Le HomePod pourrait bientôt reconnaître tous les sons


Un petit groupe de chercheurs de l'université Carnegie-Mellon et d'Apple a publié un fascinant papier de recherche sur l'automatisation de la reconnaissance d'événements sonores dans l'environnement des enceintes connectées. Les travaux des chercheurs visent à permettre aux assistants vocaux de reconnaître les différents bruits identifiables du domicile, et de créer des fonctionnalités découlant de ces bruits.

La technique, surnommée « Listen Learner », consiste à classer les différents bruits identifiés comme semblables dans des clusters, et poser des questions stratégiques à l'utilisateur pour établir une bibliothèque des sons survenant régulièrement sans que l'utilisateur ne doive tout configurer en enregistrant les différents sons un à un. Une fois les bruits identifiés et confirmés, l'assistant vocal pourrait déclencher des actions lorsque ces bruits surviennent à nouveau. Un exemple tout simple : afficher une notification sur l'iPhone lorsque quelqu'un frappe à la porte ou lorsque le micro-ondes a sonné. Un exemple plus complexe : alerter l'utilisateur en train de quitter son domicile qu'il a oublié d'étendre la lessive.




Toute la subtilité du système serait dans sa capacité à comprendre ce qu'il entend, plus ou moins rapidement et avec ou sans aide (par exemple, un serveur distant lui permettant de comparer ses enregistrements à une bibliothèque préétablie) sans demander constamment à l'utilisateur à quoi correspond le bruit qu'il vient d'entendre, puis de proposer des fonctionnalités intéressantes en fonction du contexte. Plus les sons détectables seraient nombreux, plus les possibilités seraient grandes. Et les chercheurs parviennent déjà à reconnaître le son d'un robinet ouvert, de pas sur le sol, d'un tiroir se refermant, d'un appareil électroménager en route...

Même si tout n'est pas au point et si beaucoup de questions se posent par rapport à la confidentialité d'un tel système, on comprend aisément que ce qui est décrit ici est un futur possible pour le HomePod, l'enceinte connectée d'Apple qui va devoir gagner en fonctionnalités pour trouver son public. Les possibilités logicielles qui pourraient découler d'une telle implémentation sont infinies et pourraient aboutir à de nombreux nouveaux usages.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le HomePod sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (6)

Yovomaltine

23 avril 2020 à 19:11

Le Turfu!

fabien77880

23 avril 2020 à 19:22

Ah bah pour mon cas, si un HomePod permet d’augmenter la sécurité du domicile par ses écoutes, qu’il est capable d’avoir un SIRI énormément plus polyvalent...meme avec des enceintes hifi haut de gamme, un Bose revolve+, je me laisserai alors tenter.

geooooooooffrey

23 avril 2020 à 20:41

Ce serait tellement plus simple en réalité que les micro-ondes ou les portes dialoguent concrètement avec le HomePod, plutôt que ce dernier cherche à les écouter comme un vulgaire humain.
Si seulement il existait une API pour la Maison (un truc qu'on pourrait appeler HomeKit) et qui soit présent sur n'importe quelle babiole du quotidien.

Delphin

23 avril 2020 à 23:58

@geooooooooffrey
Mouais je suis pas convaincu. Il suffit d'une faille de sécurité pour compromettre l’entièreté de la maison...

Fred4

24 avril 2020 à 10:55

Les humains bientôt au service des machines ?
Des humains de compagnie pour les machines du futur ?

Piroquem

24 avril 2020 à 11:28

@geooooooooffrey

Je trouve au contraire cette solution tres élégante, elle permet des interactions avec des vieux appareils, qu’on a pas forcément envie de remplacer, pour pleins de raisons (écologie, budget, choix d’équipement).

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription