Intel en retard sur la gravure de 7 nanomètres


Après avoir enchaîné les retards sur la gravure d'une finesse de 10 nanomètres, Intel n'est pas au bout de ses peines avec l'étape suivante qui consiste à passer à 7 nanomètres. À l'occasion de la présentation de ses résultats trimestriels hier soir, le fondeur a annoncé que la sortie de ses premiers processeurs gravés en 7 nanomètres était repoussée à la fin d'année 2022 ou au début d'année 2023. Intel rencontrerait en effet des problèmes de rendement pour ces puces qui devaient initialement voir le jour dès 2021. En attendant, Intel va donc continuer de développer ses processeurs gravés avec une finesse de 10 nanomètres, dont les premiers exemplaires sont sortis l'été dernier avec trois ans de retard sur le calendrier initial.


Intel roadmap 7nm

Les 7 nanomètres d'Intel ne concerneront a priori jamais Apple, qui devrait avoir achevé sa transition vers les processeurs ARM en fin d'année 2022. Les déboires d'Intel sont une des principales raisons qui ont poussé Apple à se lancer dans la conception de puces maison pour ses ordinateurs, et cette annonce donne une nouvelle fois du crédit à cette décision.

En parlant de nanomètres, les puces ARM qui seront utilisées par Apple en fin d'année devraient être gravées par TSMC avec une finesse de 5 nanomètres, ce qui permettra une nouvelle fois de gagner en efficacité énergétique alors que la puissance des premiers Macs en étant équipés pourrait laisser Intel sur le carreau. TSMC a déjà annoncé un calendrier très agressif pour le passage à l'étape suivante, avec des puces gravées avec une finesse de 3 nanomètres qui devraient voir le jour dès 2022.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (8)

pehache

24 juillet 2020 à 10:18

Pour le coup, et pour revenir sur une discussion récente, ils vont reprendre un sacré retard sur AMD si TSMC tient son calendrier de son côté (et même si le 10nm actuel d'Intel est plus proche du 7nm de TSMC que du 10nm)

fabien77880

24 juillet 2020 à 12:01

Intel c'est le ROI des PC et un PC c'est spacieux, et super bien ventilé donc on peut monter le nombre de coeur et les fréquences sans trop de problème. De plus, Intel n'a jamais vraiment eu de concurrent à la hauteur et ils se sont reposés sur leur position 1 en profitant de bien marger leur puce au passage....
De l'autre coté, AMD au bord du gouffre et au marge très réduites, à bien réagi avec cette alliance TMSC 7nm (bientôt 5nm) et s'aligne presque sur les perf d'intel avec un prix presque 2 fois moindre
Même chez mac on se demande pourquoi apple ne s'oriente pas sur AMD tellement le rapport qualité prix est nettement supérieur...(maintenant on sait #AppleSilicon).

Donc le problème est multiple pour intel :
-AMD qui propose de belles puces bien moins chères et gagne des parts de marché.
-Apple qui vient boulverser le marché avec sa nouvelle architecture (Samsung, et les autres qui ont leur propre puce ARM pour smartphone vont aussi se jeter dedans)

Bref, le futur d'intel n'est pas dojo...surtout en annonçant qu'ils seront au 7nm quand Apple et AMD seront au moins au 3nm

Zarck

24 juillet 2020 à 14:12

Comme IBM, Intel semble engagé sur le chemin du déclin.

Claude François

24 juillet 2020 à 16:31

Qui te brûle les yeux le jour où tu es le perdant
La vie est une fleur sauvage

VanZoo

24 juillet 2020 à 18:28

@Zarck, Intel développe d’autres stratégies industrielles comme son implantation dans les data center. Certes, ils ont loupé le virage des puces pour technologies mobiles, wireless.
IBM est loin d’être mort.

bunios

25 juillet 2020 à 09:10

2 entreprises plus ou moins en déclin. En tout cas nettement moins en vu. Il ne faudrait pas que ça devienne comme nokia ou d'autres.

A+

pehache

25 juillet 2020 à 10:57

IBM se porte bien, merci pour eux, mais ça n'a plus grand chose à voir avec ce que c'était. C'était un fabricant de matériel, c'est aujourd'hui principalement une boîte de service et de conseil.

Zarck

28 juillet 2020 à 18:58

"Intel a confirmé pendant l'annonce de ses résultats financiers qu’il se tournera vers un ou plusieurs fournisseurs extérieurs pour pouvoir continuer à alimenter ses ambitions"

https://www.comptoir-hardware.com/actus/processeurs/42100-tsmc-plus-que-jamais-au-coeur-de-laction-amd-vs-intel-.html

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription