. Il ne pèse pour le moment aucune menace sur les entreprises concernées, qui sont plus inquiètes des conclusions auxquelles pourraient aboutir une enquête antitrust actuellement en cours du côté du Congrès américain.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (1)

Silaith

12 février 2020 à 23:24

Ces sujets sont essentiels au bon fonctionnement du système économique, et par extension à la garantie d'un système politique (démocratique) sain. C'est rassurant de voir que les autorités se saisissent de cet épineux sujet, technique et éminemment sensible. Un jugement antitrust aurait des conséquences insoupçonnables.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription