Q2 2021 : Apple enchaîne les records de vente


Le trimestre dernier, Apple avait pulvérisé ses records de vente pour le trimestre de fêtes. Trois mois plus tard, Apple vient de présenter ses résultats financiers pour le compte de son deuxième trimestre fiscal de 2021, qui s'étend de janvier à mars, et ce sont de nouveaux records qui viennent de tomber pour un second trimestre. Apple s'est arrogé un chiffre d'affaires de 89,58 milliards de dollars, contre 58,31 milliards pour le trimestre équivalent de 2020. C'est une hausse de 53% d'une année sur l'autre. Côté bénéfices, c'est encore plus incroyable : Apple est passée de 11,25 à 23,63 milliards de dollars en un an, soit 110% de hausse !


Résultats Apple Q2 2021

Apple a profité à plein de la crise sanitaire et des changements d'habitudes des consommateurs. Tous les postes sont ainsi en nette croissance. L'iPhone est passé de 28,96 à 47,94 milliards de dollars d'un année sur l'autre (+66%), un peu aidé par un lancement plus tardif que d'habitude en fin d'année dernière. Le Mac est passé de 5,35 à 9,10 milliards de dollars (+70%), ce qui confirme le grand succès des ordinateurs équipés de puces Apple Silicon. L'iPad est quant à lui grimpé de 4,37 à 7,8 milliards de dollars (+79%), officiant à la fois pour le télétravail et les loisirs. Les autres produits (AirPods, Apple Watch, Apple TV, Beats, etc.) suivent une hausse plus modeste avec un passage de 6,28 à 7,84 milliards de dollars (+25%), et les services continuent leur croissance en passant de 13,35 à 16,90 milliards de dollars (+27%).


Résultats Apple Q2 2021

Toutes les activités d'Apple sont donc en pleine forme et la répartition des revenus d'Apple ne change ainsi pas beaucoup : l'iPhone continue de représenter plus de 50% des revenus d'Apple, les services près de 20%, puis le Mac, l'iPad et les autres produits sont plus ou moins à égalité autour de 10%.


Résultats Apple Q2 2021

Les représentants d'Apple se sont bien sûr satisfaits de ce nouveau trimestre historique. « Ce trimestre reflète à la fois la manière dont nos produits ont aidé nos utilisateurs à faire face à cette période de manière durable, et l'optimisme que nos clients semblent placer dans l'avenir. », a déclaré Tim Cook. « Apple est dans une période d'innovation de grande envergure à travers toute notre gamme de produits et nous restons concentrés sur la manière dont nous pouvons aider nos équipes et communautés pour sortir grandis de cette pandémie », a ajouté le patron d'Apple. Le comptable en chef d'Apple, Luca Maestri, s'est également réjoui de ces résultats exceptionnels mais a jugé la situation actuelle trop instable pour donner des estimations pour les chiffres du trimestre prochain.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (13)

BaptisteC

29 avril 2021 à 09:30

"Apple est passée de 11,25 à 23,63 milliards de dollars en un an" > C'est complètement fou !

bunios

29 avril 2021 à 09:39

"Apple a profité à plein de la crise sanitaire et des changements d'habitudes des consommateurs. Tous les postes sont ainsi en nette croissance".

C'est clair. C'est hallucinant ces résultats trimestriels d'Apple. La gamme iPhone 12 assez bien fourni par rapport aux autres années, les nouveaux Macs Apple Silicon très prometteurs en entrée de gamme (à voir pour la suite) et bien d'autres produits mieux aboutis que les autres années. Je pense que ça explique ces excellents résultats. JE serai curieux de voir quand la pandémie s'arretera si Apple sera dans la même dynamique. Sur le coup, ce sera chapeau bas....

Impressionnant tout de même.


A+

Piroquem

29 avril 2021 à 09:48

L'enjeu pour le reste de l'année, c'est de réussir à obtenir tous les composants nécessaires pour assurer la demande! Si Apple réussi à mieux sécuriser ses approvisionnements que ses concurrents, ce sera le jackpot en 2021.

 Joe

29 avril 2021 à 10:29

Y a l’effet 5G sur les derniers iPhone, même si les gens n’ont pas encore de forfait 5G, ils se sont dit c’est bon je peux changer mon téléphone, il ne sera pas obsolète dans 2 ans. Ce qui était pas du tout le cas avec l’iPhone 11.

fabien77880

29 avril 2021 à 10:32

toujours difficile de voir de telles progressions quand beaucoup sont dans le rouges écarlates et proches de la faillite à cause de ce COVID mais tant mieux pour Apple surtout au vu de la qualité des produits avec des perf de hautes volées.
Bon en même temps, ça faisait longtemps que j'avais pas investi chez Apple, et cette année j'ai contribué à leur résultat car j'ai pris un AW SE (300€), un Mac mini M1 16Go RAM éducation (900€), un MBA M1 refurb (950€) et un iPhone 12 mini chez orange (760€).
C'est l'investissement sans frustration et super durable dans le temps ce qui me permettra d'être tranquille pour 4 à 6 ans facile (normalement ).
Ca fait une dépense de 2900€, soit, le prix d'un MBP16 que je lorgnais l'année dernière pour la puissance via FCPX en 4K 10bit H265 et 200 à 400Mbps... car LUMAFUSION sur iPad Pro, c'est top mais ça a vite ses limites et avec ce prix je me retrouve avec plein de machine et encore plus puissante pour mon utilisation

The Hoff

29 avril 2021 à 11:13

@ fabien 77880: clairement, la pandémie n'est pas une mauvaise affaire pour tout le monde. Et d'une manière générale, le secteur de l'informatique, que ce soit hardware ou software, fait partie des grands gagnants, entre le télétravail massif et la relative augmentation de pouvoir d'achat pour ceux dont l'activité professionnelle ne dépend pas des rencontres physiques entre les gens ou des déplacements. Toutes les planètes sont alignées pour que les consommateurs se précipitent sur ces produits.

Cmoi

29 avril 2021 à 23:12

Et Apple peut dire merci à la politique du "Quoi qu'il en coûte" de la majorité des États en Europe...Car lorsqu'on a une baisse drastique de ses revenus, on pense moins à acheter des smartphones, ordis, tablettes...hors de prix.

So0paman

30 avril 2021 à 09:17

La tech c'est vraiment les joujoux pour adultes, qui ne peuvent pas dépenser leur argent dans les voyages et les restos, en plus d'être plutôt déprimés et ressentent le besoin de se faire plaisir. Donc pas étonnant de voir les résultats exploser.

Ce n'est pas le seul secteur, je veux faire faire des travaux chez moi en ce moment et toutes les entreprises sont débordées comme jamais : Les gens ont de l'argent.

Bref tant mieux pour Apple. Par contre à chaque fois que je vois les chiffres, je me demande dans quelle mesure Apple est inquiet de voir plus de 50% de ses revenus concentrés sur un seul produit (l'iPhone), c'est jamais très bon pour une entreprise.

bunios

30 avril 2021 à 10:32

@So0paman,

"Bref tant mieux pour Apple. Par contre à chaque fois que je vois les chiffres, je me demande dans quelle mesure Apple est inquiet de voir plus de 50% de ses revenus concentrés sur un seul produit (l'iPhone), c'est jamais très bon pour une entreprise."

Cela fait des années que l'on entends ça. D'ailleurs moi même j'ai toujours dit qu'Apple n'avait pas réussi à trouver LE produit qui aurait remplacer l'iPhone en relais de croissance (rappel : iwatch et autres ne l'ont pas fait). Malgré tout c'est une sacrée performance d'Apple de maintenir l'iPhone à un haut niveau avec quelques faiblesses à des moments.

Bien sûr, le jour où l'iPhone s'écroulera vraiment ce sera une autre histoire pour Apple. Mais est-ce qu'Apple n'aura pas un autre produit de relais de croissance (la voiture auto ou autres).

Bref, à voir les futurs performances sans la pandémie qui fausse les bilans financiers en faveur et défaveur à certaines entreprises.

A+

The Hoff

30 avril 2021 à 10:46

@ Soopaman: c'est la raison pour laquelle ils investissent des montants colossaux dans autant de secteurs différents. Ils cherchent leur prochain relais de croissance: software, plateformes de contenus, objets connectés etc

Cmoi

1er mai 2021 à 05:03

Ce qui me surprend c'est que l'iPhone se vende toujours aussi bien...surtout avec les smartphones chinois avec écran à poinçon qui donne un sacré coup de vieux à l'écran à encoche d'Apple, et avec des prix autour des 200-300-400€.

Mais comme je dis souvent sur ce sujet, un jour le vent tournera, et acheter des smartphones à 800-1000-1300€ ne sera un jour plus d'actualité (pour x ou y raisons), et là, Apple aura un très gros problème...et aussi pour les ventes de Services qui sont principalement issus de l'AppStore. Mais on ne connait pas le jour..Et je ne crois pas du tout à un futur si profitable pour un Apple sans hardware.

bunios

1er mai 2021 à 11:59

@The Hoff

Netflix, Disney+ et Amazon vidéo domine largement le marché. Apple part de loin. L'Apple store est attaqué de toute part par des procès....

La voiture autonome, on attends toujours Apple...

IL reste un marché qui va s'ouvrir bientôt : la réalité virtuelle et augmentée. Un gros marché à venir. Aiguisé par pas mal d'entreprise dont Apple, Google, Facebook et autres.

Pour l'instant je ne vois pas le produit qui supplante l'iPhone actuellement. La dépendance est très forte à son chiffre d'affaires d'Apple.


A+

Valerian Dolliver

1er mai 2021 à 19:01

Bonjour,
La part représentée par l’iPhone ne me dérange pas car lus que ça. Le mac remonte doucement, s’il devient plus accessible (- de 1000€) et puissant en entrée de gamme : cela devient intéressant et touche plus de personnes. Ce n’est que mon point de vue, mais stratégiquement, l’iPhone est un bon produits pour récupérer des clients. Le smartphone est devenu l’outil indispensable de nos jours (banques/ paiement / double sécurité entre autres).
Et sur du renouvellement de maturité au sein d’un foyer : le parents donnent leur vieux smartphone aux ados... c’est l’objectif les habitudes sont prises etc ... ensuite une tablette et c’est partit... le confinement a exacerbé les activités autour des écrans; même les plus petits ont besoin d’y passer pour du distanciel. L’iPhone restera un porte d’entrée pendant longtemps

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription