L'iPad 3 et la 4G française


Le nouvel iPad, qui est commercialisé depuis la semaine dernière en France (voir dépêche : Dites bonjour à l'iPad 3), a été présenté par Apple comme Wi-Fi + 4G, au lieu du Wi-Fi + 3G de l'iPad 2. Derrière cette appellation se cache une nouvelle norme de téléphonie mobile qui permet notamment des débits bien plus rapides que la 3G que nous connaissons aujourd'hui. Dans un certain nombre de pays, dont bien sûr les États-Unis, la 4G (en fait la 3G LTE, ou Super 3G, la vraie 4G n'étant attendue que dans quelques années) est déjà déployée à grande échelle. En France, les premières offres ne devraient voir le jour que l'année prochaine, et alors que de très nombreux iPad 3 Wi-Fi + 4G seront en circulation dans notre pays, la question de la compatibilité avec le futur réseau se pose.




Le site AnandTech nous a confirmé que la nouvelle tablette d'Apple utilisait la puce MDM9600 de Qualcomm. Ce composant gère tout à fait les différentes fréquences utilisées de par le monde : 700 et 2 100 MHz aux États-Unis, ainsi que 800 et 2 600 MHz pour le futur réseau français. Mais nos confrères français de iGeneration nous expliquent que cette puce est couplée à des antennes qui, elles, sont très spécifiques, et ne permettent de capter qu'un seul type de réseau. Ainsi, ce n'est pas une question de logiciel : les antennes du nouvel iPad étant conçues pour ne fonctionner qu'avec les réseaux nord-américains, l'iPad 3 est matériellement incompatible avec le futur réseau français.




Le site d'Apple a d'ailleurs été discrètement modifié il y a quelques heures. La Suède, qui dispose du seul réseau 4G européen, utilise les mêmes spécifications que la future 4G française. La notion de "4G" est désormais bien cachée, alors qu'une petite note de bas de page précise que « la connectivité 4G LTE est uniquement prise en charge sur les réseaux AT&T et Verizon aux États-Unis et sur les réseaux Bell, Rogers et Telus au Canada ». Il n'y a donc plus qu'à espérer que les antennes du futur iPad 4, attendu en 2013, fonctionnent avec plus de fréquences...
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Retrouvez l'iPad sur notre comparateur de prix.

Vos réactions (3)

Hellbutcher

19 mars 2012 à 10:04

Siri qui manque à l'appel et on ne comprend pas bien pourquoi (hormis la recherche de profit sur la vache à lait), la 4G qui n'est pas de la 4G et qui de toute façon ne sera pas compatible avec notre futur vrai réseau 4G, le capacité de stockage non revue à la hausse malgré la résolution record de l'écran qui fait exploser le poids des apps ...

Décidément, cet iPad "3" ne me satisfait que moyennement et je suis presque sur que l'on va voir arriver une mise a jour rapide de cette version.
Un iPad "3Gs" en quelque sorte pour septembre ou avant les fêtes ne me semble pas du tout illusoire.

Les concurrent on les dents longues, il suffit de jeter un oeil sur l'Asus Optimus Prime.

Perso, je garde mon iPad 2, même si je rêvais depuis son achat à un écran aussi fin que mon iphone 4

H

19 mars 2012 à 10:05

C'est pas étonnant, d'ici la sortie de l'Ipad 4 de toute évidence la 4G Française ne sera tjs pas dispo.

angel of death

19 mars 2012 à 11:09

Je vais résumer pour une fois ce que beaucoup de gens pensent (moi aussi) :

Une petite évolution, ce n'est rien de plus q'une update de la caméra, de l'écran et quelques broutilles !
Perso, je n'adhère vraiment pas à cet Ipad au vu de tout ce battage médiatique. Si Samsung avait de si petites évolutions sur leur produits (ou Nokia ou n'importe quelle autre marque), en ferait on autant de médiatisation ? Pfff, une news vite lue sur un blog, et hop c'est oublié 5 minutes après !
Chaque fois et ce, depuis quelques mois, on à l'impression qu'une révolution est sur le point d'arriver, et plouf, un pet dans l'eau !
C'est comme si Apple lâche minutieusement chaque année une petite évolution d'un produit, en sachant qu'ils ont en stock une véritable révolution ! On-ils peur de tout lâcher d'un coup ?

Une trop grosse évolution technologique pourrait-elle être tellement révolutionaire qu'il est préférable de la distiller goutte à goutte de peur d'être incompris et par ce fait boudé par "la masse" ?

Perso, je commence à être "fatigué" de cette politique marketing. Au début que j'avais switché pour Mac (1er Mac mini), tout était beau, nouveau, révolutionnaire, facile et j'en passe. Depuis peu, le soufflé commence à retomber lentement. Apple ne me fourni plus de rêves comme par le passé, dommage.

Mais je rassure que je ne vais pas d'aussi tôt changer d'OS pour ce systême de "fenêtres" qui m'horripile.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription