Apple doit s'adapter en urgence au télétravail


L'épidémie de coronavirus a poussé Apple à fermer ses boutiques pour une durée indéterminée, mais les mesures de confinement mises en place un peu partout dans le monde, et notamment en Californie où se trouve le siège de l'entreprise, ont forcé Apple à se convertir au télétravail. Sur Bloomberg, Mark Gurman nous raconte que cette mise en place n'a pas été simple au début du mois de mars ; Apple a une obsession maladive pour la confidentialité autour du développement de ses produits, et chaque employé ramenant du travail à la maison représente un risque de fuite supplémentaire.

À Cupertino, les employés sont compartimentés grâce à un système de badge et de multiples portes verrouillées, tous les prototypes sont mis sous clé, et les tests de nouveautés sensibles se font dans des pièces sans fenêtres. Dans ce contexte, s'adapter au travail à la maison est un casse-tête pour les responsables d'Apple, qui ont cependant dû se résoudre à lâcher du lest pour éviter de prendre trop de retard. Le campus d'Apple Park n'est pas totalement vide — certains ingénieurs hardware travaillant avec des machines ne pouvant être déplacées — mais l'essentiel des employés est bien invité à rester à la maison et à communiquer avec les différentes équipes de l'entreprise de manière dématérialisée (FaceTime, Slack, Jabber, WebEx, etc.).


Apple Park cafeteria

La cafeteria principale d'Apple Park — Photo par Wallpaper



Pour ne pas perdre de temps, Apple aurait autorisé les ingénieurs à ramener des prototypes à la maison, même si les autorisations sont toujours délivrées au plus haut niveau de l'entreprise (la signature d'un Vice-Président est requise). Apple aurait envoyé divers conseils à ses employés pour mieux optimiser leur bureau, et aurait autorisé les notes de frais pour l'achat de bureaux mieux adaptés et d'écrans externes. Certains développeurs se seraient plaints de la difficulté de s'organiser malgré les outils de communication mis en place, mais il n'y aurait pas de retards majeurs.

Mark Gurman explique en effet que ce changement brutal de manière de travailler n'a pas bouleversé le calendrier d'Apple, précisant que les projets de nouveaux HomePod, Apple TV, MacBook Pro, iPad d'entrée de gamme, Apple Watch et iMac sont toujours dans les tuyaux pour une sortie cette année. La nouvelle fournée d'iPhone serait également bien prévue pour cet automne, comme initialement prévu. Il y aurait bien eu quelques retards sur certaines nouveautés, mais rien de bien insurmontable pour le moment selon Bloomberg.


Apple Park bureaux

Des bureaux d'Apple Park — Photo par Dezeen



C'est une année bien particulière à laquelle les employés d'Apple devront faire face, alors que nous venons tout juste d'apprendre que le confinement de la région de la baie de San Francisco sera prolongé jusqu'au 1er mai au minimum. Apple n'a donc pas d'autre choix que de s'adapter à une culture du télétravail qui n'est pas la sienne ; il vaut mieux quelques fuites que plusieurs mois de retard.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (5)

Rantanplan08

31 mars 2020 à 12:22

il vaut mieux quelques fuites que plusieurs mois de retard

Sylvain

31 mars 2020 à 12:23

@Rantanplan08 : merci corrigé

clive-guilde

31 mars 2020 à 12:58

C'est le temps de déterrer Apple Remote desktop !

Sethenès

31 mars 2020 à 13:41

Perso, je me demande quand même ce qu'ils foutent tout ces ingénieurs chez Apple.

Donnez-moi un seul produit vraiment novateur depuis la sortie de l'iPad, soit il y a 10 ans quasi jour pour jour ?

L'iPad Pro ? Apple le bride volontairement. Le HomePod ? La watch ? Un bel exemple de produit "abouti" puisque même un fidèle utilisateur a écrit qu'il a fallut attendre la v4 pour qu'elle soit vraiment bien. Et la watch quoi ...

L'iPhone ? Il suffit de relire la critique d'un acheteur du dernier modèle. Il a listé une dizaine de points positifs, tous en lien avec un seul sujet : l'appareil photo. Alors je comprends que pour lui c'est essentiel mais bon ... l'appareil photo quoi ...

L'iMac, des avancées ? Le Mini, un recul ? Le Mac Pro ... ah oui ... même sur MacBidouille, un site consacré aux bidouilles des machines, on compte les acheteurs sur les doigts de la main !

Les MacBook : 4 générations de claviers à problème ... Le MBP 16" est bien mais d'abord ce n'est pas une avancée, c'est un retour en arrière (n'y a-t-il pas eu des MBP 17" ?) et ensuite s'il est bien c'est d'abord pour le nouveau clavier et ensuite car c'est la seule machine où la config de base est digne d'une config pro !

Les OS ? Je n'ai quand même vu personne être aussi emballé depuis la 10.6.8 par une version d'OSX. En plus avec leur connerie d'un OS par an, on est toujours en phase beta. A peine l'OS est-il stabilisé qu'il est obsolète. Alors qu'on soit clair, pour les geeks, c'est génial. J'en fus, j'aurais adoré, mais y en a aussi qui bossent avec ça.

Il y a visiblement un point sur lequel ils sont vraiment en avance, c'est dans le design des puces ARM. Là, semble-t-il, il y a vraiment de l'expertise. Mais quelle est l'autonomie d'un iPhone par rapport à la concurrence ? Tient-il 3, 4 ou 5 jours sans recharge ? Moi perso, je serais intéressé par un tel produit avec une recharge par semaine comme mon petit téléphone portable double-SIM à 59 euros.

Pour le reste, le vrai problème de cette boite, c'est le management. Et c'est pour ça que le confinement ne va rien changé car le bottleneck (le goulot d'étranglement) reste le même. Mais évidemment, tant que les actionnaires sont contents, y a pas de raison que ça change.

Donc oui, nous acheteurs, nous avons le pouvoir de voter avec notre porte-feuille !

pehache

31 mars 2020 à 14:32

Il y a quelques sociétés qui se frottent les mains devant l'explosion du télétravail, la moindre n'étant pas Microsoft...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription