Déjà de premiers benchmarks pour le Mac mini ARM destiné aux développeurs


C'est le tout premier Mac à intégrer une puce ARM conçue par Apple, mais vous ne le trouverez jamais en rayon : le Developer Transition Kit, qui prend la forme d'un Mac mini, est strictement réservé aux développeurs. Ces derniers ont en effet besoin d'adapter leurs logiciels à la nouvelle architecture, et Apple leur a fourni un ordinateur spécifiquement destiné à cet usage quelques mois avant le lancement du premier Mac Apple Silicon destiné au grand public, qui est prévu pour la fin de l'année.

Les développeurs ayant accès à ce kit de développement ont reçu des consignes très strictes, avec notamment l'interdiction de réaliser des tests de performances. Alors que les premières livraisons du Mac mini DTK ont eu lieu ce matin, c'est donc tout naturellement que des benchmarks fleurissent sur GeekBench.


Mac mini ARM DTK benchmarks

Image via @radexp



Cette machine équipée de la puce Apple A12Z présente des résultats moyens de 811 (monocoeur) et 2 781 (multicoeur), ce qui la compare plus ou moins à un MacBook Air de 2020 doté d'un Core i5 quadricoeur (qui présente des scores moyens de 1 070 en monocoeur et 2 766 en multicoeur). Du côté des graphismes, on trouve également quelques mesures avec des scores situés entre 10 500 et 11 000 points sur les tests Metal et OpenCL, ce qui est très supérieur au MacBook Air qui atteint respectivement 5 500 et 6 000 points sur ces tests.

Vous noterez que GeekBench détecte la puce A12Z d'Apple comme un processeur quadricoeur, ce qu'elle n'est pas : elle dispose en réalité de huit coeurs, quatre d'entre eux étant dédiés aux économies d'énergie et n'étant sans doute pas mis à profit dans le cadre des mesures de performances. Mais surtout, le logiciel n'est pas adapté à l'architecture ARM et c'est donc un processeur "VirtualApple" qui le prend en charge : les scores obtenus ici sont ceux permis par l'émulation de Rosetta 2, le logiciel d'Apple qui traduit à la volée les instructions x86 prévues pour les processeurs Intel pour les rendre lisibles par la puce ARM.

La puce Apple A12Z n'a pas été conçue pour l'occasion : il s'agit du cerveau de l'iPad Pro de 2020, un modèle qui est capable d'obtenir des scores moyens de 1 112 (monocoeur) et 4 625 (multicoeur) sur GeekBench 5. Apple semble toutefois avoir légèrement sous-cadencé le modèle utilisé sur le Mac mini, avec une fréquence de 2,4 GHz contre 2,5 GHz sur l'iPad Pro. On observe donc un recul de 40% des performances brutes, mais avec une puce légèrement moins véloce et des coeurs qui semblent être désactivés. Rosetta 2, d'ailleurs en version bêta pour le moment, ne semble donc pas trop mal s'en sortir.


Mac mini ARM DTK benchmarks

Ce Mac mini de développement n'a pas été conçu pour épater la galerie, mais uniquement pour que les développeurs puissent travailler sur l'adaptation de leurs applications à la transition du Mac vers les puces ARM. On peut découvrir ces premiers tests de performance avec curiosité, mais il faut bien garder à l'esprit que ce kit de développement est éloigné de ce qu'Apple présentera cet automne. Alors que la puce Apple A12Z a été initialement conçue pour une tablette, sans système de refroidissement actif, les premiers Macs dotés d'une puce Apple Silicon qui sortiront en fin d'année seront directement pensés pour un usage sur ordinateur, avec une architecture dérivée de la puce Apple A14 et un nombre de coeurs dédiés à la performance qui devrait doubler. Dans ce contexte, ces premiers résultats sont particulièrement prometteurs.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le Mac mini sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (4)

matt

29 juin 2020 à 19:46

Okay franchement avec Rosetta 2 en bêta atteindre les perfs du MBA i5 c’est franchement pas trop mal ! Après le Mac Mini a un meilleur système de refroidissement que ce qu’aurait un MBP ... Ne tirons pas de conclusion trop hâtive, de conclusion dans les deux sens ...

La vrai question c’est ce que donneront les V1 Apple Silicone

fabien77880

29 juin 2020 à 19:50

Comme dit Matt, avec un Rosetta bêta et une machine tout en bêta, attendre les scores du MBA 2020 10nm en processeur et perf doublée en GPU c’est incroyablement dingue.
Surtout que la puce A12 à 2 ans. Ça donne quoi si on le compare au MBA d’il y a 2 ans ?

Par contre avec les 16Go de RAM et les ventilo, je pensais que ça serait boosté via l’iPad mais non...comme quoi ces puces c’est du top

Paul

29 juin 2020 à 22:23

Merci Sylvian. Petite coquille dans "Alors que la puce Apple A12Z a été initialement conçue par une tablette, sans système de refroidissement actif" ? Je suis pour pour

Sylvain

30 juin 2020 à 06:48

Merci c’est corrigé

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription