Certaines fonctions de macOS Monterey réservées aux Macs M1


Ah, les petites lignes... Il est fréquent que certaines fonctions inaugurées avec les toutes dernières versions des systèmes d'exploitation d'Apple laissent certains anciens appareils de côté pour des questions de performances ou de compatibilité, mais la transition vers les puces Apple Silicon rebat les cartes : certaines nouveautés de macOS Monterey ne sont pas compatibles avec des ordinateurs qui sont encore au catalogue d'Apple. Plus spécifiquement, plusieurs nouvelles fonctionnalités dépendent de l'architecture Apple Silicon et ne sont donc compatibles qu'avec les Macs équipés de la puce Apple M1 : aucun ordinateur équipé d'un processeur Intel ne pourra les prendre en charge.


macOS Montery Craig Federighi

La raison de cette incompatibilité réside dans l'utilisation du moteur neuronal des puces ARM d'Apple pour les fonctions concernées, que l'on retrouve également sur iOS 15. En voici la liste :

• Le mode Portrait pour des arrière-plans floutés sur FaceTime ;
• La fonction « Texte en direct » pour la reconnaissance de texte dans les images ;
• La Terre interactive en 3D dans l'app Plans ;
• Les cartes plus détaillées dans certaines villes de l'app Plans ;
• La fonction text-to-speech en suédois, danois, norvégien et finnois ;
• La dictée vocale hors-ligne ;
• La dictée vocale illimitée (jusqu'ici limitée à 60 secondes).

Certaines nouveautés impressionnantes de macOS Monterey ne font pas appel au moteur neuronal et sont bien compatibles avec les Macs Intel : c'est notamment le cas de la fonctionnalité « Contrôle universel » qui permet de faire passer le curseur et des fichiers du Mac à l'iPad et inversement, même si certains anciens Macs produits avant 2016 ne la prendront pas en charge.

Il faut en tout cas s'attendre à ce qu'Apple continue de capitaliser sur les avantages de ses puces Apple Silicon et de l'architecture désormais unifiée entre le Mac, l'iPhone et l'iPad. Il y a ainsi de grandes chances que d'autres fonctionnalités qui verront le jour avec les prochaines versions de macOS soient réservées aux Macs sur Apple Silicon.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (23)

Sethenès

10 juin 2021 à 10:46

Une vraie honte !

Valrani

10 juin 2021 à 11:02

Cela sera sûrement le cas pour beaucoup de fonctions "gimmick" dans les versions de macOS à venir, mais je pense que les nouveautées/modifications plus élémentaires continueront à être implémentées sur les machines Intel.
En tout cas je préfère ça plutôt qu'ils arrêtent de mettre à jour macOS tout entier pour les machines Intel.

Valrani

10 juin 2021 à 11:05

Je trouve ça quand même scandaleux car autant certaines machines entrées de gamme Intel sont peu puissantes, autant un MBP dernier cri ou un iMac Pro devraient quand même pouvoir gérer ça...

pehache

10 juin 2021 à 11:07

"En tout cas je préfère ça plutôt qu'ils arrêtent de mettre à jour macOS tout entier pour les machines Intel."

Dans le même genre : "je préfère recevoir une baffe qu'un coup de poing" !

fabien77880

10 juin 2021 à 11:08

oui j'avoue c'est moyen car techniquement je ne vois pas ce que cela change dans l'absolu. Bref, on s'y attendait mais pas aussi tôt et cela amorce un macOS 2022 encore plus axé sur le M1-M2

Calvin

10 juin 2021 à 12:36

l'occasion de citer Andy Warhol
“Acheter est bien plus américain que penser.”

nirinalumni

10 juin 2021 à 13:43

Je me répète mais quelle joie d'avoir acheté le nouveau MBA de mars 2020

VanZoo

10 juin 2021 à 13:51

Même si je n'ai rien à carrer de ces dites nouveautés, c'est une totale shame.
Sérieusement, Apple pense vendre plus de Macs avec ces fonctions mal finies ? (pour quand un mode portrait réellement efficace ?)
De toute façon, d'ici que Plans et ses nouvelles fonctions soit adaptés en France, macOS 25 sera présenté.

d@n

10 juin 2021 à 16:36

Discrimination

Cupraouf

10 juin 2021 à 18:13

Tout simplement impossible à justifier techniquement.

Piroquem

10 juin 2021 à 19:42

Ça aurait été possible de porter ces fonctions sans le neural engine, mais il aurait fallu les programmer complètement différemment. Sans doute beaucoup moins efficacement aussi. Ça aurait créé des branches de macOS, et Apple n’aime pas avoir des fils à la pâte, et préfère rompre les amarres avec ce qu’il considère déjà comme le « legacy »

Revan

10 juin 2021 à 20:55

Un scandale. Ca fait même pas un an que les M1 sont sortis...

LolYangccool

10 juin 2021 à 21:25

macOS Monterey n'est pas sorti non plus... L'annonce se fait un an après l'annonce et la présentation des puces Apple Silicon.

Pierrala

10 juin 2021 à 22:32

Revan : c’est pire que cela ils les vendent encore !

matt

10 juin 2021 à 23:01

« La Terre interactive en 3D dans l'app Plan » incompatible avec les Mac Intel ? On se rend compte de la supercherie là ? Enfin ça fait des années qu’on a une terre 3D sur les PC enfin ça rime à rien …

pehache

11 juin 2021 à 09:30

Piroquem : "Ça aurait créé des branches de macOS, et Apple n’aime pas avoir des fils à la pâte,"

Ca n'aurait pas plus créé de branches que d'avoir à gérer des hardwares différents dans les Mac précédents. Les fonctionnalités utilisant les cartes graphiques par exemple devaient pouvoir utiliser indifféremment l'IGP Intel ou les cartes AMD (ou Nvidia quand il y en avait). Les primitives graphiques sont les mêmes (Metal chez Apple dorénavant), il faut juste écrire les différents pilotes. Ils ne veulent pas le faire pour des machines pour pour certaines sont même encore en vente, ce qui dénote leur grand respect des clients.

Hocine

11 juin 2021 à 11:14

Salut ,
Oui un grand respect pour les clients qui ont acheté des macbook pro à plus de 3000 euros …. Et leur hypocrisie concernant l écologie , ils ont trouvé le moyen comme sur les iphones de réduire le temps de renouvellement des machines , si tu veux toutes les fonctions sympas de macos il te faudra la dernière version de Mx ….

Piroquem

11 juin 2021 à 11:46

@pehache
En l’occurrence, là je ne pense pas qu'il s'agisse uniquement de pilotes différents à gérer. Il y a sur le M1 un neural engine qui permet de gérer des taches avec un fonctionnement et un codage complétement différent de qu'il aurait fallu mettre en place sur un processeur sans neural engine, comme les intels.
Après, ce n'est pas très malin de la part d'Apple de présenter ces features avec macOS 15. Ils auraient du les annoncer avec les mac M1. "Voilà tout ce qu'on peut faire en plus avec un mac M1". Il me semble que ça aurait été plus acceptable...

Hocine

11 juin 2021 à 12:10

Oui tu as raison , certaines fonctions qui ont besoin de reconnaissance d images ou de formes ont besoin d un NPU mais d autres le GPU suffit

LolYangccool

11 juin 2021 à 14:20

De toute façon, l’iPad a 11 ans cette année. Dans moins de 10 ans on utilisera tous des iPad et plus du tout de Mac.

pehache

11 juin 2021 à 14:46

Autant un GPU différe beaucoup d'un CPU, aussi bien dans son architecture que dans la façon de les programmer, autant un NPU (Neural Engine chez Apple) n'est jamais qu'un GPU spécialisé pour les calculs de réseaux de neurones (ce qu'un GPU standard fait déjà très bien). Je pense que les deux se programment avec des concepts similaires. Tout ça pour dire que les fonctions spécialisées qui utilisent le NE du M1 pourraient tourner sur les GPU des Mac Intel sans forcément avoir avoir besoin de réécrire le code en profondeur.

Piroquem

11 juin 2021 à 17:56

@pehache
Il y a un rapport de 1 à 10 pour les perfs de machine learning entre un GPU et un NPU.
Rien qu'avec cet élément, on comprend qu'on ne code pas de la même manière avec une telle disparité dans les ressources.
Il est sans doute possible de développer des features qui auront un rendu similaires avec un GPU, mais ce ne sera pas aussi performant, et pas du tout conçu de la même manière.

pehache

11 juin 2021 à 22:45

@Piroquem : "!l y a un rapport de 1 à 10 pour les perfs de machine learning entre un GPU et un NPU. Rien qu'avec cet élément, on comprend qu'on ne code pas de la même manière"

Le rapport de performances en soit ne dit rien de la façon de les programmer. Pour ce que j'ai pu en lire l'architecture des deux est très semblable, donc la programmation n'a pas de raison de différer beaucoup.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription