Apple Silicon : le démarrage du Mac va changer


Sur les Macs équipés d'un processeur Intel, il est possible d'accéder à toute une variété de fonctionnalités en pressant sur différentes touches au démarrage. Commande + R permet par exemple d'accéder à l'outil de récupération de macOS, Option ou Alt de démarrer à partir du gestionnaire de démarrage, Maj de démarrer en mode sans échec... Vous pouvez retrouver toutes les combinaisons, et elles sont nombreuses, sur cette page. Sur les Macs qui seront équipés de puces ARM conçues par Apple, communément surnommées Apple Silicon, le processus de démarrage sera radicalement différent, comme l'a expliqué Apple dans une session de la WWDC 2020 (accessible librement).

Sur un Mac doté d'une puce Apple, il n'y aura plus besoin de retenir les multiples combinaisons de touches. Pour accéder à l'outil de récupération de macOS et aux différentes options, il suffira d'appuyer sur le bouton d'allumage du Mac comme d'habitude... et de le garder simplement appuyé quelques secondes.


Apple Silicon Mac démarrage

Une interface très simple sera alors proposée à l'utilisateur, qui pourra choisir son volume de démarrage ou les différentes options habituelles. Le mode Target Disk, utilisé pour transférer des données entre deux Macs, est abandonné avec Apple Silicon et remplacé par le Sharing Mode qui transforme le Mac en volume réseau (SMB) accessible avec un mot de passe.


Apple Silicon Mac démarrage
Apple Silicon Mac démarrage

Les futurs Macs auront également plus de souplesse sur le niveau de sécurité appliqué à chaque volume. La sécurité maximale sera appliquée par défaut, mais un mode de sécurité réduite permettra de démarrer sur n'importe quelle version de macOS compatible, même si elle n'est plus signée par Apple.

Apple a annoncé la transition du Mac vers l'architecture ARM à l'occasion de sa conférence inaugurale de la WWDC 2020 en début de semaine. Le premier ordinateur doté d'une puce Apple Silicon sera disponible en fin d'année, et tous les Macs basculeront vers cette nouvelle architecture dans un délai maximal de deux ans.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (10)

Sethenès

25 juin 2020 à 12:30

Je pense que les annonces de ce genre vont se multiplier. Ils (re)partent d'une feuille blanche et ils auraient bien tort de ne pas virer toute une série de choses issues du passé.

Faut-il s'attendre à un grand chamboulement en "une fois" ou au contraire va-t-on assister à une transition progressive ? Le plus logique serait un grand chamboulement mais cela présuppose que dès la sortie de la première machine, de nombreuses choses soient déjà fixées. Difficile dès lors d'imaginer qu'il n'y ait pas une longue période de calme.

Au fond pour son propre bien, il faudra s'ARMer de patience

iker

25 juin 2020 à 13:30

Vraiment pas le moment d'investir dans un mac intel !

d@n

25 juin 2020 à 15:43

Sethenès président !

pim

25 juin 2020 à 16:41

Très bon ton petit jeu de lettres Sethenès.

@ iker : Un Mac Intel maintenant est tout à fait recommandable : c'est une machine parfaite pour le présent, alors que le Mac ARM est la machine pour le futur. On peut conseiller à une personne déjà sous Mac d'attendre pour changer sa machine, surtout si elle est récente, d'autant que les Macs font quasiment du sur-place depuis trois ou quatre ans, voir plus ; mais à une personne qui veut venir sur Mac, venir maintenant ce n'est pas quelque chose que l'on peut déconseiller.

Et par exemple, j'avais très vivement déconseillé les portables Apple à des proches qui voulaient switcher (je leur ai dit carrément que c'était de la M), désormais pour moi toute la gamme est au vert, je la conseille (il faut aussi conseiller un portefeuille bien plein). Consomac semble d'accord avec moi, tout est au vert, à part l'iMac.

Seul ce pauvre iMac va visiblement subir l'affront de se voir attribué une puce Intel après annonce d'abandon par Apple. On dira que c'est le retard dû au Covid. Ce Mac Intel sera le dernier de samouraï, ou le dernier de Mohicans, selon votre sensibilité. Et encore, il n'est pas à plaindre par rapport au Mac mini, qui non seulement a rempilé en 2020 avec les puces de 2018, mais en plus est désormais connu pour parfaitement tourner sur un processeur d'iPad. Mais même lui, il reste assez fréquentable, malgré tout.

Sethenès

25 juin 2020 à 17:12

@d@n : vu la popularité actuelle de certains présidents, tant de ce côté de l'atlantique que de l'autre, je ne sais pas comment je dois le prendre

d@n

25 juin 2020 à 22:29

Baradal

26 juin 2020 à 08:17

J’espère au moins qu’utilitaire de disque survira à la transition ARM.

clive-guilde

26 juin 2020 à 09:25

Aïe aïe aïe. Ça sent a terme le même comportement que sur iPhone pour les versions de macOS. J'espère qu'en jouant de la ligne de commande on pourra toujours le système que l'on souhaite même ancien ...

vinseed

26 juin 2020 à 11:34

Je vais rester sur mes vieux pépères encore un moment je pense (mini serveur 2011, mbp 13 - 2012 et Imac 2013) tant que je peux faire de la bureautique et de la MAO.

J'essaye de m'intéresser aux différentes évolutions du mac, mais ça fonctionne tellement bien que je ne me vois pas investir dans un modèle différent et plus onéreux. Par contre je conseille régulièrement autour de moi l'achat de machines plus datées quitte à faire un petit upgrade du DD ou de la ram, ça reste un bon compromis à moindre frais je trouve.

LolYangccool

27 juin 2020 à 00:47

La persistance ou non de certaines applications au sein du système n'a rien à voir avec l'architecture du processeur mais avec la volonté ou pas d'Apple de fermer le Mac pour le faire devenir comme un iPhone ou un iPad, en terme de souplesse d'usage.
J'espère bien que l'utilitaire de disque ne sera pas retiré.
Et si c'est le cas, il le sera aussi de la version Intel de macOS. Je vois pas pourquoi l'un et pas l'autre.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription