Puce M1 : les dirigeants d'Apple fanfaronnent


C'est une conférence historique à laquelle nous avons assisté ce mardi : Apple a présenté la puce Apple M1 et dévoilé ses premiers Macs fonctionnant sous l'architecture ARM, celle utilisée sur l'iPhone depuis ses débuts. En abandonnant Intel et en concevant ses propres puces pour le Mac, Apple se devait de rassurer, à la fois sur sa capacité à assurer une transition logicielle sans encombre et sur sa capacité à faire mieux qu'Intel en terme de puissance et d'efficacité énergétique.

Les présentations d'Apple ne manquent jamais de superlatifs, et il faudra attendre la sortie des premières machines la semaine prochaine pour pouvoir juger sur pièce. Il n'empêche qu'Apple a présenté des chiffres, tangibles et vérifiables, qui sont à peine croyables. Le MacBook Air avec puce Apple M1 est-il réellement jusqu'à 3,5x plus puissant que son prédécesseur ? Le MacBook Pro 13,3" peut-il réellement atteindre 20 heures d'autonomie en lecture de vidéos ? Trois hauts responsables d'Apple sont allés s'enthousiasmer dans les colonnes de The Independent : le patron du marketing Greg Joswiak, le responsable du logiciel Craig Federighi, et l'ingénieur en chef John Ternus.


Craig Federighi MacBook Air Apple M1

Craig Federighi lors de la présentation de la puce Apple M1



Apple est parfaitement consciente du niveau d'attentes que cette annonce a suscité. Et elle en joue : « Nous avons dépassé nos espérances », sourit Craig Federighi. « Quand nous avons commencé à recevoir les chiffres de l'autonomie, on se disait "Tu plaisantes. Je croyais qu'on avait des gens qui savaient comment estimer ces choses-là." » John Ternus souligne l'allégresse des ingénieurs impliqués dans ce projet : « Ça a créé un élan au sein des équipes qui étaient tellement passionnées et surexcitées à propos de ce produit qu'elles voulaient toujours aller plus loin, toujours optimiser : "Jusqu'où pouvons-nous aller ?" »

Craig Federighi affirme qu'il est devenu clair, à un moment, que la puce Apple M1 était devenue bien plus performante que prévu. Et il donne rendez-vous la semaine prochaine : « Je pense que ça parlera de soi-même mais nous sommes légitimement positivement surpris par le résultat de notre travail et nous sommes heureux de pouvoir donner cela à nos clients ». Il se veut également rassurant sur le bon fonctionnement des machines : « Le site de commande était plein d'employés d'Apple, personne n'est inquiet au sujet de la V1 de ce système. » Cette confiance vient en partie de la précédente transition, du PowerPC vers Intel en 2006 : « Nous l'avons déjà fait [...], nous savons exactement quels outils mettre en place pour faciliter la vie des développeurs. »


John Ternus Apple M1

John Ternus lors de la présentation de la puce Apple M1



Si cette transition se déroule de manière totalement transparente pour l'utilisateur, pourquoi ne pas en profiter pour souligner l'évolution par un changement de design ? « Je pense que ces machines délivrent un message clair, regardez, regardez ce qu'il est possible de faire avec la puce M1 et toutes nos technologies ! » John Ternus explique qu'Apple ne modifie pas ses designs juste pour le plaisir du changement : « Nous avons une superbe plateforme, nous avons un incroyable nouveau processeur, nous pouvons les marier et obtenir quelque chose de spectaculaire. » Et surtout, John Ternus souligne que « M1 n'est qu'un début » : ces premières générations sont là pour rassurer, pas bousculer, en attendant l'artillerie lourde l'année prochaine. Coucou, l'iMac.

S'attardant sur macOS 11.0 Big Sur, grosse évolution du système d'exploitation du Mac qui a été pensée pour accompagner le passage aux puces Apple Silicon, Craig Federighi affirme une nouvelle fois que l'évolution de l'interface n'est pas là pour préparer à l'arriver d'un Mac tactile : « Nous avons dessiné et fait évoluer le look de macOS de la manière qui nous semblait la plus confortable et naturelle, pas une seconde avec l'idée du tactile en tête. » Pour Craig Federighi, c'est une question d'esthétisme et d'ergonomie dans un monde où l'on passe constamment d'un appareil à l'autre : on peut s'influencer pour plus de cohérence sans pour autant vouloir fusionner. Et plus les plateformes seront proches, plus les innovations des unes pourront bénéficier aux autres. Verdict dans quelques jours !

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (30)

AnatoleH1

13 novembre 2020 à 17:02

Je ne trouve de réponse nulle part : est-ce que les nouveaux Macs portables ARM ou la puce Apple M1 contiennent la puce Apple U1 permettant de gérer l'UWB? Je pense que oui, étant donné qu'Apple avait annoncé la localisation des ordinateurs même éteints, et que cette puce est aussi utile pour AirDrop...

VanZoo

13 novembre 2020 à 17:08

Pas d'EGPU, pas de Bootcamp, pas de portabilité des jeux non AppleArcade, seulement 2 ports USB 4 sur le MBA... Il vaut mieux ne pas se précipiter ou savoir précisément pourquoi on achète un Apple Silicone V1.

Sylvain

13 novembre 2020 à 17:24

Interview intéressante (technique) de Bob Borchers et Tim Millet sur la puce Apple M1 :
https://www.youtube.com/watch?v=2lK0ySxQyrs

Unreal

13 novembre 2020 à 17:31

Comme dirait Craig : "How cool is that ?"

Michel Bellemare

13 novembre 2020 à 17:40

Tout à fait d'accord avec VanZoo! 80% des utilisateurs domestiques, n'ont absolument aucun besoin de la puissance incroyable de la «puce Apple M1». Pour mettre à jour leur statut Facebook, lire des courriels ou visionner des vidéos de chats sur YouTube? Qui a besoin d'une autonomie pour visionner 20 heures de vidéos en continu? C'est une prouesse technologique, mais... un écran de 14" au lieu du 13,3" pour le MacBook Pro, aurait fait vendre davantage!

fabien77880

13 novembre 2020 à 17:45

Y a 2 profiles clairement identifié :
-Soit t’es un habitué des appli Apple et c’est le meilleur ordi que tu auras pour un prix défiant toute concurrence (en haut de gamme j’entends)
-Soit tu es un habitué au programme non Apple voire exotique et là ne surtout pas prendre la V1 voire même la V2

boboss29200

13 novembre 2020 à 18:10

Moi, je pense changer mon mac mini 2011 par ce nouveau mini (version 16go je pense). Je pensais me prendre un intel il y a quelques mois (i7) et finalement ce M1 je le trouve plutôt pas mal ! A mon avis je suis reparti pour 8 ans avec !

Zarck

13 novembre 2020 à 18:10

La puce existe en 2 versions, 8 Go et 16 Go, et la ram est sur la puce en deux parties.
La version 8 Go a donc soit une partie désactivée, soit pour cause de défaut de fabrication (sic) soit désactivée pour cause de marketing à deux balles... (re-sic).

fabien77880

13 novembre 2020 à 18:32

Ah la RAM....
attendons de voir les résultats et surtout les diff entre les 8Go et les 16Go car oui, l’ensemble serait apparemment plus gourmande en RAM mais peut etre que Apple grâce à « mémoire unifiée ultra-rapide. Cet unique pool de mémoire à faible latence et large bande passante permet aux apps de partager efficacement les données entre le processeur central, le processeur graphique et le Neural Engine. Ainsi, tout se fait avec rapidité et fluidité » permet de faire que 8Go est suffisant pour 90% des utilisateurs. Surtout avec la rapidité de la puce M1 tout en un et un SSD ultra rapide...
Car sur un Mac mini par exemple, 230€ pour rajouter un petit 8Go de RAm c’est quand même 1/3 du prix de l’ensemble de la bête et c’est 30€ PV grand publique chez crucial

Kyle

13 novembre 2020 à 18:33

Du coup perso j'hésite. Je dois acheter un nouvel ordinateur à ma mère qui actuellement est sur un MBP 13.3 de fin 2013 dont la batterie est morte et qui commence à ramer.
Elle a une utilisation hyper basique (Facebook, jeux en ligne, surf...) mais j'aimerais quand même que son nouvel ordinateur lui dure un petit moment.
Bref, comme ça selon vous le plus intéressant c'est le nouveau MBA avec la puce M1 ou le modèle précédent avec puce Intel qui est trouvable pour environ 900 euros ?

iker

13 novembre 2020 à 19:06

Cette entreprise m'impressionne.
... Pour ceux qui n'ont pas besoin de beaucoup de puissances ils peuvent prendre un macbook air à 1000euro
Pour les autres il y a les modèles pro.
fin de l'histoire

Piroquem

13 novembre 2020 à 20:47

@Zarck
Ou alors tout simplement il y’a seulement 8Go de montés dans la version 8Go? Vu le prix de 8Go de Ram (une bonne dizaine d’USD), je ne pense pas qu’il s’amusent à faire autre chose!

Piroquem

13 novembre 2020 à 21:35

@zark
Et donc? Qu’est-ce qui empêche d’équiper soit en 8Gb soit en 16Gb? Ça fait deux versions du SoC!
C’est ce qui semble le plus logique !

pim

13 novembre 2020 à 21:38

@ Kyle :

Pour l'usage de ta maman, ultra basique, il lui faut un modèle d'entrée de gamme. Les nouveaux sont moins chers, la puissance est triplée ou quintuplée, l'autonomie est quadruplée : pourquoi hésiter ? Il faut bien évidemment prendre la puce M1, et surtout pas une puce Intel, qui aura disparu du Mac dans 1 an !!!

RIP Intel, c'était des bons processeurs, mais la relève est d'un tout autre niveau.

Piroquem

13 novembre 2020 à 21:48

@zarck
L’article Wikipedia en anglais est assez détaillé. En fait le M1 est un SiP. Il y d’un côté le SoC et de l’autre la mémoire, le tout forme le SiP. C’est peut être pourquoi Apple dans son schéma a fait deux sous blocs. Et il y a bien deux versions, une en 8Gb et une en 16Gb de LPDDR4

Hangaroa

13 novembre 2020 à 21:55

#Kyle
Je rejoins Pim
Tu pourrais acheter un mba avec puce intel à 1000 euros en promo.. mais autant mettre un peu plus pour l'entrée de gamme en M1.. enfin c'est ce que je ferai..

Malouin

14 novembre 2020 à 00:07

@ Kyle :
Euh, pour ta mère, tu prends un iPad Air ! Je ne quitte plus mon iPad Pro (gros consommateur de bureautique et autre Keynote...) : mon Mac se limite à quelques usages beaucoup plus exotiques !

Kyle

14 novembre 2020 à 01:04

Merci @Pim et @Hangaroa, effectivement j'étais très tenté par le MBA M1 mais pour son usage basique je préférais avoir des avis 😋

@Malouin elle a testé mon iPad Pro 12.9 et elle n'accroche pas, elle préfère un ordinateur 😉

LoTsey

14 novembre 2020 à 03:09

@Kyle : je n’hésiterai pas et je prendrai un macbook air également.

wKns

14 novembre 2020 à 09:04

Avoir une ram partagée CPU/GPU c’est un must, plus de latence de transfert entre les deux et donc de savoir si tel ou tel calcul doit être fait sur le GPU suivant la taille de l’input et le nombre d’opération.

pehache

14 novembre 2020 à 09:42

Fabien : "Ainsi, tout se fait avec rapidité et fluidité » permet de faire que 8Go est suffisant pour 90% des utilisateurs."

Tu fais un concours pour être marketeux chez Apple ??

wKns : "Avoir une ram partagée CPU/GPU c’est un must"

Euh, les IGP de toutes les puces Intel depuis des plombes partagent la RAM avec le CPU... Et non ce n'est pas forcément un must : il n'y a pas de latence de transfert d'une RAM à l'autre, mais l'accès à une RAM partagée est plus lent qu'à une RAM dédiée.

Jef

14 novembre 2020 à 10:38

À lire cet article, on voit que les dirigeants d'Apple jubilent, pas qu'ils fanfaronnent

fabien77880

14 novembre 2020 à 10:49

@pehache
j’essaie de faire en sorte qu’ils m’envoient les produits en avant 1ère donc j’essaie de me faire voir

Nan, plus sérieusement, avec un CPU ultra rapide (niveau théorique d’un i9 dernier cris), avec un GPU puissant et parfaitement optimisé, avec le tout, secondé par une intelligence « neural » plus poussée et plus efficace, je me dis que la puissance sera clairement au RDV (en particulier sur les appli de la pomme ou pour les appli en étroite collaboration avec Apple). En plus de ça, le tout en un de la M1 permettra une meilleure rapidité d’exécution avec un SSD à plus de 3Go/s qui amplifiera cette rapidité....
En prenant en compte tout ça, je me dis que 8Go serait largement suffisant car c’est inutile de faire dépenser 230€ soit 1/3 du prix du Mac mini pour gagner un poil de perf.

-Pour ceux qui font la bureautique à 80% ou pour ceux qui utilise FCP ou encore Logic Pro, 8Go c’est super (sauf etre un Pro qui a besoin de gagner de précieuses secondes en export).
-Pour ceux qui utilisent des logiciels externes d’Apple ou par virtualisation via Rosetta oui, 16Go sera plus prudent et surtout durable.
-Et bien sur, pour tout ceux qui ont un « porte feuille illimité » qui peut le moins peut le plus

Bref, combien de RAM dois-je prendre est un éternel débat... ça fait 10 ans que ça dure (loisir/semi pro 8Go; pro/gamer 16Go; super pro/super gamer 32Go

pim

14 novembre 2020 à 12:51

La seule inquiétude que j'avais concernant la RAM c'était le consommation de Rosetta 2. Or d'une part il semblerait que Rosetta 2 traduit le code à la volée une seule fois, au premier démarrage d'une app non universelle ; et d'autre part, j'ai rarement vu les versions « Universal » des apps arriver si vite. Prenez Antidote par exemple, que je critiquais il y a encore deux jours, en disant que l'on n'aurait pas la version de l'app adaptée à Apple Silicon avant les calanques grecques ; et bien c'était pure médisance de ma part, puisque l'app vient tout juste d'être mise à jour.

En bref, c'est très bien parti !

D'ailleurs ça ne m'étonne pas quand Apple fanfaronne en disant que ses propres employés se sont jetés sur ces nouvelles machines. Il y a un petit reste de défense des processeurs Risc contre les processeurs Cisc, façon David contre Goliath, qui doit jouer.

Sylvain

14 novembre 2020 à 15:05

@Jef : entre la jubilation publique et la fanfaronnade, la frontière est mince. Au-delà de l'interview en elle-même c'est plus une impression d'ensemble depuis la conférence. Apple se montre très sûre d'elle et fait beaucoup monter les attentes, à un point que je trouve inhabituel et que je voulais souligner. Hâte de pouvoir tester ça !

pehache

14 novembre 2020 à 15:13

@Fabien : excuse-moi mais ton raisonnement est bancal, faute d'une connaissance de la façon dont tout ça fonctionne. La puissance du CPU ne peut jamais compenser le manque éventuel de RAM. Si l'OS se met à swapper, tu peux bien avoir le CPU le plus puissant du monde ça n'ira pas plus vite, car c'est le temps d'accès au SSD qui va être prépondérant. C'est le principe du goulet d'étranglement, c'est l’élément le plus faible de la chaîne qui détermine la performance globale.

Alors bien sûr le SSD étant rapide, l'impact est moindre. Mais même un SSD rapide est plus lent que de la RAM.

Et je répète que sur les architectures RISC l'occupation de la mémoire est en moyenne plus importante, donc là où 8Go pouvaient suffire en x86, ça risque d'être juste en ARM. De toutes façons je trouvais déjà qu'acheter une machine neuve à 1000€ ou plus avec seulement 8Go en 2020 ça devenait très discutable, même pour un usage bureautique : une machine de ce prix est censée durer longtemps, et dans 5 ans avec 8Go tu seras très limité. Et plus encore en ARM.

bunios

14 novembre 2020 à 15:17

@fabien77880

Je reconnais que je ne pensais Apple à pareil fête. Enfin surtout que leurs processeurs seraient à ce niveau là. Tout au plus une baisse de 30 % j'aurai signé. Bref, tant mieux mais j'attends de voir avec les logiciels de tous les jours. Pas ceux de benchs.

J'attends de voir aussi côté graphique ce que cela donne. De bon point semble s'annoncer aussi de ce côté-là. Meilleur en tout cas que ceux d'Intel avec Iris et Cie. Peut-être avec les cartes graphiques d'AMD aussi. Mais j'attendrai de voir aussi leur comportement vis à vis des logiciels.

Seul point négatif c'est tout de même la RAM soudée. Donc là c'est plus que mort de le rajouter après. Contrairement aux autres configurations PC et Mac même si c'était difficile de le faire (MacMini).

Attendons de voir les premiers avis.

Pour ma part, je serai patient pour changer ma machine de 8 ans bientôt (MacBook Pro Classique). Ce sera un saut complet pour tout changer l'année prochaine voir l'année suivante (ainsi que tous mes périphériques).


A+

fabien77880

14 novembre 2020 à 17:40

@pehache +1
Et comme tu dis, on connaît encore rien de cette puce mais on saura presque tout dans une semaine 😅

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription