Intel s'attaque une nouvelle fois au MacBook Pro


S'il vous fallait encore une preuve qu'il n'y aura plus de révision du MacBook Pro 16" avec un processeur Intel, la voici. Intel a hier présenté ses processeurs Core de onzième génération de série H, ceux qui seraient susceptibles de se retrouver dans un futur modèle de MacBook Pro si Apple n'avait pas choisi de créer ses propres puces. Fréquences jusqu'à 5 GHz, prise en charge native du Wi-Fi 6E, diverses optimisations pour gagner en puissance et notamment en puissance graphique... Cette nouvelle génération de puces apporte son lot de nouveautés, et Intel compte bien le faire savoir en se comparant au Mac.


Intel comparaison MacBook Pro

Pour illustrer les progrès de ses processeurs, Intel s'est comparé aux ordinateurs d'Apple à de multiples reprises, promettant « une meilleure expérience de jeu que sur 100% des portables Mac ». Le fondeur a aussi publié des graphiques pour montrer la supériorité de ses puces sur différents jeux vidéo. On avait déjà eu du mal à comprendre la campagne publicitaire de dénigrement faisant appel à Justin Long, mais celle-ci dépasse l'entendement : Intel ne s'attaque pas aux puces Apple Silicon, mais compare ses nouveaux processeurs au MacBook Pro 16" haut de gamme qui est équipé d'un Core i9 de série H conçu par ses propres soins ! Carte graphique mise à part, le fondeur ne fait ainsi que montrer que ses puces de onzième génération sont plus performantes que celles de neuvième génération utilisées sur le MacBook Pro 16" sorti en novembre 2019...


Intel comparaison MacBook Pro

Une chose est en tout cas certaine, c'est que ces processeurs ne se retrouveront jamais dans un Mac. La révision des MacBook Pro haut de gamme est attendue pour cet été, avec un nouveau modèle de puce Apple Silicon qui devrait intégrer 10 coeurs (8 pour les performances et 2 pour les économies d'énergie), contre 8 coeurs (4 pour les performances et 4 pour les économies d'énergie) sur la puce Apple M1. C'est à cette nouvelle puce, qui devrait embarquer jusqu'à 32 coeurs graphiques (8 coeurs sur la puce Apple M1), qu'Intel pourra comparer ses futurs processeurs Core de série H.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

Gaius

1er juin 2021 à 10:51

pathétique...

cmdesign85

1er juin 2021 à 11:02

La rancune de Intel va beaucoup trop loin

matt

1er juin 2021 à 11:19

« Le fondeur ne fait ainsi que démontrer que ses puces de onzième génération sont plus performantes que celles de neuvième génération utilisées sur le MacBook Pro 16" sorti en novembre 2019… »

J’adore cette phrase ! Nan mais c’est un sketch en vrai …

Pourtant, selon ce test ces puces de 11eme génération ont l’air vraiment prometteur, hâte de voir comme la M2 ou M1X se porte face à cette 11eme génération, mais encore une fois … la communication chez Intel est vraiment déplorable …

So0paman

1er juin 2021 à 11:24

Ils comparent surtout une machine avec une Radeon 5600M a une machine avec Nvidia RTX 3060

Sachant que c'est la carte graphique qui a le plus gros impact sur les performances en jeu vidéo, c'est même pas la promo de leurs nouveau processeurs qu'ils font mais celle de Nvidia

C'est un sketch c'est pas possible (en plus d'être très malhonnête)

LoTsey

1er juin 2021 à 11:37

N’importe quoi… 🙄
Ceci-dit j’aime bien qu’ils titillent sur la corde du jeu vidéo car j’aimerais bien que le secteur se développe plus sur les plateformes d’Apple.

Mais je pense hélas que la phrase « un mac c’est pas fait pour jouer » à encore de belles années devant elle…

Cmoi

1er juin 2021 à 12:43

Intel peut être tranquille encore quelques années...mais il n'évitera pas l'avalanche des processeurs ARM sur les ordinateurs. Le but maintenant pour lui, c'est d'effectuer une bonne transition de x86 à majoritairement ARM, et si je me souviens bien, Intel a déjà investi dans la construction d'une nouvelle usine aux États-Unis consacrée à l'ARM.

iker

1er juin 2021 à 13:01

RI-DI-CULE
"Nos puces 2021 sont plus puissantes que nos puces 2019" !
Ca nous fait une belle jambe !
Allez adieu INTEL

Macintosh

1er juin 2021 à 15:02

Lamentable.

LolYangccool

1er juin 2021 à 15:16

Moi je les trouve très fort dans leur domaine Intel !
Pouvoir dépenser autant d'argent et d'énergie (j'imagine, peut-être mal, certes) dans des publicités lamentable à la limite mensongère pour dénigrer une marque au lieu d'utiliser l'argent à bon escient (améliorer leurs CPU et patcher les failles matérielle, par exemple), franchement bravo. Ils ont tout compris.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription