Les employés d'Apple bientôt de retour à Apple Park


Lorsque la crise sanitaire du Covid-19 a frappé les États-Unis au printemps 2020, Apple a dû fermer ses boutiques et surtout s'adapter en urgence au télétravail, y compris en Californie où se trouve son siège social. C'est dans un campus d'Apple Park pratiquement désert qu'Apple a filmé ses dernières conférences dématérialisées. En dehors de quelques ingénieurs devant utiliser des machines ne pouvant être déplacées, l'essentiel des salariés devait travailler à distance quitte à ramener des prototypes à la maison, ce qui est normalement impensable pour des raisons de confidentialité.

Maintenant que la situation revient progressivement à la normale aux États-Unis, Apple prépare le retour de ses employés au bureau. Dans un mémo envoyé à ses employés et intercepté par The Verge, Tim Cook annonce de nouvelles conditions qui prendront effet en septembre : les employés reviendront au bureau un minimum de trois jours par semaine, avec la possibilité de télétravailler le mercredi et le vendredi si le type de poste le permet. Apple va également instaurer la possibilité de travailler entièrement à distance jusqu'à deux semaines par an pour les salariés qui le souhaitent, pour raisons personnelles, sur validation d'un manager.


Tim Cook Hello and welcome back to Apple Park

(extrait de l'Apple Event d'avril 2021)



Dans son mémo, Tim Cook explique que « la visioconférence a permis de réduire la distance entre nous, c'est certain, mais il y a des choses qu'elle ne peut pas remplacer. ». Le patron d'Apple affirme que « je sais que je ne suis pas le seul à qui manquent le bourdonnement d'activité, l'énergie, la créativité et la collaboration de nos réunions en personne » et attend le mois de septembre avec impatience : « J'ai hâte de revoir vos visages. »

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (12)

BaptisteC

3 juin 2021 à 09:59

Je sens qu'aucune entreprise va apprendre de cette épidémie et va retourner à 100% en présentiel

d@n

3 juin 2021 à 10:48

J'en ai bien peur oui...
"T'es chez toi donc tu bosses pas"
Alors que toutes les études prouvent le contraire...

BaptisteC

3 juin 2021 à 10:57

Je pense qu'un juste au milieu de 2-3 jours de télétravail par semaine est l'idéal

JCHO

3 juin 2021 à 10:59

Pas d'accord avec vous, je crois au contraire que cette période de pandémie aura fait bouger certaines lignes impensables à faire bouger il y a encore à peine plus d'un an.
Le télétravail représente un gain économique en déplacements et coûts de structure fixes qui est très significatif pour les entreprises. Et ça, tout le monde l'a compris.
de nombreuses sociétés de services ont déjà fortement réduit leurs surfaces de bureaux.

Odawin

3 juin 2021 à 11:31

Je suis d'accord avec Baptiste et dan, dans ma boite on a reçu un mail lundi que le télé-travail c'était fini au 1er Juillet et classé sans suite

JCHO

3 juin 2021 à 11:40

@Odawin
Attention à ne pas faire des cas particuliers une généralité.
Un très grand nombre de sociétés sont en cours d'accords de branche pour intégrer le TT. Je n'ai aucune idée de ce que ça représente en %, mais ce qui est certain, c'est que le TT ne disparaitra pas partout.

Adavo

3 juin 2021 à 12:13

Idem ici, retour en présentiel dès le 1er septembre… alors que j’aurai bien aimé faire du 2-3 jours à distance.

BaptisteC

3 juin 2021 à 14:29

Pareil de mon côté, retour à du 100% présentiel. @JCHO je ne fais pas de généralité mais je bosse dans une ESN qui bosse pour beaucoup de boîtes, et c'est la même directive partout (prestataire et non prestataire). C'est un retour à 2-3 jours sur place car c'est un conseil, et presque une obligation de l'Etat, puis un 100% en présentiel au plus tard en Septembre.

The Hoff

3 juin 2021 à 15:51

@ JCHO: tu as tout à fait raison. D'une part, le télétravail représente un levier d'économie conséquent pour les entreprises, d'une certaine taille. Ensuite, il est souhaité en majorité par les salariés (pas à 100% cela dit, et pas pour tous les types de postes bien sûr). Enfin, la résistance principale, qui venait des managers intermédiaires qui freinaient des 4 fers, est inopérante puisqu'après 1 an de télétravail massif, la terre ne s'est pas arrêtée de tourner.

BaptisteC

3 juin 2021 à 15:56

@JCHO @The Hoff Oui par contre c'est incontestable, pour les entreprises c'est une grosse diminution des charges fixes. Mais j'ai l'impression qu'on avoir que 2 équipes, les 100% télétravail ou les 100% en présentiel

magister

3 juin 2021 à 18:12

Le télétravail, c'est bien 2/3 jours par semaine, mais au delà, que deviennent la cohésion de l'équipe, le sentiment d'appartenance à l'entreprise et, à la rentrée de septembre, comment intégrer les nouvelles têtes ?

Mout

4 juin 2021 à 09:41

Dans ma boite, une ESN, pour les travailleurs internes en agence, le télétravail est pérennisé et généralisé (même s'il existait déjà avant de manières plus confidentielle), à hauteur de 2j par semaine, pour les postes éligibles, bien sûr.
Pour les personnes chez le client et pour des postes éligibles, c'est le client qui décide.

Je connais un de mes client qui, pour le coup, va repenser un peu plus profondément l'organisation du travail, mais je ne suis pas sûr que ca soit prêt dans les 3 mois; il s'agit ici de basculer de bureaux individuels "privé" à des openspace "Flex" (donc non réservé à quiconque : tu t'installes là où ya de la place ^^)

Et d'autres client qui, dès septembre : "allez, tout le monde au bureau, et qu'ça saute !"

Il va y avoir un peu de changement, mais très clairement toutes les boîtes n'iront pas forcément, selon les besoins, la volonté managériale, l'expression des coûts, les syndicats et CSE...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription