La pénurie de composants devrait durer jusqu'en 2022


La pénurie de composants qui touche actuellement l'ensemble du secteur high-tech ne devrait pas se résoudre d'un claquement de doigts. Malgré tous les efforts des fabricants pour augmenter leur capacité de production, la crise devrait se prolonger jusqu'en 2022. Selon le patron de TSMC, le fondeur des puces d'Apple, la demande reste très élevée et il faudra attendre pour que les nouvelles usines soient opérationnelles. C.C. Wei, cité par Bloomberg, affirme d'ailleurs que ce n'est probablement qu'en 2023 que la situation reviendra réellement à la normale, même si le relâchement sera bien sûr progressif.


TSMC wafer

La situation va donc continuer à être tendue pour Apple, qui rencontrera inévitablement des obstacles dans sa chaîne d'approvisionnement dans les prochains mois. Cela pourrait conduire à des retards dans le lancement de certains produits — l'iPhone pourrait être touché — mais également à des stocks plus faibles que d'habitude, des temps d'attente plus élevés pour les livraisons et peut-être des fiches techniques revues à la baisse pour certaines nouveautés.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (2)

VanZoo

16 avril 2021 à 15:23

Ca peut-être une bonne occasion pour redistribuer les priorités, redéfinir les gammes. Ah, si cela pouvait perdurer, les entreprises tech feraient du tri (surtout Samsung et ses 208 nouveaux smartphones par an)

Cupraouf

16 avril 2021 à 23:02

@Vanzoo
Je serais curieux de savoir ce qu’a pu te faire Samsung pour manifester une telle animosité à l’égard de cette marque.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription