Avec Alder Lake, Intel s'attaque aux puces ARM d'Apple


Intel a profité du CES, célèbre salon qui a normalement lieu à Las Vegas mais qui se passe cette année en virtuel, pour commencer à lever le voile sur son architecture Alder Lake. Il s'agit de la douzième génération de processeurs Core, qui sera disponible d'ici la fin de cette année 2021. Cette nouvelle génération de puces ne concernera probablement pas Apple, qui conçoit désormais ses propres puces ARM et dont la puce Apple M1 fait déjà des étincelles dans les premiers Macs à en être équipés, mais elle prend un virage intéressant pour Intel qui est désormais concurrent direct.

Les puces Alder Lake sont gravées à une finesse de 10 nanomètres, avec une architecture « améliorée » et des performances en hausse. Tous les détails ne sont pas encore connus, mais Intel a fait une annonce majeure : cette nouvelle génération va utiliser un procédé similaire à la technologie big.LITTLE d'ARM avec des coeurs dédiés aux hautes performances (Golden Lake) et des coeurs peu puissants (Gracemont) dédiés aux économies d'énergie.


Intel Alder Lake

Cette stratégie sera étendue à l'ensemble des processeurs, mobiles comme de bureau. Intel reproduit ici un schéma bien connu sur les processeurs ARM, dont l'application par Apple sur la puce M1, qui contient quatre coeurs performants et quatre coeurs économes en énergie, contribue fortement à la grande hausse de l'autonomie des derniers modèles de MacBook Air et de MacBook Pro. Le projet Apple Silicon rebat les cartes mais Intel ne compte pas se laisser faire.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (20)

Fromgardens

12 janvier 2021 à 12:57

Je ne vois pas bien comment une puce x86 gravée en 10 nm peut concurrencer une puce ARM gravée en 5 nm ? Intel a pris 4-5 ans de retard. C'est à se demander si ils sont vraiment à la ramasse sur le 7 nm ou si ils travaillent en secret sur du 3 nm pour rattraper le train. Parce que le 3 nm chez Apple c'est pour l'an prochain a priori.

VanZoo

12 janvier 2021 à 12:59

La finesse de gravure a surtout un intérêt pour les portables (certes, la plus grosse part des ventes)

Fromgardens

12 janvier 2021 à 13:11

Oui bien sûr mais c'est vrai qu'Intel prend aussi un coup sur ses parts de marché et pas uniquement en portables. Depuis qu'AMD propose du 7 nm avec TSMC, les parts de marché d'AMD on beaucoup augmentées.

2DSP

12 janvier 2021 à 13:25

@Frogardens

En effet, Intel et AMD sont à peu près à 50/50, là où il y a 10 ans c’était plutôt 75/25 (au profit d’Intel). Si ça continue comme ça, AMD est bien parti pour chiper la première place dans le marché des processeurs.

pim

12 janvier 2021 à 13:40

En plus ils promettent ça pour fin 2021, alors que c’est déjà disponible chez les concurrents : c’est problématique, surtout quand on connaît leurs habitudes à avoir toujours du retard sur leur feuille de route.

En tout cas c’est tout de même le début d’une nouvelle ère pour Intel, s’ils se mettent à copier l’architecture des autres puces !

LolYangccool

12 janvier 2021 à 13:44

Intel ne compte pas se laisser faire non, mais en même temps si Intel se laissait faire, ça voudrait probablement dire mettre la clé sous la porte, ils n'ont pas trop le choix...

Sailor Jupiter

12 janvier 2021 à 14:30

C'est quand même triste de constater qu'il aura fallu la sortie de l'Apple M1 pour qu'Intel se sorte enfin les doigts du cul
Comme quoi on se moque bien du consommateur

Sylvain

12 janvier 2021 à 14:37

@Sailor Jupiter : en terme de délai de R&D, tu n'es pas tout à fait au point.

pehache

12 janvier 2021 à 14:51

@Fromgardens : il y a du marketing aussi dans les annonces de finesse de gravure, tous les fondeurs ne mesurent pas la même chose. Le 10nm Intel serait en fait comparable à du 7nm chez TSMC (le fondeur d'Apple)

Sethenès

12 janvier 2021 à 15:56

N'oubliez jamais que pour les marketeux, les taureaux qui s'excitent devant les tissus rouge ... ben c'est nous. Finesse de gravure, MégaPixel, GHz, Nombre de Core, 4K, 8K, 16K ... même combat ! C'est comme une chantilly : un peu de crème et beaucoup d'air (et du sucre pour que le tout ne s'effondre pas trop vite) !

Les vendeurs de voiture ont d'ailleurs une blague entre eux : c'est la puissance qui fait vendre les voitures (les fameux "CV") mais c'est le couple (en N.m) qui les fait avancer

pehache

12 janvier 2021 à 16:13

Si les vendeurs de voitures comprenaient ce qu'ils vendent ça se saurait

Ce n'est pas le couple en sortie de moteur (chiffre annoncé par les fabricants) qui fait avancer la voiture mais le couple aux roues. Qui lui dépend du rapport de vitesse sur la boîte.

Fromgardens

12 janvier 2021 à 16:13

@pehache Oui c'est vrai que c'est trompeur, je n'avais effectivement pas ça en tête… >>Le 7 nm de TSMC comparé au 14 nm d’Intel

Sethenès

12 janvier 2021 à 16:31

Ceci dit, à nouveau leur système d'écran de fumée fonctionne. Sur tous les sites l'info qui est reprise est ce Big.LITTLE.

Même si je n'en discute pas l'utilité, elle n'est en aucun cas une réponse à la question du up des performances du CPU M1.

VanZoo

12 janvier 2021 à 16:42

Intel semble aussi changer de model économique en se centrant davantage sur les data centers

codemfr

12 janvier 2021 à 17:06

Devinette : je diminue de moitié chaque année la taille de ma puce. Quelle sera la plus petite obtenue et quand ?

pim

12 janvier 2021 à 17:26

En attendant, Tim Cook a une « grande annonce » à nous faire pour le 13 janvier donc DEMAIN, veille de mon anniversaire (48 ans, ça ne me rajeunit pas !).

Je mets une pièce sur une entrée de Tim Cook au gouvernement Biden

pehache

12 janvier 2021 à 17:37

@Pim : ah, j'avoue que je n'y avais pas pensé du tout ! Mais ce serait de l'ordre du possible, oui.

Sylvain

12 janvier 2021 à 17:39

@pim et pehache : dans la news dédiée please ➡️ https://consomac.fr/news-13851-apple-va-faire-une-annonce-ce-mercredi-13-janvier.html

Sethenès

12 janvier 2021 à 17:40

Je poste ici, même si c'est suite à l'autre discussion. Sur un autre forum, je parlais des processeurs RISC en MIPS et de la "victoire" du CISC. Voici ce que quelqu'un de bien informé m'a répondu :

"Le RISC a gagné, depuis une décennie.

Les CPU d'Intel et AMD sont RISC en backend, plus précisément de type Load-Store, avec une unité de décodage des jeux d'instructions x86, Amd64 et des extensions qui traduit ces premières en instructions Load-Store cachées et qui sont directement exécutées dans les boucles.
Il reste une énorme différence entre les mondes x86 et Amd64 avec ARM, les transactions mémoires et les garanties par défaut (ou leur absence pour ARM nécessitant de mettre plus souvent des barrières mémoire explicites).

Les CPU CISC sont mortes. Les jeux d'instruction CISC sont bien moins répandus que RISC mais présents encore et probablement pour longtemps.".

Source : https://forum.macbidouille.com/index.php?s=&showtopic=419450&view=findpost&p=4366187

pehache

13 janvier 2021 à 11:11

Oui le coeur interne des x86 Intel est RISC depuis un moment ( ça date des premiers Pentium dans les années 90). Ca a permis à Intel de maintenir la compatibilité binaire, et ça permet aussi de faire évoluer le coeur de calcul (presque) indépendant du jeu d'instructions. Mais ça a un prix en terme de complexité, car il faut une unité de transcodage. On peut voir ça comme un interpréteur hardware.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription