Faut-il attendre le premier Mac mini avec puce ARM ?


Apple a légèrement revu son Mac mini cette année mais la mise à jour dévoilée en mars dernier n'en est pas réellement une, d'un point de vue technique tout du moins : Apple s'est en effet contentée de doubler la capacité de stockage de l'ordinateur, sans toucher au moindre autre composant. Apple aurait par exemple pu prendre la peine d'intégrer des processeurs plus récents, mais on sent qu'il s'agissait juste de donner un petit coup de pouce aux ventes, sans effort, en attendant l'arrivée de quelque chose de plus ambitieux.

Ce quelque chose de plus ambitieux pourrait voir le jour dès la fin de cette année 2020. Le calendrier est inhabituel — le Mac mini de 2020 aurait alors une durée de vie bien plus courte que la moyenne — mais les circonstances le sont tout autant : Apple s'apprête à totalement changer d'architecture de processeurs en abandonnant les puces d'Intel et en adoptant ses propres designs sous ARM. C'est le projet Apple Silicon, officiellement dévoilé à la WWDC 2020 en juin dernier.


Apple Silicon Tim Cook

(lire : Apple annonce la transition du Mac vers ARM !)



Apple n'a pas précisé quels seront les premiers Macs à basculer sur l'architecture ARM d'Apple Silicon en fin d'année, et beaucoup de rumeurs planchent sur le MacBook Air et le MacBook Pro 13", suivi par le tant attendu nouvel iMac 24" inaugurant un design plus moderne. Pourtant, le Mac mini serait un candidat idéal pour une bascule dès cet automne et Apple nous l'a déjà prouvé avec son Developer Transition Kit, cet ordinateur ARM de test destiné aux développeurs qui prend justement la forme d'un Mac mini.

Le Mac mini "DTK" est équipé d'une puce Apple A12Z et les premiers tests donnent des résultats impressionnants : un test natif sur GeekBench Pro 5 donne par exemple des scores de 1 098 (monocoeur) et de 4 555 (multicoeur), ce qui correspond plus ou moins à la puissance du Mac mini d'entrée de gamme, avec un Core i3 quadricoeur. Le Mac mini haut de gamme, avec son Core i5 hexacoeur, reste au-dessus mais il faut bien comparer ce qui est comparable : la puce Apple A12Z a originellement été conçue pour fonctionner dans un iPad Pro, dépourvu de système de ventilation. En fin d'année, Apple utilisera sans doute des dérivés de la future puce Apple A14 spécifiquement conçus pour le Mac, et la puissance pourrait alors s'envoler, même en prenant en compte les pertes de performances dues à Rosetta 2 pour la traduction à la volée des applications initialement prévues pour une architecture Intel.


Mac mini 2020

Le passage du Mac mini à l'architecture ARM est donc possible sans compromis de puissance dès cette année. Il n'y aura pas non plus de retour en arrière en terme de connectique, Apple ayant confirmé que la connectique Thunderbolt d'Intel sera bien de la partie. Dès lors, il devient intéressant d'attendre un peu afin de bénéficier de cette nouvelle plateforme qui sera plus pérenne en terme de prise en charge logicielle.

Notez bien toutefois qu'il ne faut pas s'attendre à des miracles quant à la fiche technique de ce futur Mac mini. Il est tout à fait probable que la puissance soit en hausse, mais il ne faut pas compter sur Apple pour devenir soudainement plus généreuse quant à la quantité de mémoire vive ou de stockage. Il ne faut également pas s'attendre à des baisses de prix, ou tout du moins pas substantielles.

Bien sûr, la sortie du Mac mini doté d'une puce Apple Silicon en fin d'année est pour le moment hypothétique ; Apple pourrait parfaitement attendre l'année prochaine pour faire basculer son petit Mac. Nous ne serons fixés sur ce sujet qu'à l'automne, lorsque Apple annoncera ses premiers ordinateurs compatibles. Si vous ne souhaitez ou ne pouvez pas attendre, opter pour un Mac mini de la gamme actuelle n'est pas un mauvais choix : c'est un ordinateur performant, polyvalent et sans défaut particulier, qui ne sera pas obsolète avant un bon moment. Il bénéficie de quelques promotions de temps en temps (vous pouvez le retrouver sur notre comparateur de prix), et il est d'ailleurs parfois disponible avec un rabais de 15% en version reconditionnée sur le Refurb Store. Si vous avez un doute et avez besoin d'un conseil personnalisé, nos forums sont à votre disposition pour accueillir toutes vos questions !

Mac mini sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Nouvelle analyse : Mac mini

Retrouvez le Mac mini sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

LoTsey

28 août 2020 à 15:56

J’espère qu’Android Studio, Visual Studio Code et compagnie fonctionneront correctement sous Apple Silicon avec Rosetta 2... Car les versions natives sont pas prêtes de sortir je pense...

Zazen

28 août 2020 à 19:44

Pour tester l'adoption du public et éventuellement devoir faire face à quelques "erreurs de jeunesse", il me semble que la logique voudrait qu'Apple fasse migrer en premier les machines qui représentent le moins d'enjeux, c'est à dire la plus petite part de marché. Donc plutôt le Mac mini que l'iMac. Pour ce qui est des portables, j'ignore s'il se vend plus de MacBook Air ou de Pro.

Idem

28 août 2020 à 19:53

@Zazen T'as raison mais vu les retards catastrophiques d'Intel, je ne sais pas ce qui séduira.
Une nouvelle série MBP me semble jouable avec un tout nouveau design. Et vu la réduction d'émission de chaleur, je ne serai pas étonné qu'Apple nous surprenne avec un design carbone. (Apple avait recruté plusieurs ingénieurs spécialisés dans ce de domaine il y a 5 ou 6 ans, qui y sont toujours.)

Idem

28 août 2020 à 20:00

Donc une nouvelle famille MBP ARM carbonne, bien plus légers, ça me paraîtrait bien attractif. Qui sait. En tout cas moi, je miserai un joli billet orange là dessus.

Cmoi

29 août 2020 à 02:04

Apple pourrait aussi très bien abandonné le Mac mini, et ne pas lui donner un futur en ARM...Vu le manque d'intérêt pour lui ces dernières années, ce ne serait pas une grande surprise.

fabien77880

29 août 2020 à 08:52

@Cmoi : au contraire, la stratégie des serveurs met en valeur le Mac mini...
Le Mac mini ne sera pas renouvelé de suite pour moi car ils voudront plus mettre en valeur le MBA et MBP petit modele, et en début d'année prochaine sortir l'iMac ARM et le Mac mini ARM.

L'objectif de cet fin d'année c'est de sortir un iPad A14X surpuissant mais surtout, économe et de mettre dans le MBA, une puce S1 equilvant à cette A14X et de mettre dans le MBP13 ou 14, une puce S1 boosté.
Si l'A14X est au niveau d'un MBP16 de base (CPU et GPU), ça risque de faire un énorme effet wahou pour des modeles à 1500€ et avec un autonomie nettement améliorée. Ce sera l'occasion pour Apple de taper fort avec des produits pas trop cher, surpuissant, et économe...

fabien77880

29 août 2020 à 08:53

et même avec Rosita, ça restera largement plus puissant que le MBA & MBP13 2020

belou81

30 août 2020 à 12:26

Le passage aux puces arm me fait un peu peur pour la durée de vie des machines. J’espère que les futures générations ne lagueront pas au bout de 5 maj comme les iphones ou ipad.

CostaDelSol

31 août 2020 à 10:31

Je pense que les SoC ARM seront plus puissant que les A14X.
À mon sens on parle de machines desktop et de laptop, pas de smartphones.
Enfin bon, peut-être je me trompe, wait & see ^^

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription