Confinement : la qualité du streaming va baisser


Les mesures de confinement prises dans plusieurs pays en Europe conduisent de nombreux utilisateurs à se ruer sur les différents services de streaming, tandis que la pratique du télétravail a soudainement explosé, à la fois pour les entreprises et le milieu scolaire et étudiant. Conséquence : ça coince ! Les infrastructures européennes sont de bonne facture, mais elles ne sont pas conçues pour un tel afflux et des ralentissements peuvent se faire ressentir. Mercredi, Thierry Breton a ainsi demandé aux différents acteurs du monde du streaming de faire leur possible pour réduire leur impact sur la bande passante. Le commissaire européen pour le marché intérieur s'est notamment entretenu avec Reed Hastings, directeur de Netflix, pour lui demander de diminuer la qualité des vidéos sur son service.

Netflix a hier accepté de faire le nécessaire : « Netflix a pris la décision de réduire son débit sur l’ensemble de ses flux en Europe pour une durée de trente jours. Selon nos estimations, cela représente une baisse d’environ 25 % du trafic, tout en maintenant un service de qualité pour nos abonnés », a déclaré un porte-parole de l'entreprise. Et aujourd'hui, c'est au tour de YouTube d'abaisser sa qualité au sein de l'Union européenne : « nous prenons l'engagement de basculer temporairement tout le trafic de l'Union européenne sur la définition standard par défaut », a déclaré la filiale de Google. Apple ne s'est (encore ?) pas exprimée sur le sujet.


Apple TV+

Si vous constatez une dégradation de la qualité des vidéos en streaming dans les prochaines semaines, c'est donc normal et cela devrait avoir une influence considérable sur la fluidité des connexions à internet durant cette période inhabituelle. Les services de streaming représentent en effet une part sidérante de la bande passante en Europe et en France. Selon des mesures réalisées en fin d'année 2018, Netflix représentait alors 23% des données nationales à lui tout seul, alors que les quatre plus gros acteurs du marché (Netflix, Google, Akamai et Facebook) avalaient alors 53% de la bande passante. Ces chiffres ont depuis augmenté.

Mise à jour 21 mars 2020 à 14:57 :
De nombreux témoignages font état d'une très nette dégradation de la qualité d'Apple TV+ depuis hier soir, sans qu'Apple n'ait confirmé l'information.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'Apple TV sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (13)

pim

20 mars 2020 à 12:53

En tant que prof l’ENT (l’Environnement Numérique de Travail) est inaccessible depuis au moins mardi matin. On est nombreux à s’être rabattu sur Google même si dans ce cas on n’est pas dans les clous (une sombre histoire de respect des règles européennes). Donc quand le Ministre dit que tout va bien et que les élèves bossent chez eux, il ment, pour l’instant à part du streaming je ne sais pas trop ce qu’ils font !

JeanLuc

20 mars 2020 à 13:23

Ah, ben la mienne, elle bosse (elle est en première). Documents, cours, exercices à rendre, officialisation des choix pour la terminale ... tout y passe. Certains élèves se plaignent même d'en avoir trop ! (si si véridique, le professeur principal s'est même fendu d'un long email aux parents).
Il faut certes des fois plusieurs tentatives pour ou récupérer ou remettre mais globalement cela passe. Certains professeurs se sont adaptés plus vite que d'autres, et pour d'autres, aucune nouvelle (professeur d'espagnol).
Très variable entre la maitrise informatique, la qualité du réseau et de sa sortie dans la rue depuis le domicile, l'état de santé (les professeurs tombent aussi malades) et d'autres paramètres ...
Elle a même ses cours de clarinette du conservatoire de musique via Face Time !
L'ENT marche ... et dès fois pas, ProNote idem, Ecole Directe idem. Discord se diffuse.

En télétravail à la maison, j'ai de toutes façons un peu le même genre de problèmes (moins récurrent toute fois).

Bien le bonjour à tous, courage à ceux qui ont chopé quelque chose

LolYangccool

20 mars 2020 à 14:15

Ah c'est donc pour ça que la qualité des vidéos que je regarde sur YouTube est par défaut en 480p au lieu du 1080p.
Sur YouTube on a le choix de forcer quand même le 1080p, ou tout autre qualité disponible, mais bien sur il vaut mieux ne pas le faire pour préserver la bande passante.

DKSnake

20 mars 2020 à 18:23

Ok pour baisser la qualité du service, mais quid de la baisse de prix des abonnements aux plateformes ?

Cmoi

21 mars 2020 à 03:49

Mouais...Ok pour la non disponibilité du contenu en 4K et baisse en qualité HD mais SD...c'est abusé...Ne serait-il pas plus judicieux de limiter la bande passante des lignes...en les divisant par 2, 3 ou 4 pendant la période selon l'offre? (en particulier, les lignes à très haut débit) ainsi chaque foyer devrait faire des choix: Ex: Moins de jeux en ligne pour l'ado...etc...

pehache

22 mars 2020 à 11:35

@Cmoi : le problème étant que ce très haut débit peut être utile au télétravail, aussi.

Cmoi

22 mars 2020 à 13:41

Je n'ai pas dit le contraire...mais ce télétravailleur n'a pas besoin par ex. de 1 000 Mégas.

pehache

23 mars 2020 à 10:42

@cmoi si tu baisses à 100Mb/s celui qui a une liaison Gb/s, ça ne va en réalité pas le gêner beaucoup pour regarder de la 4K en streaming

Xak

23 mars 2020 à 10:51

+1 DKSnake.
La par contre le prix du forfait va rester le même ... !

Xak

23 mars 2020 à 10:52

Au prix de se que coûte une box par moi et de se qu’elle coûte à l’opérateur, ils se démerdent !
Pour une fois que on utilise pleinement se pour quoi on paye ( je parle pas des pros )

pehache

23 mars 2020 à 12:46

C’est sûr qu’avoir un débit un peu réduit sur Netflix en journée c’est l’angoisse... Vous voulez qu’on vous applaudissent tous les soirs à 20h, vous aussi ?

Xak

23 mars 2020 à 19:20

Perso je n’ai plus Netflix donc sa m’es égal. C’est pour le principe. Ces grosses boite ( du même acabit que Apple soyons bien d’accord ) réduise des offres mais par contre ne vont surrement pas toucher à leurs profits ( car c’est pas de leur faute, bla-bla-bla ...) et sa s’est inadmissible.
Dans le fond je suis d’accord sur le principe ( et encore là c’est vers les FAI que je me tourne a eux d’assumer ) mais dans les fais ont sait très bien qui sait qui va payer !

pehache

24 mars 2020 à 08:32

Un abonnement internet grand-public n'est pas à débit garanti, contrairement à certains abonnements pro (mais ce n'est pas le même prix ! Un ligne à 100Mb/s garantis c'est de mémoire plusieurs centaines d'euros par mois).

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription