Un port Ethernet 10G à pleine vitesse sur le Mac mini M1


Le nombre de ports pris en charge par la puce Apple M1 est limité, plus limité qu'avec les processeurs d'Intel. Pour ses premiers Macs à basculer sur l'architecture Apple Silicon, Apple a donc dû faire des compromis sur la connectique proposée. Si on pensait initialement que c'était ce qui avait poussé Apple à ne pas proposer d'option 10 Gigabit Ethernet sur le Mac mini, la firme de Cupertino a finalement lancé cette option le mois dernier. Pour un supplément de 115 €, il est donc possible de décupler les performances de la prise Ethernet du Mac mini.

Cet ajout a suscité quelques interrogations : si le nombre de lignes PCie gérées par la puce Apple M1 est si limité, le port 10 Gigabit Ethernet partage-t-il sa bande passante avec d'autres composants ? En d'autres mots, le Mac mini rogne-t-il sur les performances quelque part si tous les ports sont fortement sollicités simultanément ? Le youtubeur Linus Tech Tip a réalisé un test pour répondre à cette question. Il a d'abord testé le port réseau uniquement, puis a rajouté un écran Pro Display XDR 6K et de multiples SSD tournant à pleine capacité. Résultat, le port 10 Gigabit Ethernet conserve bien un débit maximal et stable en toutes circonstances.




Ce test nous permet de mieux comprendre l'organisation interne du Mac mini et les limites de la puce Apple M1. Selon les découvertes de Linus Tech Tip, il y a quatre lignes PCIe : une pour le connecteur Ethernet, une pour chaque port USB 4 (Thunderbolt 3) et une pour les deux ports USB-A et le Wi-Fi, le port HDMI étant directement relié au processeur via un connecteur DisplayPort interne. Le reste des composants, comme le stockage, ne passe pas par des lignes PCIe.


Mac mini M1 PCIe

On comprend donc mieux pourquoi la puce Apple M1 ne peut pas être intégrée dans des ordinateurs haut de gamme équipés d'une connectique plus riche. Avec seulement quatre PCIe, il serait ainsi impossible de créer un Mac mini avec quatre ports USB 4 sans faire de compromis sur les débits en cas d'utilisation simultanée des différents ports. C'est une limitation qui devrait logiquement sauter avec la prochaine génération de puces Apple Silicon amenée à intégrer des Macs plus musclés. En attendant, que les potentiels clients du Mac mini avec port 10 Gigabit Ethernet soient rassurés : les débits sont bien au rendez-vous quels que soient les usages.

Mac mini sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le Mac mini sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (6)

fabien77880

14 mai 2021 à 15:51

super article, merci pour l'info....4 lignes PCie c'est assez pour moi (même si on aimerait en avoir 40 )

Sethenès

14 mai 2021 à 16:40

A 115 euros l'option, je n'hésiterais pas trop à la prendre sur un Mac Mini de 1500+ euros (16 GB, 1 TB) pour l'option à 16 GB et 512 GB (1260 euros), ça se discute plus, surtout si on n'en n'a pas besoin.

Cela me parait une ouverture pour le futur, notamment en vue de récupérer le mini comme un petit serveur, quitte à mettre du stockage via l'une des autres connectiques (TB, USB, ...).

Par contre, ce qui serait vraiment un énorme plus, c'est qu'Apple bascule tout ses macs vers le 2,5 Gbit/s. A titre indicatif, sur les 440 cartes-mères proposées par LDLC, 152 proposent d'origine le 2,5 Gbit/s. C'est plus d'une carte-mère sur trois !

Le premier prix est à 120 euros pour un CM Intel compatible et à 160 euros pour une AMD. En contrepartie, il n'y a aucune carte-mère 10 Gb à moins de 320 euros (AMD) et 410 euros (Intel) et en tout il n'y a que 32 cartes-mères sur 440 qui l'offre (1 sur 14).

Evidemment, je l'écrivais pas plus tard qu'avant hier sur le fofo, le problème du 10 Gb/s, ce sont les autres composants. Un switch 9 ports (8 10Gb/s + 1 SFP+), c'est 400 euros pour un non-manageable. Un switch 5 ports 2.5 Gb/s, ça se trouve à 130 euros. Et je pense que les prix vont se démocratiser au fur et à mesure que les utilisateurs s'équipent en 2,5 Gb/s. Il existe également des switchs hybrides qui offrent des ports de différentes technologies pour un prix plus contenu.

En plus, il y a aussi "l'autre" bout de la ligne à prendre en compte. Si je sélectionne les NAS de moins de 541 euros chez LDLC, sur les 39 NAS proposés, 12 supportent le 2,5 Gb/s contre seulement 4 pour le 10 Gb. Avec une limite à 1033 euros, sur les 59 NAS proposés, ce sont respectivement 29 modèles qui supportent le 2,5 Gb/s et 15 le 10 Gb/s.

Sethenès

14 mai 2021 à 16:44

(manque la conclusion : Je suis d'accord que le 2,5 Gb/s arrive un peu tard et qu'il ne sera jamais le standard qu'est actuellement le "Gigabit". Mais pour les utilisateurs "enthousiastes", il pourrait constituer une étape intéressante en attendant une future démocratisation du 10 Gb/s mais qui tarde à venir ! Evidemment l'apparition du standard à 2,5 Gb/s ne va pas arranger les affaires du 10 Gb !)

Yann7

14 mai 2021 à 16:54

Donc les ports usb4 ne se partagent que 32 Gb au lieu de 2x40 Gb?

Yann7

14 mai 2021 à 20:53

Intel met beaucoup de lignes dans ses puces. Le i3 du précédent MacBook Air avait 16 ligne PCIe3 (soit 8 lignes PCIe4).

 Joe

15 mai 2021 à 09:23

La config de MacMini Intel dispo sur AWS EC2 :
https://aws.amazon.com/fr/ec2/instance-types/mac/
Est d’ailleurs en Ethernet 10GBps.
Les rumeurs prédisent que le M1 devraient être dispo courant de l’année. Amazon a peut-être demandé cette option en pré requis

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription