Flexgate du MacBook Pro : vers une victoire en justice ?


Le défaut de charnière des MacBook Pro de 2016 et de 2017 conduisant au « flexgate » est désormais devant la justice américaine. Le problème était dû à un câble flexible un peu trop court — Apple avait réglé le problème en 2018 en utilisant un câble 2 millimètre plus long, moins sensible à l'usure — qui conduisait au fil du temps à un phénomène « d'éclairage de scène », quand ce n'était pas une panne pure et simple de l'écran.

Apple a officiellement reconnu le défaut de fabrication avec un programme de réparation lancé en mai 2019. Seulement voilà, il ne concerne que les modèles de 2016, et pas les déclinaisons 15,4" qui sont pourtant aussi touchés par ce problème. Certains pensent également qu'Apple était parfaitement au courant du problème mais ne l'a pas corrigé en cours de route pour éviter d'avoir à l'assumer. C'est désormais à la justice de trancher, et le juge Edward Davila semble pencher du côté des plaignants.


MacBook Pro Flexgate

Via MacRumors



Le site Law360 (via MacRumors) nous apprend que Edward Davila a écarté les MacBook Pro 15,4" de la plainte mais retient les accusations de négligence de la part d'Apple. « Le juge fédéral Edward Davila a déterminé que les allégations de consommateurs relatifs aux tests intensifs préalables de la part d'Apple, qui selon les consommateurs ont été conduits par une équipe d'ingénieurs spécialisés en fiabilité qui ont réalisé des tests de résistance et d'autres procédures qui auraient alerté Apple sur les défauts entraînant les pannes d'écran, démontrent suffisamment qu'Apple était au courant du défaut présumé. »

Apple, sans surprise, se défend de toute mauvaise intention, accusant le groupe de consommateurs ayant déposé la plainte de baser ses allégations sur de fausses hypothèses et non sur des faits tangibles. Certains éléments restent encore à analyser : les plaignants accusent notamment Apple d'avoir sciemment supprimé des commentaires négatifs sur son site web, ce que le juge voit évidemment d'un mauvais oeil : « cela suggérerait qu'Apple était au courant du défaut présumé ». À suivre...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (7)

Shanan_-

2 avril 2021 à 09:01

Avec mon MacBook Pro 2016 je brûle un cierge chaque semaine en espérant qu’aucune de ses nombreuses tares ne vas venir me pourrir la vie.

pierrez

2 avril 2021 à 19:32

La juge a écrit « Cela suggérerait qu'Apple était au courant du défaut présumé »
C'est évident car comme je l'écrivais en Août 2020 :
J'ai eu le même problème fin Septembre 2015 sur un MacBookAir modèle mi-2013.
Après avoir appelé AppleCare, ils ont accepté la prise en charge de 540€ chez iConcept, bien que n'ayant jamais souscrit à cette assurance/assistance AppleCare.
Le technicien iConcept connaissait le problème, de mémoire il l'appelait "fuite de lumières" et pas "éclairage de scène" mais le résultat est identique à la photo de MacRumors qui illustre l'article.
Donc Apple avait surement déjà collecté de nombreux retours de SAV sur ce modèle MBA dès 2013..

Madiba

2 avril 2021 à 20:06

J'ai acheté 4 MacBook Pro en 2016 pour moi-même et ma famille. Le clavier papillon est un désastre. Ils l'ont remplacé par le même clavier, donc les problèmes restent. Mon fils ne peut plus utiliser le sien à cause du problème de l'écran. Ca fait une quinzaine d'années que j'en achetais, mais c'est terminé. Apple n'est plus sur son petit nuage depuis que Steve Jobs est décédé. La concurrence a bien rattrapé son retard et Apple ne devient qu'une machine marketing comme les autres, à savoir des mises à jour banales pour encaisser le fric d'idiots qui courent pour acheter le dernier modèle. Steve Jobs doit bien se retourner dans sa tombe s'il voyait ce que c'est devenu.

LolYangccool

2 avril 2021 à 21:01

@Madiba : Oui le clavier papillon est mauvais, mais d'une il n'est plus proposé, et de deux, je ne suis pas d'accord avec le reste de ton message.
Apple reste une entreprise et ohhh, scoop, le but d'une entreprise c'est de faire de l'argent...

Mac68000

3 avril 2021 à 10:16

Bonjour,

Contrairement à ce que je lis dans votre article, je n’arrive pas à voir où le juge aurait enlevé le MBP 15” de la "class action".

Ce que je comprend de cette session, qui était pour vérifier la recevabilité de la plainte, c’est qu’elle a en effet “trimmed”, i.e. réduite, son étendue. Mais pas en enlevant les 15” mais en enlevant le fait que apple ait caché les défauts d’affichage du 15” (against Apple claiming it hid defects on 15-inch MacBook Pro). Mais l’omission frauduleuse sur les MBP dans son ensemble 13 et 15 pour moi est bien retenue par le juge.

Merci de me dire si je me trompe.

Armen85

3 avril 2021 à 20:13

Bonjour.

Je viens d'avoir ce problème il y a quelques jours sur mon MacBook Pro 15" 2016! Apple me demande 627€ pour le réparer...
Lorsque je vois ça, je n'ai pas du tout envie de payer pour un problème de conception d'une machine qui m'a couté presque 3000€!

Je suis bien dégouté et je ne sais pas trop quoi faire. Pensez-vous qu'il y ait des chances que le programme s'étende au 15" de 2016? Mais en attendant, je ne sais pas si je le fais réparer ou pas

dekix14

21 juillet 2021 à 20:01

Je possède ce soucis sur un macbook pro de 2017 devis Apple pour le remplacement de l'écran, 538 euros ... Si quelqu'un a réussi à se faire rembourser la réparation par Apple, je suis preneur de tout conseils ! Je ne comprend toujours pas que les modèles ultérieurs à 2016 ainsi que les 15'' ne soient pas ajouter au programme de rappel ...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription