Une démo de Windows sur un Mac avec puce Apple M1


Depuis la première démonstration d'Alexander Graf en début de semaine, certains développeurs dont Khaos Tian ont réutilisé ses travaux pour créer ACVM, un lanceur publié sur GitHub qui permet de lancer la virtualisation de Windows sans avoir à trop mettre les mains dans le cambouis. Le tout fonctionne avec une version bêta de Windows 10 ARM disponible sur le site de Microsoft, et permet donc de lancer Windows sur la puce Apple M1 via une version modifiée du virtualiseur QEMU. Le YouTubeur Martin Nobel a publié une petite vidéo de démonstration d'ACVM en fonctionnement sur un Mac mini.




Windows semble ainsi tourner sans accroc avec cette solution, et Martin Nobel réalise un petit test qui fera jaser. Sur GeekBench 5, cette virtualisation de Windows obtient des scores de 1 515 en monocoeur et de 4 998 en multicoeur, contre 1 706 et 7 389 pour la version native sur macOS... ou 793 et 3 113 seulement pour la Surface Pro X de Microsoft. On comprend bien qu'une solution officielle permettrait à Windows de faire des étincelles sur les Macs équipés de la puce Apple M1.


Geekbench Windows sur Mac mini Apple M1

Comme l'a déjà expliqué Craig Federighi, Microsoft ne propose pas de version commerciale de la version ARM de Windows et il faudra attendre que cela soit le cas pour qu'une prise en charge officielle soit possible sur les Macs intégrant une puce Apple Silicon. Tant que Microsoft ne se sera pas lancé, il faudra donc se contenter de bidouilles. Des bidouilles qui devraient se multiplier et s'améliorer rapidement, si on en croit la réactivité des développeurs planchant sur le sujet depuis deux semaines...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook Air, le MacBook Pro et le Mac mini sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (3)

pim

3 décembre 2020 à 20:38

Ce qui serait vraiment intéressant, c'est de lancer GeekBench 5 sous Windows 10 dans Parallels Desktop ou VMWare, sur une des dernières machines Intel.

Xak

3 décembre 2020 à 23:04

On va vraiment finir par ne vraiment pas regretter les macs Intel a ce rythme

LolYangccool

4 décembre 2020 à 00:51

J'ai testé et ça tourne super bien, bon le réseau entre autre n'est pas géré, mais niveau fluidité y'a rien à dire.
J'ai mis 2 CPU et 4Go de RAM.
En tous cas niveau performances c'est largement utilisable.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription