L'étonnante histoire de l'iPod top secret de 2005


L'histoire contée par David Shayer sur TidBits cette semaine remonte à l'année 2005. L'homme a été le second développeur à rejoindre le projet P68 en 2001, lorsque le département marketing d'Apple n'avait pas encore trouvé le nom définitif de l'iPod. Quatre ans plus tard, le responsable du logiciel de l'iPod est entré dans son bureau, sans frapper, pour lui assigner un projet strictement confidentiel : « Ton chef n'est pas au courant. Tu vas aider deux ingénieurs du département de l'énergie des États-Unis à concevoir un iPod spécial. Tu ne rendras des comptes qu'à moi. »

Les deux ingénieurs n'étaient pas des employés du ministère mais de Bechtel, une entreprise privée travaillant pour le gouvernement américain sur divers projets de défense. « Paul et Matthew » voulaient ajouter un capteur au sein d'un iPod et enregistrer les données récoltées sur le disque dur de l'iPod d'une manière difficile à détecter. Aux yeux de tous, l'iPod devait rester un iPod parfaitement fonctionnel.

Un bureau a été réquisitionné à Cupertino pour accueillir les deux ingénieurs. Pour plus de sécurité, les ports Ethernet du bureau ont été modifiés pour sortir du firewall d'Apple, et les employés de Bechtel n'ont jamais eu accès aux serveurs internes d'Apple. Pour accéder au code source du système interne de l'iPod, ils ont en effet dû se contenter d'un DVD gravé à leur intention, avec l'interdiction que ce disque quitte le local. Les ingénieurs, qui n'ont pas eu droit à un badge, appelaient David Shayer tous les matins pour que le développeur vienne leur ouvrir... jusqu'à ce que le développeur parvienne à dégoter deux badges destinés à des vendeurs, lui permettant d'abandonner son rôle « de babysitter ».

Paul et Matthew ont acheté des dizaines d'iPod dans le commerce pour lancer leur projet. Il s'agissait de modèles de cinquième génération, les premiers à prendre en charge la lecture de vidéos... et les derniers à disposer d'un système sans signature numérique, permettant aux développeurs de jouer avec le logiciel interne en toute impunité. Rajouter un capteur sur un iPod nano n'aurait pas été possible, mais le grand modèle d'iPod, plus volumineux et disposant d'un disque plus capacitaire, était quoi qu'il en soit plus adapté.


iPod 5ème génération 2005

David Shayer raconte qu'il n'a jamais vu le capteur ajouté au sein de l'iPod, Paul et Matthew s'arrangeant toujours pour le masquer et changer de sujet en cas de question trop indiscrète. L'ingénieur a suggéré aux employés de Bechtel de créer une deuxième partition masquée sur l'iPod pour stocker les données, afin que l'iPod se comporte normalement s'il finissait par être branché sur un Mac ou un PC. Pour le déclenchement et l'arrêt des mesures, une nouvelle option planquée le plus loin possible dans les préférences de l'iPod a été ajoutée, avec une dénomination innocente n'ayant rien à voir avec le projet. Pour l'anecdote, l'intégralité du code a été écrit... sur Windows, les outils ARM destinés au Mac n'étant pas encore prêts en 2005.

Seulement quatre personnes au sein d'Apple auraient été au courant de ce projet, dont Tony Fadell, père de l'iPod qui a confirmé l'information sur Twitter. David Shayer n'a jamais su quelle était la nature de ce capteur, le développeur émettant sans certitude l'hypothèse qu'il s'agisse d'un compteur Geiger pour la mesure de la radio-activité. Avec un iPod parfaitement fonctionnel en main, un espion pourrait ainsi détecter des traces d'uranium volé, d'un programme de développement de bombe, etc. Mais il n'y a aucune trace écrite de ce projet et il ne s'agit bien sûr que d'une hypothèse.
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Sur le même sujet

Vos réactions (4)

pehache

19 août 2020 à 14:17

Spécial dédicace à ceux qui pensent que Apple ne collabore jamais secrètement avec les états

Michel Bellemare

19 août 2020 à 15:38

Et il n'y a bien sûr, aucune fonction secrète au sein des téléphones de Huawei

matt

19 août 2020 à 17:31

Folle cette histoire ...

DKSnake

19 août 2020 à 18:36

C'est sans doute que la partie émergée de l'iceberg...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription