Google paie une fortune à Apple pour être moteur de recherche par défaut


Mardi dernier, le Département de la Justice des États-Unis a lancé des poursuites contre Google, accusé de protéger illégalement le quasi monopole de son moteur de recherche et la publicité issue de celui-ci. Revenant sur le sujet, le New York Times nous explique que l'accord passé avec Apple permettant à Google d'être le moteur de recherche par défaut de ses appareils a pris des proportions sans précédent au fil des années.

Estimée à 1 milliard de dollars par an en 2014, la dîme annuelle serait désormais située entre 8 et 12 milliards de dollars. Ce serait le plus gros paiement réalisé par Google à une société externe, et cela serait évidemment de l'argent très facile pour Apple qui passerait l'intégralité de la transaction directement dans ses bénéfices. Le paiement de Google représenterait ainsi entre 14% et 21% des profits annuels d'Apple.


Apple Google

Parallèlement, les utilisateurs d'Apple représenteraient pratiquement la moitié du trafic de Google aux États-Unis, et donc de ses revenus publicitaires. Cet accord avec Apple est donc hautement stratégique, et la perspective de perdre le contrat serait décrit comme un « code rouge » au sein de l'entreprise.

Le Département de la Justice des États-Unis s'intéresse donc aux accords passés entre Google et d'autres entreprises comme Apple, lui permettant d'être le moteur de recherche par défaut de très nombreux appareils au point de représenter 92% des recherches au niveau mondial. Si la justice venait à forcer la rupture de ces contrats, cela déstabiliserait fortement Google et pénaliserait financièrement Apple... qui pourrait alors se lancer dans d'autres aventures, par exemple en lançant son propre moteur de recherche et/ou en acquérant un autre concurrent. Apple dispose déjà d'un moteur d'indexation destiné à Siri et Spotlight depuis quelques années, mais il est encore très loin de pouvoir concurrencer Google.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (13)

pehache

26 octobre 2020 à 11:32

La vache, quel pognon de dingue !!

Notons qu'avec un gros chèque la protection de la vie privé devient tout de suite un sujet moins important pour Apple !

pehache

26 octobre 2020 à 11:38

Par contre ça j'ai du mal à y croire : "Parallèlement, les utilisateurs d'Apple représenteraient pratiquement la moitié du trafic de Google". Au niveau mondial iOS ne représente que 15% des mobiles et moins de 10% des ordis, il faudrait que les utilisateurs Apple passent 5 fois plus de temps à surfer que les autres !

A mon avis ça concerne les US uniquement (où les pdm des produits Apple sont beaucoup plus importante que la moyenne mondiale).

VanZoo

26 octobre 2020 à 12:27

Apple ou l'obsession de la vie privée (malgré cette énorme gigantesque absolue contradiction, en amenant régulièrement ce sujet au devant de la scène, questionnant les mentalités, Apple participe tout de même à nous protéger)

Enième témoignage du cynisme capitaliste ; money first !

Thomaaaah

26 octobre 2020 à 12:39

Pour la confidentialité, on repassera...

Piroquem

26 octobre 2020 à 14:05

@pehache
A l'instant T, Apple vend entre 14 et 15% des smartphones dans le monde.

Mais en parc, l'iPhone représente 25% des smartphones.

J'y vois comme explication que les iPhones doivent être gardés plus longtemps par leurs utilisateurs et qu'il y un gros marché de la seconde main. A l'inverse, j’imagine que beaucoup d'Android qui valaient 200€ neuf ont plus tendance à être jetés ou oubliés dans un tiroir faute de demande au bout de quelques années d'utilisation et sortent donc du parc beaucoup plus rapidement.

Et si on zoom sur les US, 45% des smartphones en parc sont des iPhone.

Macintosh

26 octobre 2020 à 14:27

@pehache Si ça concerne le monde entier et pas juste les USA je pense aussi qu'il y a une erreur à moins que les utilisateurs Apple fassent plus de recherches google que la concurrence mais c'est surtout la fin de la phrase qu'il faut retenir " et donc de ses revenus publicitaires". Un utilisateur Apple rapporte plus à google en moyenne qu'un utilisateur android/windows puisqu'il est une cible privilégiée pour les annonceurs publicitaires.

Fromgardens

26 octobre 2020 à 14:41

J'hallucine…

pehache

26 octobre 2020 à 16:08

@Piroquem : il n'en reste pas moins qu'au niveau mondial les stats combinées d'iOS et de macOS (issues de NetMarketShare ou gs.statcounter, qui justement se basent sur les données de navigation web) sont entre 20 et 25%, donc très en dessous des 50% de l'article. Par contre d'après gs.statcounter on s'en approche aux US, ce qui me fait dire que l'article du NYT parle en fait du marché US.

Sylvain

26 octobre 2020 à 16:20

Extraits du PDF du Département de la Justice :

« Apple devices account for roughly 60 percent of mobile device usage in the United States. Apple’s Mac OS accounts for approximately 25 percent of the computer usage in the United States. »

« The current version of the Google - Apple agreement substantially forecloses Google's search rivals from an important distribution channel for a significant, multi-year term. This agreement covers roughly 36 percent of all general search queries in the United States, including mobile devices and computers. Google estimates that, in 2019, almost 50 percent of its search traffic originated on Apple devices. »

🤷

DKSnake

26 octobre 2020 à 17:37

Ces temps-ci j'ai l'impression que le "milliard" est devenu l'unité courante pour les grands de ce monde. On ne sait plus ce que cela représente finalement, mais une chose est sûre, on reste petit face à tous ces zéros...

pehache

26 octobre 2020 à 17:47

@Sylvain : même si la dernière phrase ne le reprécise pas, les phrases montrent que c'est le marché US qui est concerné. Et l'introduction du PDF montre que l'entièreté de la plainte concerne exclusivement le marché US :

"... restrain Google LLC from unlawfully maintaining monopolies in the markets for general search services, search advertising, and general search text advertising in the United States..."

Sylvain

26 octobre 2020 à 17:51

@pehache : hmmm pas hyper clair. Mais j'ai rajouté la précision histoire d'être sûr, effectivement au niveau mondial ça paraît énorme.

LolYangccool

26 octobre 2020 à 18:47

« mais une chose est sûre, on reste petit face à tous ces zéros... »
A bon ?

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription