Microsoft préparerait ses propres puces ARM

21 décembre 2020 à 09:31


Microsoft aurait commencé à travailler sur l'élaboration de ses propres puces ARM, selon le journaliste Ian King de Bloomberg. Les designs actuellement en préparation seraient avant tout destinés aux serveurs de l'entreprise, mais le géant de Redmond plancherait également sur une déclinaison pour ses ordinateurs Surface.

Microsoft n'est pas le seul à suivre cette stratégie. Amazon s'est par exemple lancé dans un projet similaire afin d'obtenir les puces les mieux adaptées aux besoins de ses serveurs tout en faisant des économies par rapport aux solutions clé en main d'Intel. Dans la foulée de cette révélation, le cours en bourse Intel s'est pris un gadin de -6,3%, pour une baisse totale de 22% cette année.


Microsoft ARM

Toute l'industrie regarde avec autant d'intérêt que de craintes les progrès d'Apple avec sa puce Apple M1, qui fait des miracles sur les premiers Macs équipés de processeurs ARM conçus en interne alors que les ordinateurs concernés ne sont que des configurations d'entrée de gamme dont la puissance n'est pas nécessairement l'objectif. Alors qu'Intel peine à fournir des avancées significatives depuis quelques années, le succès qui semble se profiler pour le projet Apple Silicon pourrait rapidement donner des idées à la concurrence. Le retour de Windows sur Mac pourrait ainsi n'être qu'une question de temps.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (5)

fabien77880

21 décembre 2020 à 09:35

Tant mieux, faut continuer à concurrencer les Mac M1 pour qu’Apple ne s’endorme pas sous ses prouesses 🙂

Adavo

21 décembre 2020 à 11:46

J'ai un peu peur des conséquences que cela pourrait avoir, avec des puces disparates et peut être des incompatibilités côté application...

matt

21 décembre 2020 à 22:27

La compatibilité ça dépend de l’OS

Philgood

21 décembre 2020 à 23:43

Les applications sont compilées pour tourner sur un matériel donné. Le binaire obtenu est donc compatible avec le proc Intel ou bien le proc Arm. Avec Big Sur, on a compris que le système d’exploitation pouvait fournir une couche d’émulation ou un utilitaire d’émulation pour permettre à un binaire Intel de tourner dynamiquement sur un processeur Arm. Mais perso je ne l’ai pas encore vu de près. Et qu’en sera t’il pour Windows puisque c’est le sujet ici. Quel sera l’avenir de Intel si les Gafa s’orientent vers Arm ? Comme d’autres entreprises du secteur informatique, Intel devra se transformer et innover pour survivre ... À mon sens la tâche sera ardue pour Microsoft car contrairement à Apple qui maîtrise tous les aspects matériels et logiciels, Microsoft a un écosystème plus ouvert du matériel et surtout sur les nombreux drivers ...

Cmoi

22 décembre 2020 à 04:44

Ce serait pas une mauvaise idée. "Microsoft ARM. Designed for Windows (ARM)"

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription