Google présente son Pixel 6, avec un processeur maison


Les Pixel 6 et Pixel 6 Pro de Google ne sont pas attendus avant l'automne, mais le constructeur a décidé de couper court aux rumeurs avec une présentation en avant-première hier soir. Les caractéristiques techniques ne sont pas complètes pour le moment, mais on a déjà une bonne idée de ce que Google proposera en fin d'année. À commencer par le design, si particulier à l'arrière que c'est cet aspect qui est mis en avant sur les images promotionnelles de Google.

Un large bandeau noir dédié aux capteurs traverse le dos du téléphone. Le Pixel 6 intègre un grand-angle et un ultra grand-angle, alors que le Pixel 6 Pro embarque un téléobjectif 4x supplémentaire. À l'avant, il y a un écran 6,4" à 90 Hz plat sur le Pixel 6, et un écran 6,7 à 120 Hz courbe sur les côtés sur le Pixel 6 Pro. Les deux dalles intègrent un lecteur d'empreintes digitales sous l'écran.


Google Pixel 6
Google Pixel 6

Autre nouveauté importante, les Pixel 6 intègrent un processeur fait maison, le Google Tensor. Il s'agit plus spécifiquement d'un système-sur-puce, ou SoC, qui intègre une foultitude de composants taillés sur mesure pour les besoins du smartphone, y compris une enclave sécurisée et un moteur dédié à l'apprentissage automatique et l'intelligence artificielle. Google fait ainsi d'ambitieuses promesses du côté de la photographie, notamment avec des fonctionnalités pour combiner plusieurs clichés et obtenir une photo finale plus nette qu'elle aurait dû l'être, ou encore de la reconnaissance vocale avec des fonctionnalités de sous-titres et de traduction en temps réel et en local, sans connexion à Internet.


Google Tensor

Il n'y a pour l'instant pas de prix ou de date de sortie, et Google dévoilera tous les détails des Pixel 6 et Pixel 6 Pro lors d'un événement programmé pour cet automne. Ce premier aperçu montre en tout cas la direction que prend Google, qui monte en gamme et crée désormais ses propres puces comme Apple. La concurrence de Google n'est pas nouvelle pour Apple, mais elle pourrait prendre de plus en plus d'importance.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (15)

pim

3 août 2021 à 12:07

Pas mal du tout comme design avec les objectifs « en bandeaux » ! On se croirait un peu dans Men in Black avec leur stylo qui efface les mémoires !

VanZoo

3 août 2021 à 13:32

Oui, le design est novateur dans le secteur. A voir si le poids a été bien réparti.

Revan

3 août 2021 à 14:34

Chaque nouveau Pixel arrive avec un design et un "esprit" différent du précédent. Je trouve ça rafraîchissant.

matt

3 août 2021 à 14:43

Hâte de voir ce que donne ce processeur ! Cette concurrence a du bon et le plus performant cette puce sera, le plus ça va faire bouger les ingénieurs d’Apple !

Qu’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit, Apple est incroyable en conception de SoC avec TSMC, surtout sur la M1, côté iPhone il faut dire que leurs processeurs surchauffent un peu trop à mon goût …

En plus chaque année, côté iPhone, Apple nous promettent des processeurs ~40% moins energivores etc … mais jamais d’une génération à l’autre on voit 40% d’autonomie en plus, mais plutôt 50% de surchauffe en plus … Je pense qu’Apple fait un peu dire ce qu’elle veut avec ses chiffres …

VanZoo

3 août 2021 à 14:49

Peux-tu nous trouver l’info comme quoi Apple a présenté sa dernière puce IPhone comme 40% moins énergivore ?

Orion

3 août 2021 à 15:37

Sympa, ce design arrière qui me fait penser aux années 80 (par ex. les intérieurs de voiture). Et aussi au super-héros avec une paire de lunettes ayant un seul verre transversal.

Woodcutter

3 août 2021 à 16:54

J’aime bien aussi le design, et en plus il a l’avantage d’être stable quand posé sur une table 😄

Sethenès

3 août 2021 à 22:34

Je rebondis sur cette partie de la news : "(...) notamment avec des fonctionnalités pour combiner plusieurs clichés et obtenir une photo finale plus nette qu'elle aurait dû l'être (...)".

Si c'est la technique à laquelle je pense, elle est couramment utilisée au labo. Si le signal qu'on cherche à mesurer est noyé dans un "bruit" statistique, il est possible de maximiser le rapport signal sur bruit en multipliant les mesures et en "additionnant" les résultats. Le signal lui sera évidemment toujours au même endroit alors qu'on contraire, le bruit sera différent à chaque prise.

Ici, il s'agit de mesure en RMN. Le premier spectrogramme est le résultat brut avec un seul scan. Dans les suivants on multiplie les mesures tout en maintenant le temps de mesure constant (5 sec par scan).

N.B. : Il s'agit de RMN par Transformée de Fourier.

Image

Valrani

3 août 2021 à 22:57

Le jaune sur la première photo on dirait un Daft Punk

clive-guilde

4 août 2021 à 10:52

Très sympa le nouveau Pixel. Par contre 6,4" minimum pour l'écran mais comment font les gens pour le mettre dans leur poche ???

Orion

4 août 2021 à 12:09

@Sethenès Ça me fait penser au téléscope Very Large Array, qui combine les données de 27 antennes (cela dit, je ne suis pas allé voir dans les détails comment ça fonctionne, et je ne saurais pas dire si le fonctionnement est similaire).

Aussi, pour la photo, dans une vidéo YT de Tony et Chelsea Northrup, ils montrent qu’il est possible de combiner plusieurs photos prises séparément (sur un trépied), et de faire une moyenne des valeurs sur chaque pixel, pour avoir une image résultante équivalente à ce qu’on aurait obtenu avec une sensibilité ISO moins élevée !

Sethenès

4 août 2021 à 16:07

@Orion : non, le phénomène est différent, même si on pourrait imaginer appliquer les deux, successivement.

En fait dans un télescope, il y a deux caractéristiques importantes, sa surface qui contraint la luminosité du télescope et son diamètre qui limite la précision (la résolution). Il faut évidemment que la courbure du miroir soit parfaite pour qu'au foyer une "même image" arrive au "même moment".

Dans un projet tel que le VLA, plusieurs télescope plus petits sont réunis. La luminosité est évidemment moindre que celle d'un immense télescope dont le diamètre serait le même que celui occupé par les deux petits télescopes les plus éloignés. Mais, si on parvient à ce que la lumière soit resynchronisée entre les divers télescopes, la résolution est elle celle d'un télescope de diamètre équivalent à la distance qui sépare les deux télescope les plus éloignés !

Evidemment, rien n'empêche d'accumuler les mesures pour augmenter là aussi le rapport signal / bruit.

moonfire

5 août 2021 à 18:22

@Orion Ce que @Sethenès explique dans le précédent message n’est autre que ce cher et si utile principe de l’interférométrie. D’application pour le VLA mais aussi VLT, etc.
VLT au Chili pour lequel Amos pas loin de chez nous à conçu de vrais petits bijoux de miroirs ..

LolYangccool

5 août 2021 à 19:25

clive-guilde : Ils font comme ceux qui ont des iPhone de 6,7". Ça rentre encore largement.

LolYangccool

5 août 2021 à 19:32

Perso j'attends de voir le Galaxy Fold 3 qui sera présenté le 11 août.
C'est le smartphone Android que j'attends le plus et c'est le seul qui pourrait éventuellement me faire quitter mon iPhone.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription