Des employés d'Apple regrettent le retour au bureau


La semaine dernière, Apple a dévoilé son plan pour le retour de ses employés au bureau aux États-Unis. Dès le mois de septembre, les salariés d'Apple devront revenir au bureau trois jours par semaine, avec la possibilité de télétravailler le mercredi et le vendredi si le type de poste permet cette pratique. Apple va également permettre à ses employés de télétravailler deux semaines par an, à condition que cela soit validé par un manager.

L'année dernière, Apple avait dû s'adapter en catastrophe aux mesures sanitaires prises en États-Unis, et ça n'a pas été évident : Apple a une culture de la confidentialité très forte, et autoriser les ingénieurs à ramener des prototypes à la maison était complètement inédit. Mais finalement, tout s'est globalement bien passé. C'est en tout cas ce qu'estiment certains employés d'Apple qui s'opposent au plan annoncé pour le mois de septembre. Une lettre, rédigée par 80 personnes issues d'un canal Slack de 2 800 membres dédié au télétravail, a ainsi été adressée à la direction d'Apple — avec The Verge en copie — pour demander des aménagements plus flexibles.


Réunion employés Apple

En résumé, les employés concernés estiment que « il y a une déconnexion entre ce que l'équipe exécutive pense du télétravail / du travail flexible et les expériences que bien des employés d'Apple ont vécues » : « non seulement beaucoup d'entre nous se sentent parfaitement connectés avec nos collègues de par le monde, mais mieux connectés que jamais ».

Ils demandent ainsi que les décisions relatives au télétravail puissent être prises par les équipes elles-mêmes, qu'un sondage interne soit réalisé pour connaître les différents avis sur le sujet, que la question des conséquences de l'organisation du travail soit posée aux employés qui quittent l'entreprise, qu'un plan soit mis en place pour aider les personnes en situation de handicap dans le cadre du travail hybride, et qu'une étude soit réalisée sur l'impact environnemental des différentes organisations du travail. À moins d'une fronde généralisée qui ne semble pas se profiler, il y a peu de chances qu'Apple lâche réellement plus de lest mais quelques aménagements supplémentaires ne sont pas à exclure.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (4)

JCHO

7 juin 2021 à 10:48

On va leur envoyer notre syndicaliste moustachu pour négocier avec la direction d'Apple

clive-guilde

7 juin 2021 à 10:59

Attention il s'agit d'une minorité qui s'exprime (80 sur 2800 comme précisé dans l'article).
bref ça va faire ptchiiittt

JCHO

7 juin 2021 à 11:19

ben oui, comme en France ! il représente quel pourcentage des salariés le moustachu ?

VanZoo

7 juin 2021 à 18:50

Quel manque de respect pour les seuls défenseurs des travailleurs et de leurs droits. @JCHO doit aimer les esclaves dociles.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription