Un dernier Mac Pro sous Intel en préparation ?


Les jours du Mac Pro avec processeur Intel sont comptés : Apple doit avoir achevé sa transition vers ses propres puces ARM d'ici 2022. La tour professionnelle d'Apple devrait cependant être la dernière à basculer sur l'architecture Apple Silicon, et le Mac Pro actuel sorti en décembre 2019 n'est déjà plus tout jeune. Et s'il avait le droit à une dernière mise à jour avec des processeurs fournis par Intel ? C'est ce que suggère une découverte de Brendan Shanks réalisée dans la dernière version bêta de Xcode, qui renferme des références à des processeurs Ice Lake SP, les derniers processeurs Xeon en date.


Mac Pro Icelake SP tweet

L'hypothèse a été confirmée par Mark Gurman hier soir : oui, Apple travaillerait bien sur une mise à jour pour son Mac Pro avec processeur Intel. On ne sait pour le moment pas quand il sortira, mais on imagine que cela sera dans le courant de cette année, sans tambour ni trompette. Il s'agit en effet de satisfaire les utilisateurs professionnels mais sans faire trop d'ombre à l'image des puces Apple Silicon : l'annonce devrait prendre la forme d'une simple mise à jour de l'Apple Store.

Pour l'année prochaine et la bascule sur Apple Silicon, Mark Gurman nous donnait le mois dernier quelques détails : Apple aurait prévu deux puces distinctes avec 20 ou 40 coeurs, soit 16 ou 32 coeurs pour les performances secondés de 4 ou 8 coeurs pour les économies d'énergie, sans oublier 64 ou 128 coeurs pour les graphismes. Le Mac Pro ARM changerait de châssis : il serait deux fois plus petit que le modèle actuel.

Mac Pro sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Nouvelle analyse : Mac Pro

Retrouvez le Mac Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (17)

bunios

9 juin 2021 à 07:35

Très étonnant quand même.....

LoTsey

9 juin 2021 à 08:25

Si c’est vrai, évidemment qu’ils ne vont pas le crier sur les toits.
Je suis curieux de voir cette version Arm (même si c’est pas une machine pour moi).

Delphin

9 juin 2021 à 09:29

Bizarre vu la campagne de dénigrement d’Intel à l’encontre d’Apple. Mais bon, on est pas à une idiotie près de leur part… au moins Apple a l’air de ne pas se préoccuper de ce duel stérile, d’autant plus qu’ils savent qu’à terme Intel sera ridiculisé !

JCHO

9 juin 2021 à 10:32

J'imagine que cette décision a dû faire l'objet d'âpres discussions chez Apple, mais le Mac Pro ARM ne sera clairement pas prêt avant (fin?) 2022, et l'actuel Mac Pro nécessite une MAJ du CPU pour rester "dans le coup" et surtout justifier son prix de vente élitiste.

clive-guilde

9 juin 2021 à 11:07

très bonne nouvelle car cela va de facto allonger le support de macOS pour les architectures Intel

Mat le Pirate

9 juin 2021 à 12:05

Clive-guise:

Sethenès

9 juin 2021 à 13:04

+1 pour la continuité du support Intel.

J'ajoute aussi que j'espère de nouveaux GPU compatible avec le bus propriétaire d'Apple.

Enfin, je n'avais pas tiqué jusqu'ici mais un chiffre m'étonne quand même. Sur les puces M1, il y a 128 unités de calcul par core GPU. Actuellement, une puce "8 cores" M1, offre donc 1024 unités de calcul (à titre de comparaison une 970 GTX en a 1560).

Actuellement les meilleurs cartes graphiques AMD (6900 XT) n'offre que 5120 unités de calcul. Les 3090 en offrent 10496 mais avec 2 GPU par cartes. Je suis dès lors sceptiques sur les GPU d'Apple à 128 cores puisque cela impliquerait 128^2, soit 16384 unités de calcul.

VanZoo

9 juin 2021 à 13:21

Sinon ma satisfaction à voir Apple respecter ses clients, les professionnels ne peuvent encore passer sur Apple Silicon. Ce n'est pas encore suffisamment mature (non pas les puces mais tout l'environnement software).
Et j'ai de grands doutes que la bascule sera achevée en 2022 (avec la pénurie actuelle ayant surement retardée le calendrier).

Zarck

9 juin 2021 à 14:31

Le nVidia 3090 est sur une seule puce.

Zarck

9 juin 2021 à 14:33

Image

Sethenès

9 juin 2021 à 15:25

C'est effectivement un poil plus subtil.

Mais dans cet article (lien), l'auteur pose et ensuite répond à cette question : "Pourquoi dites-vous qu'Ampere est un « bi-GPU by design » ?".

C'est à ce tour de passe-passe que je faisais allusion.

Zarck

9 juin 2021 à 16:51

Image

Et la carte est visible dans Windows comme un seul GPU.

Sethenès

9 juin 2021 à 17:50

@Zarck : OK, je laisse tomber. Tu as raison.

Il n'en reste pas moins vrai que pour AMD, la limite actuelle est à 5120 unités. J'ai peine à croire qu'Apple en propose 3x plus (et que sans le tour de passe-passe de Nvidia, il n'y aurait que 5198 unités sur les cartes séries 30).

Zarck

9 juin 2021 à 18:10

Oui on est bientôt aux limites de la gravure, est-il possible de faire moins de 1 nm ?

Maintenant c'est le multi unités et le multi couches.

Image

Zarck

9 juin 2021 à 18:16

Et pour l'Arm il existe déjà beaucoup mieux que les cpus Apple,

Image

https://www.lemagit.fr/actualites/252501223/Processeur-Ampere-devoile-un-ARM-a-128-curs-pour-le-cloud

pim

9 juin 2021 à 20:32

Un Pro se contrefiche du type de processeur sur lequel tourne sa machine, ce qu'il veut, c'est de la puissance. Les Xeon W actuels du Mac Pro ont 2 ans, bien sûr ils ne déméritent pas, mais si la machine peut recevoir les derniers processeurs Xeon de chez Intel, ce serait une très bonne chose de les voir proposés par Apple. Même si ce n'est qu'un gain de 10 ou 15 % en puissance brute, c'est toujours bon à prendre.

Sethenès

9 juin 2021 à 21:58

J'ai lu une réaction intéressante (je vais la partager sur le fofo également). Je précise qu'elle provient de quelqu'un "d'enthousiaste" à propos du M1, voici d'ailleurs ce qu'il en dit :

"Ne pas comprendre qu'une CPU tirant 15 à 20W maximum peut être moins performante qu'une tirant plus de 200 W (10X la consommation) et pas au même niveau tarifaire, là... Tu aurais du comparer le Mac Mini M1 avec un PC équipé d'un ThreadRipper 64-core tant qu'à faire."

Mais l'information intéressante concerne le Mac Pro :

"
Oui ces rumeurs sur une évolution du Mac Pro Intel m'a amené à une réflexion sur les problèmes que doit avoir Apple pour faire scaler ses Apple Silicon: on peut multiplier les Core des différentes unités, c'est trivial, mais leur communication et plus encore dans le cadre de leur architecture à mémoire unifiée (et L3 partagé), c'est d'un tout autre tonneau comme on l'a vu chez AMD avec le ThreadRipper Pro 3950wx décevant malgré ses 64 cœurs face à son petit frère 48 cœurs!

La mémoire unifiée est aussi un problème pour alimenter correctement les core GPU qui bouffent de la bande-passante comme moi les fraises de l'Île d'Orléans (mais sans la crème fraîche).
Sauf à mettre un cache L4 gigantesque (via du HBM2 par exemple), qui serait en fait la "vraie" mémoire vidéo, on ne peut pas alimenter une GPU performante (20 Tflops fp32 et plus) avec de la mémoire traditionnelle (DDR4 ou DDR5) ni on ne peut envisager d'utiliser de la GDDR5 ou GDDR6 pour l'ensemble de la mémoire.

Il faut bien voir que le Mac Pro Intel peut supporter des GPU totalisant 4 To/s de bande-passante mémoire, et 1,5 To de mémoire physique.
Ça me semble impossible à dépasser, voire approcher, avec la Mémoire Unifiée (le PCI-express n'est pas une solution mais un pis-aller).

Si un Mac Pro Apple Silicon arrive, ça ne sera pas basé sur la Mémoire Unifiée (ou en trichant au travers du PCI-Express avec des impacts majeurs en terme de latence), ou ça ne sera au niveau des performances potentielles du Mac Pro Intel actuel.
Et une évolution du Mac Pro Intel pointe sur les difficultés d'implémenter un niveau de performances maximales similaires avec une architecture intégrée, il me parait clair que ça indique du retard pour une Mac Pro Apple Silicon, voire que celui-ci sera plutôt un Mac mini Pro...

"

Source

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription