Apple lance des initiatives pour l'équité raciale et la justice


En juin dernier, Tim Cook avait annoncé la mise en place d'un fonds de 100 millions de dollars destiné à la lutte contre le racisme. Après un teaser enthousiaste de CBS qui a nourri les spéculations ces dernières heures, Apple a finalement annoncé la mise en place de projets dans le cadre de cette initiative, citée sous le sigle de REJI pour Racial Equity and Justice Initiative. Dans un communiqué de presse, Apple a présenté trois projets majeurs.

Le premier consiste en une contribution de 25 millions de dollars pour le lancement du Propel Center, un « hub unique pour l'apprentissage et l'innovation » destiné à la communauté des universités traditionnellement noires. Le projet comportera une plateforme virtuelle ainsi qu'un bâtiment physique au sein de l'Université d'Atlanta. Le second concerne le lancement d'une Apple Developer Academy à Detroit. Lancés en collaboration avec la Michigan State University, les cours mis en place par Apple dans le courant de cette année aideront les jeunes entrepreneurs, créateurs et développeurs majoritairement noirs à lancer leurs applications et leurs entreprises. Le troisième, plus indirect, consiste à soutenir financièrement les entrepreneurs issus de minorités ethniques : Apple va ainsi investir 10 millions de dollars dans Harlem Capital et 25 millions de dollars dans le Clear Vision Impact Fund de Siebert Williams Shank. Apple a également annoncé une contribution The King Center, une organisation non gouvernementale oeuvrant pour le changement social non violent.


Propel Center

Rendu du Propel Center



« Nous avons tous la responsabilité urgente de créer un monde plus juste et équitable — et ces nouveaux projets envoient un signal clair de l'engagement d'Apple en la matière » a déclaré Tim Cook, qui veut que « nos mots et nos actions soient en accord avec les valeurs d'équité et d'inclusion auxquelles nous avons toujours attaché une grande valeur chez Apple. » Lisa Jackson, Vice-Présidente d'Apple en charge de l'environnement et des initiatives sociales, s'est également félicitée de ces nouveaux projets : « Pendant trop longtemps, les communautés de couleur ont subi d'écoeurantes injustices et des barrières institutionnelles dans leur poursuite du rêve américain, et nous sommes fiers de prêter nos voix et nos ressources pour construire de nouveaux moteurs d'opportunité qui valorisent, inspirent et permettent de créer un changement significatif. »

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (33)

Pseudol

13 janvier 2021 à 13:40

Racisme décomplexé

matt

13 janvier 2021 à 14:00

Que je me fasse bien comprendre, c’est une très bonne initiative, utiliser l’argent pour le bon de ce monde ... Mais j’avoue m’être excité depuis hier soir pour quelque chose de plus incroyable

bétéhel

13 janvier 2021 à 14:00

la discrimination positive est la seule solution pour combattre le large racisme généralisé de la société.

Sylvain

13 janvier 2021 à 14:06

@matt : Il y a pour moi trois éléments pour comprendre cette com. Premièrement ces projets ne concernent pas l'Europe et donc nous intéressent peu. Deuxièmement, l'objectif de CBS était de faire de l'audience aujourd'hui. Troisièmement, les américains ont tendance à en faire des tonnes sur les qualificatifs, le moindre truc positif est immédiatement amazing so great omagaaad et ça nous fait bizarre.

JolemProvider

13 janvier 2021 à 14:09

@bétéhel, en soit la discrimination positive est un pis-aller.
C'est à chacun de faire ses preuves et cela n'a pas à être une course entre "communautés".

matt

13 janvier 2021 à 14:14

@sylvain c’est une bonne analyse, un peu moins parlant le troisième point : il y a plein de sujet dans lesquels je suis très investi sans qu’il y ait des tonnes de qualitatifs, du côté d’Apple on a clairement moins l’habitude oui.

Yovomaltine

13 janvier 2021 à 14:15

Je ne sais pas si la discrimination positive est la meilleure solution. Mais ce qui est sûr c'est que c'est mieux que le statu quo. Quand une société est structurellement injuste et que les minorités sont systématiquement désavantagées et ostracisées, et si bien sur on souhaite changer cet état de fait, il faut bien commencer quelque part

DKSnake

13 janvier 2021 à 14:20

"Discrimination positive": voilà un terme qui n'a pas de sens. C'est la discrimination point. Quelle soit en faveur des "blancs" ou des "noirs" ou d'autre chose, elle est à combattre.
Pour moi, c'est bien et indispensable qu'il y ait des actions pour lutter contre ça, mais là en l'occurence on va choisir suivant l'origine et pas en fonction des talents et du milieu social. Ce genre de mesure n'arrangera rien sur le long terme, bien au contraire...

Elbutcher

13 janvier 2021 à 14:23

Je rejoins Pseudol et JolemProvider.
Le pays « le plus puissant du monde » a eut un président afro-américain.
Le monde du show-business US est dominé de la tête et des épaules par le couple Jay-Z & Beyoncé.
Il en va de même chez nous : regardez n’importe quelle chaîne musicale et les charts : toutes les ethnies y sont parfaitement représentées avec des réussites commerciales incontestables à la clé.
Sérieusement : il y a vraiment quelqu’un qui se dit le dimanche soir devant Harry Roselmack dans 7 à 8 : « Oh, que je suis heureux, un black qui a réussi ».

Ces positions et ces discours me semblent encore plus racistes qu’auparavant.

Ceux qui s’en donnent les moyens réussissent, ce n’est pas une question de couleurs.

Ça me choque ...

pehache

13 janvier 2021 à 14:25

A quand une initiative pour l'équité sociale ? Ah non, ce n'est pas dans les valeurs de l'Amérique...

Yovomaltine

13 janvier 2021 à 14:27

Ne pas oublier non plus que les USA sont un pays bien différents du notre, c'est peut être aussi pour ça que nous avons du mal comprendre ce qui se fait là-bas au niveau social.
Le côté communautariste fait partie intégrante de la société US, alors que chez nous c'est tout l'inverse.

nirinalumni

13 janvier 2021 à 14:29

Ne pas oublier la communauté hispanique qui n'est jamais cité nul part en ce moment

pehache

13 janvier 2021 à 14:31

@Elbutcher : "Ceux qui s’en donnent les moyens réussissent, ce n’est pas une question de couleurs."

Quelques exemples bien choisis ne constituent pas une démonstration. Les campagnes de testing qui montrent que les CV avec des noms/prénoms à consonnances bamboula sont moins retenus que ceux avec des noms bien français de souche, ne sont pas inventées.

Fred4

13 janvier 2021 à 14:39

La méthode est discutable mais l'objectif affiché est louable, surtout dans le contexte des USA.
Néanmoins je m'interroge sur le timing choisi.
J'espère qu'il ne s'agit pas d'obtenir en contre-partie une bienveillance de la nouvelle administration sur d'autres sujets (concurrence, fiscalité, délocalisations, ...)

wKns

13 janvier 2021 à 14:49

Oh Amazing Apple va donner 0.01% de sa capitalisation boursière et se félicite. C’est une belle initiative mais dés philanthrope 100 fois moins riches donnent autant sans en faire tout un foin, c’est ridicule.

LoTsey

13 janvier 2021 à 15:14

Mais du coup c’est ça l’annonce ?
Car c’était prévu pour le 13 janvier... et là c’est le 13 mais il est à peine 6h13 à cupertino... Du coup j’ai un doute... 🤔

Elbutcher

13 janvier 2021 à 15:23

@pehache
L'inverse est parfaitement vrai aussi.
Essayez donc d'obtenir un job dans marché contrôlé par la communauté juive sans en avoir les souches,
Essayez de postuler dans un restaurant indien ou asiatique sans être de ces ethnies,
Moi même (mon pseudo ...) j'ai un solide bagage de boucher artisanal : je me suis fais refoulé de toutes les enseignes hallal : ben oui, la boucherie trad à la française ça devient Carrefour, il n'y quasiment plus que des boucheries de quartier hallal. Mais bon, je m'en tape je voulais juste faire mon job ... ben non, je ne collais pas aux "recherches".

Bref, il n'y a pas que le problème "black", "beur" ou "noich" : on en est tous victimes, mais les démarches vont toutes dans le même sens.
C'est ce qui me laisse penser et dire, comme Pseudol, qu'on est face à du "racisme décomplexé".

LoTsey

13 janvier 2021 à 15:34

Oops ok, je vois que c’était via communiqué de presse. Ils ont du programmer la publication pour le petit matin.

Question « contenu » si c’est bien de faciliter l’accès aux « minorités », je pense que c’est surtout un manque de mixité sociale le problème. Pas sûr qu’un endroit « que pour les noirs » va aider...

d@n

13 janvier 2021 à 15:50

Je m'attendais à un moteur de recherche Made in Apple sans cookies et suivis et tout le B.S...
Est-ce que leur truc va marcher? Aucune idée...
Le plus gros soucis aux U.S, c'est les études supérieures avec leurs coûts exorbitants.
Barack Obama, cité plus haut, venait de finir de les payer quand il était à la Maison Blanche...

d@n

13 janvier 2021 à 15:52

https://www.cnbc.com/2017/05/12/4-celebrities-who-didnt-pay-off-their-student-loans-until-their-40s.html
Source: il a finit de payer 3 ans avant d'être Président...

pehache

13 janvier 2021 à 16:19

@Elbutcher : "ben non, je ne collais pas aux "recherches"."

Allons allons, tous ceux qui s'en donnent les moyens réussissent !

Ce que tu exposes là est sans doute réel, mais il s'agit plus de communautarisme que de préjugés raciaux. Ca existait aussi dans les bistrots parisiens qui à une époque (pas si lointaine) était un quasi monopole des auvergnats "immigrés" à Paris, et c'était connu que se faire une place dans ce milieu si tu n'était pas auvergnat ce n'était pas simple.

VanZoo

13 janvier 2021 à 16:25

L'enfer est pavé de bonnes intentions. Cela me parait choquant. Ce serait trop long à développer. En quelques mots, dans cette Amérique si communautarisée, cela parait normal. Evidemment, le non racisme, c'est ne plus prêter la moindre attention à la couleur de peau d'autrui ou tout du moins que cela ne soit plus un dénominateur premier. Je ne me dis pas en voyant Tim Cook, oh, il est crème ou il est homo ou vieux... (ce qui est fait avec la communauté marron - ils sont d'ailleurs tout autant américains que les crèmes) Afro-américain, c'est une parole raciste.
La République française s'effrite et ses valeurs d'universalité ; nous nous anglo-saxonnons de plus en plus.
La couleur de peau les distingue. Sinon, aurait-il fallu une petite étoile sur la veste ?
Diviser pour mieux régner, le capitalisme (les vieux et les jeunes, les gros, les nains, les hommes et les femmes, le droit des handicapés, les crèmes et les marrons... ... mais jamais oh jamais, les riches et les pauvres - la sacro sainte règle de ce système)

Pulsar

13 janvier 2021 à 16:36

@nirinalumni : mais pour un Américain y a encore pire : l'athée ! Ils préfèreraient, et de loin, élire un président noir/femme/gay/hispanique/...plutôt qu'un type qui ne croit pas en dieu. C'est même plus handicapant que d'être musulman.

iTibo

13 janvier 2021 à 16:45

@Elbutcher Parmi les CEO du Fortune 500 : 5 afro-américains, 37 femmes (aucune afro-américaine), 458 hommes blancs. C'est vraiment incroyable de ne pas accepter la réalité d'une société structurellement injuste envers certaines populations, et de se sentir outré à la moindre initiative qui tente de rééquilibrer un peu une balance qui penche outrageusement du même côté depuis des années et des années. Et on peut parfaitement ne pas être d'accord avec ce genre d'initative, mais il ne faut pas se cacher derière des fausses vérités pour justifier cette position.
Quant aux raisonnements fondés sur des exemples et contres exemples isolés, je rejoins Pehache pour dire que ça n'a aucune valeur, à part rassurer leurs auteurs.

Pseudol

13 janvier 2021 à 17:53

@iTibo : Vous êtes victime d'un biais idéologique. Vous êtes en train d'admettre l'existence d'un probleme pour en conclure son existence. Il ne faut pas perdre toute raison face à nos émotions.

Prennez l'age moyen de ces 500 fortunes et regardez la disparité etnique aux états unis à l'age moyen de leurs naissances.

C'est quand on commence à justifier l'injustifiable que tout bascule.

Pseudol

13 janvier 2021 à 17:54

Vous vous étonnez qu'une minorité représente une minorité.*

iTibo

13 janvier 2021 à 19:17

@Pseudol C'est surtout quand on raconte n'importe quoi que tout bascule.

C'est bien beau de parler de biais idéologique mais c'est mieux de regarder les données démographiques. Tu n'as visiblement pas fait l'exercice que tu me demandes de faire mais je te confirme que les afro-américains ne représentent pas 1% de la population en 1960.

Sur ce, je vais m'en arrêter là pour cette discussion, bonne soirée quand même.

VanZoo

13 janvier 2021 à 19:22

@Pseudol, nier que la ségrégation raciale est systémique aux USA, c'est au mieux pathétique

iker

13 janvier 2021 à 21:26

Si l'humain se battait pour qu'on qualifié les gens en fonctions de leurs être et leurs qualités plutôt que de leurs apparences..
Car ce que fait Apple là est totalement RACISTE (vous regarderez la définition sur wikipedia)
Les individus visés par cette initiative pourront aller étudier et se faire tabasser par un flic en sortant, dans ce pays déjà très raciste

Pseudol

Hier à 09:31

@iTibo : Encore une fois, vous etes victime d'un biais idéologique. Vous niez la variabilité du facteur g.

@VanZoo : L'avenir vous démontrera votre erreur.

The Hoff

Hier à 10:03

@ Elbutcher: il n'est pas pertinent de comparer un patron de multinationale ou responsable politique avec un boucher. Le pouvoir apporté par le poste n'est pas comparable, et c'est bien là tout le problème en fait: que des gens qui ont autant d'influence sur nos vies à tous ne représentent pas l'ensemble de la population.

VanZoo

Hier à 16:14

@Pseudol, bien sur Nostradamus, apprends-moi le Monde

rodi26

Aujourd'hui à 18:05

Comment faire de la récupération pour améliorer son image. C'est tellement gros que c'est pathétique.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription