Digital Key 2.0, une norme pour intégrer la clé de voiture à l'iPhone


Apple prépare l'intégration des clés de voiture à l'iPhone et à l'Apple Watch, à la manière de ce qui a déjà été fait avec Apple Pay. La nouvelle fonctionnalité, qui prendra le nom tout trouvé de CarKey, a été repérée au sein d'iOS dès le mois de février dernier. Cette semaine, le Car Connectivity Consortium vient de publier la spécification Digital Key Release 2.0 qui permettra de rendre tout cela possible de manière standard, partagée avec tous les constructeurs et fabricants concurrents.

La norme permet de stocker les données de la clé de voiture sur l'iPhone ou l'Apple Watch de manière sécurisée, de s'authentifier de manière biométrique, de partager sa clé avec des tiers (avec différentes options), et de déverrouiller et démarrer le véhicule grâce à la puce NFC, comme un paiement réalisé avec Apple Pay. Le système pourra prendre en charge le mode réserve, ce qui permettra de l'utiliser sans authentification et donc de s'en servir avec un smartphone à la batterie vide.


CarKey interface

(lire : L'interface de CarKey d'Apple se dévoile sur iOS)



Apple travaille sur ce sujet depuis longtemps. Un premier brevet est apparu dès 2015 et Apple a rejoint le Car Connectivity Consortium en 2018. La finalisation de ce projet est vraisemblablement prévue pour iOS 14, dont la présentation est attendue pour le mois prochain ; la partie logicielle est tellement avancée que des copies d'écran de celle-ci se sont même retrouvées en ligne en mars. Notez que le Car Connectivity Consortium travaille déjà sur la troisième version de sa norme, qui apportera la gestion du Bluetooth LE et de la technologie Ultra Wideband, déjà prise en charge par la puce Apple U1 de l'iPhone 11 ; cette évolution permettra à terme d'utiliser CarKey par simple proximité, en gardant l'iPhone dans sa poche ou l'Apple Watch à son poignet.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (7)

magister

5 mai 2020 à 10:34

À quand les premiers vols indolores de voitures de luxe, le temps que les malandrins réussissent à casser les codes ?

Sylvain

5 mai 2020 à 10:38

@magister : les télécommandes pour voiture ça date de 1978 hein, c'est pas franchement nouveau...

iTibo

5 mai 2020 à 11:18

C'est clair, et ça fait bien longtemps que les voitures sont des mini ordinateurs bourrées d'électronique. On va juste vers plus d'intégration avec nos objets du quotidien (téléphone, montre, domotique en tout genre).

fabien77880

5 mai 2020 à 12:20

La limite c’est si jamais tu pars avec ta AW pour ouvrir ta voiture. Tu vas faire une balade dans la forêt avec 4G, promenade, GPS...et pas a l’abris d’un rush de batterie (surtout dans les zones ou tu captes pas ça va fondre comme neige au soleil) et quand t’arrives devant ta voiture pour rentrer et que tu n’as plus de batteries

Claude François

5 mai 2020 à 12:23

Je sors de ma loge et je cours vers ma voiture
En passant j'embrasse une fille et je fais quelques signatures

magister

5 mai 2020 à 12:24

@ Sylvain.Ce n'est pas tellement la télécommande d'ouverture des portes qui pose pb : ça permet seulement d'ouvrir la porte et pas de démarrer le moteur. Le pb, cest le démarrage sans clé : même si ta commande est chez toi, elle peut être piratée de l'extérieur et ta voiture s'envoler pendant que tu dors.

wKns

5 mai 2020 à 16:02

C’est déjà le cas de toutes les marques qui proposent le démarrage sans clef. Un technicien qui bosse en garage peut programmer une clef vierge en quelques minutes juste avec une immatriculation, ça ne changera pas grand chose le fait qu’un téléphone puisse servir de « clef ».

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription