Microsoft encourage Apple à sortir iMessage sur Windows


Avec Windows 11, qui a été présenté hier soir, Microsoft fait le pari de l'ouverture. Il sera par exemple possible d'ouvrir des applications Android téléchargées via l'App Store d'Amazon, et Microsoft va permettre aux développeurs d'inclure leur propre système de paiement, sans commission, à leurs applications distribuées sur le nouveau Microsoft Store (la commission sera sinon de 15% pour les logiciels et de 12% pour les jeux, au lieu de 30% sur l'App Store d'Apple), qui n'imposera d'ailleurs pas de format pour ses apps.

Microsoft a toujours pris le contrepied d'Apple sur le sujet, mais ce positionnement s'accentue avec Windows 11 et la firme de Redmond entend bien communiquer sur cette particularité. Dans une interview donnée au Wall Street Journal, le patron de Microsoft a ainsi défini Windows 11 comme « une plateforme pour les créateurs de plateformes » : « Nous avons la possibilité d'avoir plusieurs places de marché. Nous voulons en avoir une très bonne, mais nous sommes ouverts aux autres. »

Satya Nadella n'a pas hésité à faire un clin d'oeil à Apple : « Quoi qu'Apple veuille faire avec Windows, que cela soit iTunes, iMessage ou autre, nous l'accueillons avec plaisir. » Le service de messagerie d'Apple est aujourd'hui strictement réservé à ses propres produits, et un message interne révélé à l'occasion du récent procès entre Apple et Epic Games nous avait donné la raison précise : « iMessage sur Android enlèverait un obstacle aux familles d'utilisateurs d'iPhone qui donnent un téléphone Android à leurs enfants. » Même chose pour Windows, bien sûr : Apple tient à son jardin fermé.




Pour ce qui est de l'App Store, le raccourci avec les pratiques d'Apple sur iOS évidemment un peu facile : Microsoft n'est plus présent sur mobile et le Mac reste tout à fait ouvert aux App Store tiers. Il n'empêche que Microsoft appuie là où ça fait mal, alors qu'Apple est sous le feu des critiques pour son refus d'ouvrir l'iPhone au sideloading, et il est probable que sa philosophie soit montrée en exemple dans les futurs procès d'Apple.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (14)

Sethenès

25 juin 2021 à 17:39

Mes premières réflexions "à chaud" :

- J'aurais préféré qu'ils restent sur Win10

- L'apparition des applis Android ne me réjouis pas spécialement. Vu la quantité de softs nativement compatible avec Windows, ça ne m'inquiète pas à court terme, mais à long terme je ne pense pas que cela soit bénéfique.

- Je suis malgré tout curieux de voir quels seront les machines supportées par Win 10 et qui ne le seraient pas par Win 11. En regardant rapidement les requirements de Windows 11, il semble qu'il faille des cartes DirectX 12 (et surtout si je capte bien WDDM 2.0 compatible). Si je prends les CPU d'Intel (avec GPU intégrés), cela signifie que les Sandy bridge et les Ivy bridge sont les premiers non compatible (et donc tout ce qui précède). A titre d'info, ce sont les CPU qui équipaient les iMacs de mid-2011. Donc, à la louche, les PCs qui auront moins de 10 ans au moment de la sortie de Win 11 "devraient" être compatible.

- A moins d'une énorme surprise, j'attendrai au moins 1 an avant de migrer mes machines essentielles.

LolYangccool

25 juin 2021 à 18:17

@Sethenes : Mon fixe est donné comme incompatible puisqu’il manque TPM 2.0 apparemment. Sauf qu’en rusant j’ai réussis à installer Windows 11 dessus quand même. Du coup je ne comprends pas cette restriction.
Il m’a suffit de prendre un ISO de Windows 10 et d’y remplacer le install.wim qui y est présent par celui de l’ISO de Windows 11.
Il faut le faire avec des versions anglaise avec la bêta qui a fuité par contre parce que c’est la seule langue dispo à l’installation pour le moment.

pehache

25 juin 2021 à 18:30

La raison de la compatibilité avec les apps Android c’est de pouvoir revenir dans le monde mobile avec Windows à un moment, je pense.

VanZoo

25 juin 2021 à 19:05

L'ouverture à Androïd me parait bénéfique pour la com d'Apple sur la sécurité (malgré les nombreuses contradictions) et il me semble que ce sera un nouveau nid à virus (les pirates doivent s'en réjouir d'avance)

J'ose espérer que Microsoft travaille sur la succession du smartphone plutôt qu'à revenir dans la course. Face à la concurrence asiatique et l'Iphone, je ne vois pas ce que Microsoft pourrait apporter de différenciant (sauf à vouloir faire une sorte de smartphone Switch like pour leur Game Pass)

Sethenès

25 juin 2021 à 23:47

Vous avez peut-être raison. Que vaut-il mieux, des terminaux Android capable de faire tourner des apps "Windows" ou l'inverse ? Peut-être que Microsoft n'a pas vraiment le choix.

 Joe

25 juin 2021 à 23:53

ça fait des années que Microsoft mise sur Windows tactile, mais il y a peu d'application réellement adapté. Le support des applications Android donne une certaine légitimité a un Windows tactile, et va faire vendre beaucoup de Surface : Android + Windows + WSL, l'universalité absolue !

WSL : sous-système Linux que j'utilise quotidiennement pour Docker, fonctionne d'ailleurs très bien.

LolYangccool

26 juin 2021 à 12:05

« Donc, à la louche, les PCs qui auront moins de 10 ans au moment de la sortie de Win 11 "devraient" être compatible. »
En fait non. Il faut TPM 2.0, c’est un pré requis de Microsoft pour installer Windows 11, même si on peut le contourner, pour le moment…
Et TPM 2.0 est arrivé en 2016.
Pas terrible niveau compatibilité du coup… On parle souvent d’Apple à ce niveau mais là Microsoft ne fait guère mieux.

Sethenès

26 juin 2021 à 14:04

Si j'en crois ce site TMP 2.0 est recommandé mais seul la norme 1.2 est exigée (Lien), je cite : "Microsoft recommande des machines compatibles TPM 2.0. Si votre machine est TPM 1.2, l’installation de Windows 11 affichera un message d’avertissement.".

J'ai recherché la date de sortie de la version 1.2 et sur wiki je trouve : "The last revised edition of TPM Main Specification Version 1.2 was published on March 3, 2011.". (Source)

Evidemment, cela n'implique pas que toutes les machines sorties après cette date soient compatibles mais il y en a probablement un paquet qui le sont et qui sont sorties entre 2011 et 2016.

Sethenès

26 juin 2021 à 14:16

Je viens de vérifier. Ma carte mère X99-UD4 de Gigabyte (achetée début 2015) dispose d'un slot appelé "Trusted Platform Module Header" et Gigabyte propose un module TPM 2.0 compatible "The GC-TPM 2.0 is compatible with GIGABYTE motherboards of that include a TPM header on below:
Intel platform: 200-series, 100-series, 8-series* , 9-series & X99 series"(lien).

Après vérification, les séries 8 de la plateforme Intel sont sortis au Q2 2013 (src). Rappelons ici qu'il est question des cartes-mères compatibles rétroactivement avec la norme 2.0. Je n'ai encore rien trouvé sur les plus anciennes cartes-mères compatibles TPM 1.2.

LolYangccool

26 juin 2021 à 15:23

Ok cool. En tous cas la beta a purement et simplement refusée de s'installer avant de faire mon petit contournement.
Je vais regarder dans mon UEFI mais je n'ai pas vu de réglage pour TPM en regardant l'autre jour, j'ai une z97x Gaming 3 de Gigabyte.
Je regarde ça.

Sethenès

26 juin 2021 à 20:27

Ici la doc de ta MB : https://download1.gigabyte.com/Files/Manual/mb_manual_ga-z97x-gaming3_e.pdf Il n'y a qu'à chercher ce qu'ils disent à propos de TPM.

Ici, la génération de puce : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chipsets_Intel où il suffit de chercher z97

Enfin, il suffit de vérifier si la génération est l'une de celle que j'ai mentionnée (Intel platform: 200-series, 100-series, 8-series* , 9-series & X99 series) et pour le module ... il suffit de consulter le lien de mon post précédent !

LolYangccool

26 juin 2021 à 22:31

Oui j’ai déjà regardé sur le manuel de la CM.
Il semble qu’il n’y ait aucun réglage pour TPM.
Par contre, en regardant sur la carte mère ou sur le manuel, je vois un connecteur à plusieurs pins labellisé TPM.
Je pense que je vais surement devoir acheter un module TPM pour passer à Windows 11. Dommage.
Windows 10 me dit que je n’ai pas de puce TPM en tapant tpm.msc dans Exécuter ou dans la recherche.
De même, Bitlocker ne fonctionne pas.

Sethenès

27 juin 2021 à 11:33

Acheter un module à moins de 25 euros (moins de la moitié du prix d'un bracelet de la watch) ... qui permet en plus à une carte-mère sortie avant que la norme existe d'être compatible ... et tu trouves ça dommage ?

Comment veux-tu qu'une carte-mère soit compatible avec une norme qui n'existait pas au moment de sa sortie ?

En plus, le PC ne sera même pas équipé de la norme minimum (1.2) mais de celle qui est recommandée (2.0).

LolYangccool

28 juin 2021 à 00:48

Je n’avais pas regardé les prix des modules TPM.
Effectivement pour 25€ ça vaut le coup de faire la dépense.
Je trouvais ça dommage parce que j’ai acheté ma config mi-2015 et que TPM 2.0 est sorti en 2016.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription