La puce Apple M1 et le chip binning


Apple a hier soir présenté son premier processeur ARM destiné au Mac, la puce Apple M1 qui promet une nette augmentation de la puissance tout en offrant de substantielles économies d'énergie. Cette nouvelle puce est intégrée dans le MacBook Air, le MacBook Pro 13,3" d'entrée de gamme et le Mac mini. Si vous vous êtes intéressé au MacBook Air, vous aurez peut-être remarqué une petite particularité sur le modèle d'entrée de gamme : son GPU est équipé de sept coeurs, alors que toutes les autres références intègrent un GPU de huit coeurs.

Apple a-t-elle créé une référence de processeur différente spécialement pour ce modèle ? Pas réellement : Apple a utilisé une technique bien connue dans le monde des semi-conducteurs : le chip binning. Dans la conception d'un processeur, le rendement de la production n'est jamais parfait et un certain nombre d'unités peut ne pas passer les tests de qualité répondant au cahier des charges initial, sans pour autant être défectueux. Dans ce cas, il est possible de désactiver certains composants, ou par exemple les faire fonctionner moins vite, et ainsi obtenir une référence moins ambitieuse mais tout de même parfaitement viable. Intel et les autres grands noms de l'industrie utilisent régulièrement cette astuce pour étoffer leur gamme tout en optimisant leur rendement.


Puce Apple M1 MacBook Air

On a déjà vu Apple utiliser cette technique dans un contexte très similaire avec la puce Apple A12Z de l'iPad Pro de 2020, qui est identique à la puce Apple A12X des précédents modèles mais qui propose huit coeurs graphiques au lieu de sept. Une vérification au microscope a montré que la puce Apple A12X était bien équipée d'un GPU octocoeur, mais qu'un des coeurs était désactivé. Les puces sont donc bien identiques, mais la puce Apple A12Z résulte d'un processus de fabrication mieux maîtrisé.

Pour la puce Apple M1, il semble donc qu'Apple rencontre les mêmes difficultés de fabrication au niveau du GPU et le MacBook Air d'entrée de gamme devrait donc lui permettre d'éviter la mise au rebut d'une partie de sa production. Il reste à déterminer quel impact cela aura sur les performances graphiques de cette machine et il faudra attendre les premiers tests pour le savoir. En l'absence de ventilateur pour dissiper la chaleur, la puce Apple M1 du MacBook Air devrait quoi qu'il en soit moins pouvoir s'exprimer dans la durée que sur le MacBook Pro 13,3" et son système de ventilation actif.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

bunios

11 novembre 2020 à 13:56

C'est quand même curieux d'avoir la même puce pour le MacBook Air et le MacBook Pro 13" même si ce dernier à tous les cœurs GPU. Donc même performance plus ou moins sur le CPU. De plus, 3 machines qui ont le même processeur, je pense qu'ils doivent faire de sacrées économies pour la fabrication.


A+
A+

pehache

11 novembre 2020 à 14:08

@bunios : "Donc même performance plus ou moins sur le CPU. "

Non. Le M1 du MBP est ventilé, donc pourra supporter une pleine charge de calcul sur la durée sans surchauffer.

fabien77880

11 novembre 2020 à 14:09

Ah bah c’est clair que la marge est bien plus importante qu’avant. Tellement plus importante qu’ils nous font même le plaisir de baisser un peu les prix

LolYangccool

11 novembre 2020 à 14:45

bunios : il n’y a que le MacBook Air entrée de gamme qui n’a que 7 cœurs GPU. Le haut de gamme en a 8 aussi.

VanZoo

11 novembre 2020 à 14:57

Se précipiter avant les tests approfondis me parait aberrant mais bon...

fabien77880

11 novembre 2020 à 15:36

@vanzoo
Nan mais tu as jusqu’au 31 janvier si tu n’es pas satisfait de la machine 😅
Rien d’aberrant du coup. Surtout qu’on pourra tester la machine pour notre utilisation et pas des tests pour différentes utilisations (ce qui est bien sûr complémentaire 🙂)

Sethenès

11 novembre 2020 à 17:33

Si la seule différence est d'un coeur de moins sur les huit, cela n'aura aucune conséquence pour l'utilisateur.

Surtout d'un MBA !

pim

11 novembre 2020 à 21:57

Comme VanZoo je trouve qu'il ne faut pas se précipiter. Il s'agit de machines d'entrée de gamme, et l'entrée de gamme n'est jamais très recommandable chez Apple ; en tout cas, personnellement je suis plutôt acheteur des modèles milieu de gamme voir même haut de gamme, et avec options. Donc il est urgent de voir ce qu'Apple nous réserve : très certainement un MacBook Pro 13" à 4 ports, et Mac mini « Pro » gris sidéral, en plus des autres machines non encore présentées.

En revanche pour le retour du MacBook 12" je crois que là, c'est mort !

Cmoi

11 novembre 2020 à 23:15

Ouais mais sur le MBA, c'est 270€ de plus, juste pour avoir le 8ème coeur, un supplément pour 1/8 (et aussi 512 Go au lieu de 256Go), le reste est identique. C'est juste un petit gain de performance...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription