Apple prépare bien son propre modem 5G

11 décembre 2020 à 09:42


La dépense d'un milliard de dollars pour le rachat de l'activité de modems d'Intel l'année dernière nous avait vaguement mis la puce à l'oreille, mais ça va mieux en le disant : dans un meeting interne suffisamment important pour se retrouver, citations à la clé, dans les colonnes de Bloomberg, Johny Srouji a confirmé qu'Apple avait entamé la mise au point de son propre modem cellulaire cette année. « Cela va permettre d'opérer une nouvelle transition stratégique clé », s'est réjoui le Vice-Président Senior des technologies matérielles d'Apple.

« Les investissements stratégiques de long terme comme celui-ci sont essentiels pour nos produits et nous assurer que nous disposerons de nombreuses technologies innovantes pour notre futur. » Johny Srouji a confirmé qu'une équipe largement issue du rachat de l'activité d'Intel planche à la fois sur le matériel et le logiciel. Il n'a en revanche pas précisé l'échéance de cet ambitieux projet. Apple est engagée avec Qualcomm jusqu'en 2024, mais la transition ne se fera pas d'un seul coup et les premiers modèles d'iPhone concernés pourraient être dévoilés en 2022 ou en 2023.


Modem 5G SDX55 Qualcomm

Les équipes de Johny Srouji ont fait des miracles avec les puces ARM ces dernières années, et le modem est un composant extrêmement stratégique au sein de l'iPhone : le concevoir en interne pourra représenter un avantage concurrentiel majeur pour Apple, à la fois en terme de maîtrise technologique (fonctionnalités, efficacité, consommation, etc.) et de coût. Il se murmure d'ailleurs qu'Apple développerait également ses propres antennes 5G dans cette optique.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (7)

BaptisteC

11 décembre 2020 à 10:10

Assez partagé sur cette info. On va obtenir de meilleure performance à l'image des puce ARM mais ça annonce un monopole de plus en plus immense d'Apple.

Fred4

11 décembre 2020 à 10:32

@BaptisteC : le "monopole" < je dirais le biais de concurrence > concerne plutôt les services et les logiciels associés à leurs produits. Concernant les produits eux-mêmes, il me semble que cela crée une émulation qui devrait aussi bénéficier aux clients.

Piroquem

11 décembre 2020 à 11:44

@Baptiste
Ce mouvement d'Apple ne renforce pas un monopole, si tant est qu'il y ait monopole.
Là ce qu'ils font, c'est de la verticalisation. Un monopole c'est quand tu horizontalise, en prenant de plus en plus de part de marché sur de plus en plus de segments (ce que fait bien sûr Apple par ailleurs).

Par ailleurs, Qualcomm est plus dominant qu'Apple sur les smartphones: 30% des smartphones vendus embarquent des processeurs Qualcomm, contre 13% avec des processeurs Apple.

Ferromanzo

11 décembre 2020 à 12:18

@BaptisteC Quel monopole ? Avec ses puces M1 apple casse le monopole d'intel par exemple et l'iPhone ne représente que 20% du marché du smartphone.

Nameless_

11 décembre 2020 à 22:04

Intel

VanZoo

13 décembre 2020 à 18:46

Une news disait qu'Apple est lié à Qualcomm jusqu'en 2024 pour les puces 5G

VanZoo

13 décembre 2020 à 18:47

(désolé, je n'avais pas lu l'article)

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription