La France va lancer les enchères de la 5G


Les opérateurs téléphoniques français espéraient initialement pouvoir lancer leurs premiers réseaux 5G dès l'été 2020, mais des désaccords sur le prix des licences ont conduit à un premier retard de trois mois, puis la crise sanitaire due au coronavirus a de nouveau repoussé l'échéance. Cette fois, ce serait enfin la bonne : les enchères seront lancées le 29 septembre, selon les informations du journal Les Échos. Il est toujours question d'un montant minimum de 2,17 milliards d'euros pour l'obtention des bandes disponibles : les quatre opérateurs débourseront chacun 350 millions d'euros pour l'achat d'un premier bloc de 50 MHz, puis les onze tranches de 10 MHz restantes seront vendues par l'État à partir de 70 millions d'euros. Il ne sera pas possible pour un opérateur de détenir plus de 100 MHz.


Antenne 5G

Ces enchères concernent les fréquences comprises entre 3,4 et 3,8 GHz, et pas la bande des 26 GHz connue sous le nom de bande millimétrique (mmWave), qui offre des débits supérieurs (mais sur une portée bien moindre) et dont la prise en charge pourrait distinguer l'iPhone 12 Pro de l'iPhone 12. Les premières offres commerciales pourraient être disponibles en toute fin d'année mais elles ne concerneront qu'un nombre très limité de clients, uniquement dans les grandes villes dans un premier temps. Les premiers modèles d'iPhone compatibles, qui seront donc l'iPhone 12 et l'iPhone 12 Pro, devraient être commercialisé d'ici la fin du mois d'octobre.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (4)

VanZoo

3 septembre 2020 à 16:18

Les bandes millimétriques seront-elles attribuées tôt ou tard ?

fabien77880

3 septembre 2020 à 19:44

Bah de toute façon, tout ça ne sert à rien sauf à multiplier les data center et à polluer toujours plus.
Je veux pas faire mon écolo donneur de leçon mais c’est clairement dictée par le business cette 5G sans savoir les conséquences sur la santé tout comme l’environnement dans sa généralité.
Qu’ils se concentrent déjà pour nous mettre de la 4G partout sur TOUT le territoire sans exception avec de la 4G+ dans les villes et après, d’ici là, on aura un peu plus de recul pour la suite de la 5G.

Malheureusement, l’argent, toujours l’argent !!! Mais super, on aura avec la 5G, la fibre sur nos iPhone et on sera encore plus Geek et on aura TOUT, tout de suite et VITE....pauvre monde

Carbo

3 septembre 2020 à 22:15

Les conséquences des ondes électromagnétiques sur la santé nous les connaissons très bien (et ce à toutes les fréquences et puissances).
La 5G ne remplace pas la 4G, elle la complète, c'est une évolution qui améliore les défauts de la 4G (notamment sur les problèmes de saturation en zone dense et de rayonnement grâce au beamforming).
Si nous n'avions pas fait évoluer les moteurs thermiques des années 70 parcequ'ils fonctionnaient très bien, alors nous aurions aujourd'hui des véhicules qui polluent 10 fois plus.
Si nous ne continuons pas à faire évoluer les batteries, alors elles auront toujours besoin de cobalt et autres métaux rares pour des performances stagnantes.
Les technologies sans-fil doivent évoluer, les domaines d'applications sont énormes, et pas seulement pour les frigos connectés (comme certains veulent nous le faire croire).

clive-guilde

4 septembre 2020 à 00:36

Comment peut on raconter des certitudes sans citer de sources. Quelle publication montre des non effets sur la santé. Que penser du rapport de l'OMS a ce sujet ?
Bref quand on est ni renseigné ni du domaine merci d'avoir un ton moins peromptoire.


@Fabien effectivement on peut se poser la question.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription