Domotique : le standard CHIP prêt pour 2021


Le projet Connected Home over IP, ou CHIP pour les intimes, a été annoncé en décembre dernier et regroupe Apple, Amazon, Google ainsi que la Zigbee Alliance pour créer un standard commun pour la domotique dans le but de faciliter la compatibilité entre les différents produits et faire enfin décoller la maison connectée. Dix mois plus tard, le groupe de travail a réussi à avancer ses travaux malgré la crise du COVID-19 et donne des nouvelles encourageantes : un brouillon de la norme sera publié d'ici la fin de cette année et le standard sera finalisé en 2021. Le nombre d'entreprises engagées dans le projet a également significativement grandi, passant de quelques dizaines à plus de 145 membres.


Domotique CHIP promoteurs

Les principaux promoteurs du projet


Domotique CHIP

Plus de 30 équipes inter-entreprises ont été mises en place dans le cadre du projet CHIP et la couche applicative avance bien. Le groupe de travail a d'ailleurs mis en ligne de nombreuses ressources open-source sur GitHub. Le standard fonctionnera par IPv6 avec la prise en charge des principales normes avec ou sans fil. Le projet CHIP donne la liste des types d'appareils qui seront initialement visés par le standard : les accessoires électriques et d'éclairage (ampoules, luminaires, boutons, prises...), les systèmes de chauffage et de ventilation (thermostats, radiateurs, climatiseurs...), les systèmes d'accès (serrures, portes de garage...), les systèmes de sécurité (capteurs, détecteurs, caméras), les volets, téléviseurs, points d'accès et autres ponts. Cette liste sera amenée à s'étoffer au fil des ans.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (5)

Sethenès

9 septembre 2020 à 11:32

En principe lorsqu'on installe un chauffage, c'est pour 20 ans ... aussi seule quelques grosses entreprises me paraissent crédibles dans le secteur.

Et quand je voyais la durée de vie des produits tant chez Microsoft que chez Apple d'ailleurs (Airport ...) je n'étais pas enthousiaste.

Je pense que la domotique avait besoin d'une telle standardisation qui ne manquera pas (aussi) d'amener une certaine démocratisation.

Reste à savoir, comme toujours dans ces cas-là si les sociétés vont jouer le jeu. J'imagine qu'elles le feront tant qu'elles n'ont qu'1 ou 2% de part de marché mais si elles devaient en avoir 10x plus ... quelque chose me dit qu'elles (devinez à quelle société je pense en particulier) joueront nettement moins le jeu et que la compatibilité risque d'être à sens unique !

Odawin

9 septembre 2020 à 14:01

Mouai, autant je trouve la technologie vraiment utile à bien des aspects, autant avoir une maison connectée je n'en vois absolument pas l'utilité à part rendre l'espèce humaine encore plus fainéante qu'elle ne l'est déjà

 Joe

9 septembre 2020 à 20:11

Domotique… piles boutons et circuits intégrés à gogo dont la fabrication et le recyclage sont ultra polluants, sans oublier la communication par ondes bien énergivore. Tout ça pour ne pas se lever de son canapé pour fermer les volets.
Rien de tel qu'un bon vieux câble de cuivre qui consomme rien à vide, et l'utilisation de nos muscles pour garder la santé.
Dans 3 générations, le ministère de la santé nous pondra une loi pour faire de la prévention sur les boites d'ampoule Philips Hue : "L'inactivité physique provoque des escarres".

Cmoi

10 septembre 2020 à 00:42

De mon côté, la domotique c'est à dose homéopathique...Je l'utilise un peu chez moi, mais trop c'est une prise de tête...car c'est plus fastidieux que de réaliser la tâche manuellement. J'utilise Alexa pour les lumières du salon...je suis également prêt à rajouter d'autres trucs comme les stores...mais franchement...pas beaucoup plus.

Sethenès

10 septembre 2020 à 10:27

En fait comme toujours, il y a domotique et domotique. Le dernier déshumidificateur que j'ai acheté est connecté ... c'est ridicule.

Par contre, habitant d'une maison "en hauteur" construite sur 3 étages avec une pièce à l'avant orientée plein sud et une à l'arrière orientée plein nord, pouvoir équiper les vannes de mes radiateurs d'un système distant serait vraiment un plus.

Je pourrais d'une part monitorer en permanence la t° des pièces et donc tester différent stratégie de chauffage tout en évitant de surchauffer certaines pièces, ce que je dois notamment faire dans une pièce qui donne sur une petite courette intérieure. Pièce que je surchauffe par peur du gel en hiver.

Il ne s'agit donc pas de fainéantise mais d'un système qui permet l'analyse des données passées (grâce à leur collecte) et la mise en place d'une stratégie cohérente. Et économique.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription