Apple repousse l'anti-suivi publicitaire d'iOS 14


Avec iOS 14, Apple a mis en place un nouveau panneau permettant d'encadrer le suivi publicitaire des utilisateurs entre les sites et les applications qu'ils parcourent. Toute application souhaitant intégrer l'IDFA (Identifier for Advertisers), un identifiant unique qui permet aux publicitaires de suivre le comportement de l'utilisateur à travers ses différentes activités, doit ainsi demander son avis préalable à la première ouverture de l'app. Plusieurs acteurs majeurs du milieu publicitaire se sont élevés contre cette fonctionnalité ; Facebook a par exemple estimé à plus de 50% la chute de ses revenus sur iOS suite à la mise en place de ce panneau.

Les publicitaires craignaient bien sûr qu'une grande majorité d'utilisateurs refuse systématiquement le suivi, mais ils estimaient également qu'Apple ne leur laissait pas suffisamment de temps pour modifier leur fonctionnement et s'adapter au mieux à un monde sans l'IDFA, par exemple en adoptant le SKAdNetwork d'Apple qui est plus respectueux des données privées. Apple a été à l'écoute de cette dernière plainte et a annoncé le report du lancement de cette fonctionnalité au début de l'année prochaine. Apple a communiqué la déclaration suivante à TechCrunch :

Nous pensons que la technologie doit protéger le droit fondamental des utilisateurs à la vie privée, et que cela implique de donner aux utilisateurs les outils pour comprendre quels sont les applications et sites web qui sont susceptibles de partager leurs données avec d'autres entreprises dans des objectifs publicitaires, ainsi que les outils pour révoquer la permission pour ce suivi. Une fois activé, un panneau donnera aux utilisateurs la possibilité d'autoriser ou d'interdire le suivi et cela application par application. Nous voulons donner aux développeurs le temps de faire les changements nécessaires et en conséquence, nous n'imposerons l'utilisation de ce panneau qu'en début d'année prochaine.

iOS 14 Allow tracking

Selon The Information, Apple n'aurait pas tellement eu pitié des publicitaires mais plutôt des petits éditeurs de jeux vidéo gratuits qui se financent via la publicité présente au sein de leurs applications. Les développeurs ayant adopté ce mode de rémunération sont en effet très nombreux sur l'App Store. Ce nouvel outil sera donc lancé en début d'année 2021 avec une future mise à jour intermédiaire d'iOS 14.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (10)

clive-guilde

4 septembre 2020 à 09:32

Et comment ces développeurs vont adapter leur logiciel ? De même pour les gros majors ? Bref existe t il une parade ?

pim

4 septembre 2020 à 10:00

Ça sent tout de même l’enterrement de première classe, pour une des rares nouvelles fonctions d’iOS 14.

Ludo-le-ludo

4 septembre 2020 à 10:11

Ça m’inquiète oui. J’espère qu’elle sera maintenue ! En plus si Apple sort des pubs là dessus...

gigatoaster

4 septembre 2020 à 10:19

Les enjeux financiers sont trop important. J’utilise un VPN, Weblock mais je ne pense pas que ce soit suffisant pour supprimer tout ce tracking. Y’a d’autres solutions comme Pi-hole pour la maison mais en dehors je ne vois ce qui pourrait fonctionner.

Dorian31

4 septembre 2020 à 10:19

@Clive-Guilde : Sylvain n'en a pas parlé mais "Apple propose par ailleurs un nouveau système de suivi publicitaire, le SKAdNetwork, qui permet d'éviter l'alerte en échange d'une collecte des données plus respectueuse de la vie privée des utilisateurs."
Source iGeneration

Sylvain

4 septembre 2020 à 10:24

@Dorian31 : j'ai rajouté une petite mention, c'est vrai que ça manquait.

LoTsey

4 septembre 2020 à 11:25

En gros ils bloquent les autres diffuseurs... pour proposer le leur. Facile... J’espère au moins que ça sera suffisamment rémunérateur pour les petites structure et que ça soit transparent pour le user...

Fred4

4 septembre 2020 à 14:33

Dans Réglages Confidentialité Publicité il existe déjà une option Suivi publicitaire limité.
N’est-ce pas redondant ? En quoi est-ce différent ?

pehache

4 septembre 2020 à 16:55

@Lotsey "En gros ils bloquent les autres diffuseurs... pour proposer le leur"

Oui mais Apple c'est un gentil GAFAM, alors que les autres c'est les méchants

DKSnake

5 septembre 2020 à 08:09

@gigatoaster: Il est impossible de ne laisser aucune trace sur internet. Internet a été conçu pour justement laisser des traces pour son bon fonctionnement. Alors oui il existe des outils pour moins en laisser ou pour "être masqué" (ceux dont tu parles), mais après utiliser un VPN pour aller sur Facebook par exemple ça n'a aucun intérêt... Il existe aussi des méthodes simples pour contourner certaines choses sans que ce soit contraignant. Par exemple, utiliser un DNS associatif permet d'accéder à des domaines bloqués par les grands FAI.
Partant de ce constat, toute la question est de se dire "vers qui je vais laisser mes traces et qu'est ce qu'il peut collecter de moi ?". Utiliser des app gratuites (non libres) c'est à coup sûr s'exposer à du tracking (il faut bien qu'elle se rémunère). Donc en fait la majorité de la collecte des données provient d'un mauvais usages des utilisateurs car ils ne savent pas comment sa fonctionne derrière.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription