Intel veut fabriquer des puces ARM pour Apple


Intel va diversifier ses activités. Le nouveau CEO de l'entreprise, Pat Gelsinger, a hier dévoilé un plan pour s'adapter à la conjoncture actuelle, dominée par l'ascension fulgurante d'ARM, le départ d'Apple qui crée désormais ses propres puces et la difficulté des processeurs x86 du fondeur à faire face. Parmi les mesures qui seront prises, une dépense de 20 milliards de dollars va permettre la création de deux nouvelles usines en Arizona. Intel va augmenter sa capacité de production dans un but précis : offrir ses services de fondeur à qui le souhaite, y compris pour concevoir des processeurs ARM. Une nouvelle division appelée Intel Foundry Services va être créée pour l'occasion.


Intel wafer

Les projets d'Intel seraient accueillis avec beaucoup d'enthousiasme dans l'industrie. C'est en tout cas ce que clame Intel qui va devenir un concurrent direct des fonderies de semi-conducteurs indépendantes comme TSMC et GlobalFoundries. Dans une séance de questions/réponses, Pat Gelsinger a affirmé qu'Intel travaille déjà avec certains partenaires sur le sujet, dont Amazon, Cisco, IBM et Microsoft. Et oui, Intel souhaiterait bien séduire Apple à nouveau, même si ce n'est pas pour des processeurs x86.

Ces déclarations ont de quoi surprendre, alors qu'Intel a récemment lancé une vaste campagne de dénigrement du Mac aux arguments parfois fallacieux. Les dirigeants d'Apple et d'Intel savent cependant qu'il est possible d'être en concurrence, parfois féroce, sans pour autant être ennemi juré. Apple et Samsung, qui se tirent en permanence dans les pattes sur le marché des smartphones, en sont un exemple parfait : les contrats d'approvisionnement entre les deux entreprises représentent chaque année des milliards de dollars. Si Intel se montre finalement plus compétitif que TSMC sur certains aspects, il est tout à fait possible qu'Apple lui confie à nouveau certains projets.

Cette annonce d'Intel va faire l'effet d'un tremblement de terre dans le petit monde des semi-conducteurs. Il est en revanche bien trop tôt pour savoir quel sera l'impact d'Intel Foundry Services sur l'industrie, et dans quelle mesure cette concurrence accrue pourra être bénéfique pour Apple.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (31)

seboulba

24 mars 2021 à 14:07

Comme d'hab' quoi…

Zarck

24 mars 2021 à 14:26

Vu qu'Intel a deux générations de gravures de retards ( ils pataugent toujours dans le 14 nm ) et que le 7 nm chez eux n'est pas prévu avant 2023...
D'ici là TSMC sortira du 5 nm et 3 nm et peut être moins... quel intérêt pour Apple de faire appel à Intel ?

Sethenès

24 mars 2021 à 14:48

@Zarck : Aucun intérêt. Intel va dépenser 20 milliards de dollars pour rien, c'est tellement évident.

Etienne

24 mars 2021 à 15:21

Unreal
" Justin qui ? "... "ah non on connait pas.... Chez Intel on connait que Justin Bridou"

LolYangccool

24 mars 2021 à 16:07

Intel me fait rire tellement ils sont ridicules et pitoyables dans leurs réactions.

matt

24 mars 2021 à 16:28

En effet ils sont ridicule mais je pense surtout que c’est la bonne décision pour qu’ils rebondissent !

Idem

24 mars 2021 à 16:38

Les traders vont s'en donner à coeur-joie... ça va valser dans tous les sens..

Idem

24 mars 2021 à 16:39

Bah... ils n'ont pas vraiment le choix, ils sont dos au mur.

BaptisteC

24 mars 2021 à 16:56

Intel c'est + de 10 milliards de trésorerie, @Idem : Intel est dos au mur mais a des ressources. Il ne faut vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué

MangezDesPommes

24 mars 2021 à 17:29

C'est une solution pour se diversifier, de toute façon la demande en semi conducteur n'est pas prêt de s’arrêter et le retour à plus de disponibilité ne sera pas avant l'année prochaine.

MangezDesPommes

24 mars 2021 à 17:32

Et pour la finesse de gravure les machines à lithographie extrême ultraviolet sont faites par ASML, seul fournisseur mondial à ma connaissance.
Je ne penses pas qu'Intel créé ses propres machines en interne.

Sethenès

24 mars 2021 à 19:39

Il y a une question à laquelle j'aimerais avoir une réponse.

Qu'est-ce qu'Intel a fait à Apple (ou vous a fait "personnellement") pour qu'un certain nombre d'entre vous soient aussi hargneux vis-à-vis d'elle, puisque certains vont jusqu'à en espérer ouvertement la faillite ?

Alors d'accord, il y a ces vidéos, mais primo c'est courant aux USA et puis cette hargne a débuté dès le jour de l'annonce des processeurs Apple Silicon et est donc antérieure à ces vidéos.

Intel a-t-elle été incorrecte avec Apple ? Personnellement, je n'en n'ai pas l'impression. Si Intel marque le pas depuis quelques années tant Apple que ses concurrents en étaient victimes. Et au fond, Intel elle-même en est la première victime.

Alors oui, visiblement il y a eu des mauvais choix et des financiers ont été nommés plutôt que des ingénieurs. Alors oui, en 2016, Intel s'est sucré sur le très haut de gamme (mais regardez les prix des cartes graphiques aujourd'hui ...). De plus, Apple n'est quand même pas la dernière pour se sucrer sur les ventes.

Mais pourquoi vouloir la mort d'Intel ? Je ne comprends pas. Si un jour il y a une puce 5G chez Apple, ce sera quand même un peu grâce à Intel, non ? D'accord Intel allait jeter le gant. D'accord Apple a tout autant mis la main sur de la matière grise, des technologies et aussi (et peut être surtout) des brevets, mais c'est quand même Intel qui les a déposés, non ?

Pensez-vous vraiment que la mort d'Intel va être une bonne chose pour l'informatique en général ?

En réponse à la news concernant justement ces vidéos, quelqu'un écrivait : "La ligne éditoriale de Consomac est parfaitement neutre (...)". Et je trouvais qu'il avait raison car pour la première fois, je suis vraiment en désaccord avec le ton de certaines news, celles qui justement, concernent Intel.

Attention qu'on soit critique, je suis d'accord. Je le suis d'ailleurs très souvent mais pourquoi de la hargne ? Je peux comprendre qu'on soit hargneux vis-à-vis de Samsung qui a un temps tout pompé sur l'iPhone, vis-à-vis de Google pour Androïd (et encore, de la hargne ?), vis-à-vis de Microsoft (ça date peut-être un peu), mais Intel ?

Expliquez-moi. Ou pas d'ailleurs.

Cmoi

24 mars 2021 à 19:41

Il vaut mieux agir maintenant que le regretter dans quelques années. S'obstiner sur le x86 n'étant pas la solution, lorsqu'on voit venir la montée en puissance de l'ARM dans les ordis.

Cmoi

24 mars 2021 à 19:45

Et Intel, peut être tranquille, au moins le temps de monter ses nouvelles usines ARM car le marché du PC ne va pas être bouleversé en 2 ans.

LolYangccool

24 mars 2021 à 19:53

@Sethenès : Ce que je n'aime pas avec Intel personnellement c'est qu'un jour ils vont taper sur Apple à coup de vidéos débiles et le lendemain ils vont limite aller les supplier de leur filer des puces à fabriquer.
En résumé ils se moquent du monde. En plus d'avoir prit les gens pour des cons pendant des années en ne faisant pas ou peu évoluer leur CPU.
Comme par hasard quand AMD est arrivé là on a réussis à augmenter le nombre de coeurs et les performances.
Intel se sont trop longtemps reposé sur leurs acquis et nous ont trop prit pour des imbéciles.
Je pense que c'est du foutage de guerule, ils n'ont que le revert de la médaille qui leur reviens en pleine poire, donc, oui, c'est bien fait pour eux.

Dorian31

24 mars 2021 à 20:12

"Pensez-vous vraiment que la mort d'Intel va être une bonne chose pour l'informatique en général ?"

Je dirai pas que c'est une bonne chose, mais oui à un moment faut laisser place aux jeunes et mettre à la retraite les papi. (sans oublier le passif biensûr et avec le respect de tout ce qu'ils ont pu apporter à une époque).

Le consommateur veut du progrès. Intel et son architecture son hasbeen. Place à l'ARM pour la prochaine décennie. On verra d'ici la décennie d'après ce qui sera crée lorsque l'ARM stagnera et si les acteurs majeur du moment sauront prendre le coche. En attendant on ne peut pas trop remercier Intel qui est resté bien assis sur ces lauriers ces dernières années au lieu de proposer de l'innovation. (Sans parler des campagnes de dénigration juste avant de venir gratter à la porte "vos produits sont nul mais svp venez produire vos puces dans nos usines" )

La 5G c'est pareil, c'était leurs brevets, leurs ingénieurs, leur travail mais visiblement ils n'ont rien su en faire. Pendant ce temps Qualcomm est arrivé conquérant sur le marché et Intel à préférer vendre que préserver. Ils sont plus dans le coup.

Ceci dit, je vois là une très bonne décision que de construire des usines pour la production de puces ARM, ils sont face à un mur avec le x86, c'est la meilleure décision à prendre d'un point de vue business et vu la demande qui ne va cesser d'augmenter à l'avenir (voiture intelligente, robotique, domotique...). Et puis cela va créer plein de nouveau emploi, c'est une bonne nouvelle.

Sethenès

24 mars 2021 à 20:28

Ce n'est du foutage de gueule que s'ils ont intentionnellement bridés les performances de leurs puces. Or regarde les progrès de la dernière génération (les 11700 qui sortent en ce moment) : +20%. C'est à dire rien. Il faudrait du +100% pour combattre les puces ARM. Ou plus exactement, il faudrait diviser la consommation par un facteur 2 ou 3. Et là aussi (de mémoire) ils parlent de 20% ...

Intel est pied au planché. Ils n'ont pas de mou. Là où je suis d'accord, c'est qu'ils ont fait une erreur de management en choisissant des financiers mais cela justifie-t-il ce ton et cette volonté de mise à mort ?

Quant à la multiplication des cores, à part pour certains usages très spécifiques, c'est peu utile. D'accord tu utilises un max de VM, mais tant sur le site que sur forum on est quand même les deux seuls (à ma connaissance) à en utiliser. Depuis le début, je le dis d'ailleurs que cette multiplication des cores, c'est un leurre et que pour la majorité des utilisateurs, c'est la puissance mono-coeur qui est importante. Mais je crois qu'ils n'ont pas eu le choix. Encore une fois, la preuve qu'il n'y a pas eu de malice, c'est qu'ils ne peuvent pas sortir de puces concurrentes.

Et reconnais-le, pendant des années j'ai prêché seul dans le désert. Je ne critique pas Sylvain qui ne pouvait pas à lui tout seul inverser la tendance. Si Intel a profité de cette situation (et c'est vrai), cela arrangeait quand même pas mal de monde aussi : les vendeurs de PCs (peut-on exclure Apple ?), les revendeurs, une certaine presse (je pense à ceux qui avaient les compétences en interne pour voir le problème et qui ne l'ont pas dénoncé), etc.

Et désolé mais les vidéos, c'est un argument un peu limite car déjà avant tu étais remonté contre Intel (mais tu n'es pas le seul) et même sans elles tu aurais exactement le même avis sur Intel.

fabien77880

24 mars 2021 à 20:28

meilleurs amis, meilleurs ennemies 😅

Sethenès

24 mars 2021 à 20:45

@Dorian31 : En matière d'innovation, il faut aussi que le marché suive.

Un exemple : Intel avait sorti une toute nouvelle architecture qui faisait fi de nombre de problèmes liés au x86, cette architecture s'appelait IA-64. Evidemment, elle n'était pas compatible avec l'ancienne (x86). Qu'a fait AMD ? Ils ont simplement étendu la norme x86 aux processeurs 64 bits, tout en gardant toutes les limites du modèle x86. Qu'a choisi le marché ( = les clients) ? Le standard, et quel est le résultat des courses ? Intel utilise aujourd'hui la technologie d'AMD !

Ce qui est clair, c'est que seule Apple aujourd'hui pouvait prendre le risque d'attaquer le standard x86. Elle a les clients qui la suive, elle a les cartes en main. J'ai d'ailleurs commis un post sur le forum à ce sujet pour ceux qui seraient intéressés : Lien

Pour la 5G, oui tu as raison mais ce que cela illustre aussi, c'est qu'il ne faut quand même pas réduire Intel au seul x86. C'est comme réduire Apple au seul iPhone/iPad.

Zarck

24 mars 2021 à 20:50

Intel a trouvé un allié a sa mesure... IBM... l'ex numéro 1 de f'informatique... IBM qui n'en fini pas de tomber en pièces... IBM qui vend les bijoux de sa couronne de plus en plus nombreux au fil des années, avec une chute du chiffre d'affaire qui va vers le néant...
Intel a déjà commencé le même politique, son secteur SSD est a vendre...

Sethenès

24 mars 2021 à 21:07

@fabien77880 : meilleurs amis, meilleurs ennemis 😅

Il peut y avoir de cela, et je suis un bon exemple tant j'ai été déçu par Apple.

Mais si on regarde ce que j'écris, c'est quand même moi qui relativise tout de suite le problème de SSD (6ème intervention de la news si je me souviens bien). Dès que j'ai trouvé une vidéo qui expliquait les circonstances exceptionnelles dans lesquelles le problème pouvait se rencontrer, je l'ai communiquée. Bon, évidemment, je n'avais pas prévu qu'en creusant plus avant, on retombe sur un problème "OSX".

Il y a moyen d'être très critique sans être hargneux ni vouloir la faillite d'une société. Et même si on regarde ce que je souhaite pour Apple, c'est à dire la scission des activités d'Apple en plusieurs entités distinctes, c'est justement pour que la branche HW & OS fasse du HW et de l'OS. Et rien que ça.

Car d'accord, aujourd'hui il y a la puce M1. Mais c'est quand même Apple qui a tenu 4 ans au catalogue le Mac Mini de 2014, 6 ans au catalogue le Mac Pro 2013, 4 générations de clavier sur le MBP, presque supprimé l'ancien et excellent MBA (au moment du flottement avec le "MacBook"), etc.

Peut-être ai-je la mémoire trop longue ...

LolYangccool

24 mars 2021 à 22:06

@Sethenès : "Or regarde les progrès de la dernière génération (les 11700 qui sortent en ce moment)"
Tu dis exactement pareil que moi, c'est depuis qu'AMD est arrivé, soit depuis la gen 8 des Intel Core que les perfs augmentent.

LolYangccool

24 mars 2021 à 22:10

"Et désolé mais les vidéos, c'est un argument un peu limite car déjà avant tu étais remonté contre Intel (mais tu n'es pas le seul) et même sans elles tu aurais exactement le même avis sur Intel."
A oui bien sur, mais ça ajoute un argument à la défaveur d'Intel.
Je vois pas pourquoi ils ont attendus d'avoir la concurrence d'AMD pour se réveiller.
Ce n'est pas la mort d'Intel que je souhaite, mais qu'ils assument maintenant leur retard et qu'ils arrêtent de faire les victimes, c'est de leur faute, ils n'ont rien proposé de réellement mieux pendant des années, donc au bout d'un moment la concurrence rattrape.
Ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux-même.

Sethenès

24 mars 2021 à 22:37

Je peux te retourner la question. Pourquoi n'es-tu pas en colère contre AMD qui pendant tout un temps, a été à la ramasse par rapport à Intel ?

D'accord, AMD est revenu dans la course il y a 2-3 ans maintenant. Mais par le passé, il y avait déjà eu de très bon processeurs AMD (même meilleurs qu'Intel pendant un temps) avant qu'AMD ne soit durablement distancée par Intel. Et là tu ne dis rien, pourquoi ?

Si AMD avait talonné, voir dépassé Intel, tu sous-entends que cela aurait été mieux pour tout le monde. Donc logiquement tu devrais être autant en colère contre l'un que contre l'autre.

Mais il y a une règle qui est toujours vérifiée, c'est que l'absence de concurrence est toujours néfaste pour le client. Mais ici, et je le pense sincèrement, Intel est bloquée. Et 20%, ce n'est rien comme augmentation. En plus, comme d'hab, c'est dans les meilleures conditions, etc. Il faudra attendre des benchs un peu sérieux pour voir la vraie évolution.

Et à ce jour, ce que je pense tout aussi sincèrement (et encore plus depuis mon post sur le fofo et les raisons du gain de perf), c'est que ARM va être tout aussi bloquée. Il y aura bien sûr un beau bond avec les MBP et les iMacs (on verra à fréquence et nombre de coeurs égaux), mais d'ici une ou deux révisions, le temps de vraiment profiter des avantages du modèle SoC par rapport à la modularité du PC et l'ARM sera sur un rythme de progression semblable à Intel sur ces dix dernières années.

Et pour ce qui est de l'impact du manque de concurrence pour le client, la même chose s'est produite avec Nvidia qui était aussi bien meilleure qu'AMD et cela n'a pas fait un pli, Nvidia a fumé la moquette avec le prix de ses GPUs.

LolYangccool

24 mars 2021 à 22:47

« Et là tu ne dis rien, pourquoi ? »
Parce qu'ils ne se la joue pas victime, à ma connaissance, et parce qu'ils ne font pas les cowboys outre mesure.

d@n

25 mars 2021 à 07:14

Perso Intel R.A.B. Ça faisait des années que Sylvain écrit des articles sur eux en disant qu’ils sont à la bourre sur leurs calendriers et qu’ils pénalisent les fabricants comme Apple et nous pénalisent nous au final.
Après, ils veulent produire pour les autres, pourquoi pas. Il y a de la thune à se faire.

pehache

25 mars 2021 à 13:47

@Lol : "Ce que je n'aime pas avec Intel personnellement c'est qu'un jour ils vont taper sur Apple à coup de vidéos débiles et le lendemain ils vont limite aller les supplier de leur filer des puces à fabriquer."

Et tiens-toi bien, si Intel est capable de fabriquer ces puces et qu'ils le font à un prix intéressant pour Apple, Apple n'hésitera pas une seconde à faire affaire avec Intel . Tout comme ils n'ont jamais arrêté d'acheter des composants à Samsung même quand Samsung se moque de l'iPhone.

En affaires les sentiments ou l'amour-propre n'ont pas cours, seuls comptent les intérêts des uns et des autres. Apple est autant capable de faire affaire avec une boîte qui s'est moquée des produits Apple que de foutre dans la merde des boîtes qui étaient des solides partenaires.

The Hoff

25 mars 2021 à 15:43

@ pehache: tout à fait. J'ajoute que tous ces PDG se connaissent tous, sortent plus ou moins tous des mêmes milieux sociaux sauf exception, des mêmes écoles, fréquentent à tout le moins les mêmes endroits (mêmes clubs de golf etc). Leurs oppositions sont donc purement factices et l'ennemi du jour peut très bien être le meilleur ami du lendemain.

LolYangccool

25 mars 2021 à 16:45

« En affaires les sentiments ou l'amour-propre n'ont pas cours »
Ca dépends à quelle échelle alors, parce que j'en connais qui ne ferait pas affaire avec une autre entreprise qui leur crache dans le dos.

Sethenès

25 mars 2021 à 19:43

@YLC : Il ne faut pas chercher loin ... quelle est la société qui a décidé de punir Hyundai parce qu'elle avait osé émettre une critique et que ne s'est pas gênée pour le communiquer puisqu'on a même eu droit à une news sur le sujet ?

Est-ce une attitude pragmatique ? Quel peut-être l'impact sur les autres constructeurs qu'Apple approcherait ? A chacun sa réponse puisque seul l'avenir nous le dira.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription