Intel : de nouvelles puces de bureau début 2021


Après les puces dédiées aux ordinateurs portables dévoilées le mois dernier, Intel a cette semaine donné des nouvelles du développement de ses processeurs Core de onzième génération destinés aux ordinateurs de bureau : nom de code Rocket Lake, ils seront commercialisés au premier trimestre de 2021. Toujours gravés avec une finesse de 14 nanomètres, ces processeurs intégreront une nouvelle architecture graphique Iris Xe censée être deux fois plus puissante. Intel prévoit également la prise en charge native du Wi-Fi 6 pour des débits sans fil plus rapides, de l'USB 4 et du Thunderbolt 4, sans oublier le PCie 4.0 pour permettre de meilleurs débits internes, ouvrant par exemple la porte à des SSD plus rapides. Intel promet également une puissance brute 20% supérieure.


Intel Core Rocket Lake

Maintenant qu'Apple a annoncé la transition imminente du Mac vers l'architecture ARM grâce à des puces conçues en interne, ces annonces d'Intel ont-elles encore un intérêt pour les utilisateurs de Macintosh ? Il est quoi qu'il en soit toujours intéressant de garder un point de comparaison, mais la possibilité qu'Apple utilise ces puces de onzième génération l'année prochaine reste bien réelle : la transition Apple Silicon qui débutera cet automne doit en effet durer deux ans et Apple devrait donc encore faire confiance à Intel pour certains de ses modèles les plus puissants, comme le MacBook Pro 16", l'iMac 27" ou le Mac Pro.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iMac et le Mac Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (6)

LoTsey

8 octobre 2020 à 10:25

J’espère que le MBP16 passera directement au ARM, avec un bon gros 14z de préférence.
Car je ne me vois pas quitter mon mbp2013 pour le dernier mbp intel...

Rantanplan08

8 octobre 2020 à 12:27

Si ces puces Intel n'arrivent pas avant début 2021, pas de maj du MPB16 le mois prochain ?

MangezDesPommes

8 octobre 2020 à 13:16

Garder une puce intel permet de bootcamp Windows, si on a besoin de Windows, les puces intel ont un interêt avant de passer à ARM et voir comment se passe la virtualisation.

pim

8 octobre 2020 à 21:12

Là on parle des puces pour machines de bureau. Les puces pour portable sont sortis début septembre, et elles déçoivent beaucoup, car malgré leur gravure à 10 nm et leur puce graphique annoncée comme deux fois plus puissante, elles tapent dans le throlling à la moindre montée de la puissance consommée. En gros les fabricants de PC qui se sont tous mis aux portables ultra fins et ultra légers se retrouvent avec les mêmes problèmes de refroidissement que dans les MacBook Air et Pro.

Alors les puces Apple Silicon on va franchir une nouvelle étape : la puissance graphique et processeur de l’iPhone et de l’iPad, quasiment sans chauffe. Ça va vite nous faire oublier les puces Intel.

clive-guilde

9 octobre 2020 à 09:18

@Pim sans aucune chauffe ah bon ? 🤔

pehache

9 octobre 2020 à 11:24

"Les puces pour portable sont sortis début septembre, et elles déçoivent beaucoup"

Sources ?

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription