Apple Car : Nissan a aussi coupé les ponts avec Apple


C'était il y a à peine une semaine : le Wall Street Journal nous apprenait que Nissan était ouvert à un partenariat avec Apple dans le cadre de la conception de son futur véhicule électrique autonome. « Nous devons prendre de nouvelles initiatives [et] travailler avec des entreprises qui possèdent de solides connaissances et ont une grande expérience de partenariat et de collaboration », avait déclaré le CEO de l'entreprise Makoto Uchida mardi dernier.

De quoi relancer les rumeurs après l'échec de l'affaire Hyundai, qui avait publiquement affirmé être en contact avec Apple mais dont la perspective de devenir un sous-traitant d'Apple posait des problèmes de conscience en interne. Finalement, Hyundai avait confirmé à Bloomberg que les discussions entre les deux entreprises étaient au point mort.

Mais là aussi, ces craintes de devenir un simple exécutant et de perdre en indépendance auraient eu raison de ce potentiel partenariat. Dans une déclaration à Reuters, un représentant de Nissan a déclaré aujourd'hui que « nous ne sommes pas en discussions avec Apple ». La porte n'est cependant pas totalement fermée, celui-ci ajoutant que « nous sommes toujours ouverts à discuter de collaborations et de partenariats pour accélérer la transformation de l'industrie. »


Nissan Qashqai

Les collaborations sont fréquentes au sein de l'industrie automobile, mais pas au point de ce qu'Apple souhaite pour son véhicule électrique : selon les récents bruits de couloir dont nous disposons, Apple chercherait une sorte de "Foxconn de la voiture", le sous-traitant devant alors totalement s'effacer pour répondre sans broncher au cahier des charges des ingénieurs de Cupertino. Apple a besoin d'un partenaire pour éviter d'avoir à créer ses propres usines, ce qui serait coûteux et prendrait surtout beaucoup de temps. Certaines rumeurs estiment que le premier modèle d'Apple Car pourrait voir le jour dès 2025 ou 2026.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (7)

t-buster

15 février 2021 à 10:19

Vu le trésor de guerre d’Apple, il lui serait facile d’acheter un gros fabricant de voitures...
Cela serait même une bonne solution pour les majors US, qui ont été laminées par la crise du COVID

fabien77880

15 février 2021 à 10:30

c'est de la pure com' de négociation...si Apple se montre très pressée, Nissan/kia vont en demander beaucoup vu le cash d'Apple. De l'autre coté, Apple montre qu'il est intéressé sans l'être pour ne pas faire monter les négociations...

C'est comme quand tu achètes une maison (enfin une Clio de 2005 à 1000€ si on veut rester dans l'échelle ) en l'achetant à 250k€, tu montres à l'acheteur qui veut vendre le plus rapidement possible, que tu es très intéressé mais que financièrement tu es juste alors que la banque t'accorde 300k€
Du coup tu proposes 235k€

The Hoff

15 février 2021 à 10:42

@ t-buster: ce n'est pas qu'une question d'argent. Les industries automobiles, par le nombre d'emplois qu'elles représentent (même indirectement avec les sous traitants par exemple), l'image aussi, toujours très associée à leur pays d'origine, sont très protégés par les Etats, qui ne peuvent pas prendre le risque d'accepter une vente qui pourrait entraîner, demain, une disparition de cette industrie selon le bon vouloir de leur nouveau propriétaire.

The Hoff

15 février 2021 à 10:43

Et sans parler du fait qu'il ne suffit pas de payer pour racheter une entreprise, il faut aussi l'intégrer dans le groupe. Alors, quand il s'agit d'une entreprise plus ou moins liée au coeur de métier du groupe, ça peut être assez simple; mais là, on parle de multinationales dont la culture d'entreprise est à l'opposée de celle d'une entreprise de nouvelle technologie.

Cmoi

15 février 2021 à 11:04

Si Apple rachète ses compatriotes Ford ou General Motors, il devra aussi endosser presque 200 000 salariés et tout ce qui va avec...On comprend alors pourquoi il souhaite sous-traiter.

Cmoi

15 février 2021 à 11:08

...et il aurait plus de salariés de l'automobile que d'autres secteurs...puisque actuellement Apple a 147 000 employés.

codemfr

16 février 2021 à 12:09

C'est surtout que les constructeurs asiatiques se sont tous mis d'accord....

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription