Une nouvelle caméra sous l'écran chez Oppo


Deux ans après sa première démonstration, Oppo vient de dévoiler sa seconde génération de caméra sous l'écran. Le fabricant chinois a complètement retravaillé la structure de la dalle pour maintenir un affichage de qualité : l'écran conserve une résolution de 400 pixels par pouce à l'endroit où se situe le capteur. C'était le grand problème des solutions de première génération, que cela soit chez Oppo ou chez ZTE : la zone en-dessous de laquelle se situe la caméra restait facilement identifiable, avec un résultat variable selon l'angle de vision ou la couleur du fond. Avec ce nouveau modèle, Oppo promet « presque aucune différence » entre la zone de la caméra et le reste de l'écran, pour une expérience plus immersive.


Oppo caméra sous l'écran


L'autre problème concernait la qualité des photos, très en-deçà des standards actuels avec un résultat délavé qui manquait de détails, de couleurs et de contrastes. Avec sa nouvelle caméra, Oppo promet des avancées significatives et donne un exemple avec la photo ci-dessous, prise en plein jour mais tout de même prometteuse.


Oppo caméra sous l'écran

Malheureusement, cette caméra sous l'écran de seconde génération restera réservée à des prototypes pour le moment, signe qu'Oppo ne juge pas encore le résultat suffisamment satisfaisant, ou suffisamment facile à produire, pour une intégration dans un smartphone destiné au grand public. Les images publiées sont flatteuses, mais ce nouveau modèle n'a pas encore eu droit à une démonstration publique par Oppo, qui a déjà annoncé continuer ses travaux pour commercialiser un smartphone équipé d'une caméra sous l'écran dès que possible.

Pour le moment, aucune rumeur ne prête à Apple l'intention d'adopter un tel capteur dans un futur proche. Alors que l'encoche de l'iPhone devrait être réduite cette année, il est question de passer à un poinçon d'ici 2023 mais la disparition totale des capteurs frontaux n'est pas encore à l'ordre du jour.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (8)

jaywakeup

4 août 2021 à 12:04

Je suis passé d'iphone à Oppo l'année dernière et je ne regrette pas. Super matos et pas cher

Delphin

4 août 2021 à 13:18

@jaywakeup bienvenue dans le monde merveilleux des smartphones chinois et de l’espionnage de masse au profit du merveilleux gouvernement chinois. Un régal !

Woodcutter

4 août 2021 à 13:24

@Delphin Parce que les américains sont des bisounours eux 😂

LolYangccool

4 août 2021 à 15:05

Je suis d'accord avec Delphin.
Je préfère le matériel américain, pas confiance dans le matériel chinois.

clive-guilde

4 août 2021 à 15:46

C'est bien le cas malheuresement. La solution idéale mais pas facile à mettre en œuvre pour le quidam est de prendre un smartphone Android pas cher qui est compatible avec lineageOS car pour avoir un Huawei l'application Blokada (sous iOS et Android) permet de voir toutes les connexions externes (et de les bloquer ) pour empêcher la fuite en avant des données vers la Chine ou vers Google.
Cette solution diminue drastiquement le choix des téléphones et si l'on souhaite avoir le couple de paramètres suivants :

Des références à ce sujet :
L'article qui m'avait alerté à l'époque : igen.fr/android/2018/09/google-recupere-dix-fois-plus-dinformations-avec-android-quapple-avec-ios
Le logiciel de référence pour le filtrage de réseau pour téléphone blokada
Un site (et aussi une application) pour inspecter les applications sous Android : exodus-privacy.eu.org. D'après le site, même s'il n'est pas possible d'analyser les app sous iOS (faute de droit) le code étant développé par la même sociétés pour la version Android et iOS, il est fort à parier que les résultats entre l'application iOS et celle pour Android seront fortement similaires en termes de pisteurs.
Pour se dégoogliser, là où tout commence : Framasoft
Et une série d'émission radio de France Culture sur le sujet de l'espionnage numérique : LSD. La première émission parle notamment de l'espionnage sous smartphone Android chinois (Huawei) et c'est édifiant

Voilà la suite de votre été est déjà bien rempli

VanZoo

5 août 2021 à 00:08

L’encoche ne me dérange pas et si Apple la garde, c’est aussi parce qu’elle est identitaire.

DKSnake

5 août 2021 à 16:36

@clive-guilde: il n'y a malheureusement pas de solution 100% étanche à l’espionnage. Les solutions que tu évoques sont bien mais ne règle que la partie software du problème. Snowden nous a montré que même le hardware est contaminé, c'est le cas du "baseband" notamment. Ensuite vient le problème du réseau avec des opérateurs qui collaborent avec les services français. Car oui il n'y a pas que les Américains ou les Chinois qui espionnent...

Tout ceci demande beaucoup d'énergie, de connaissances, de concession pour un résultat peu satisfaisant, et c'est bien ça le problème.

bulusglo

6 août 2021 à 18:06

Est-ce qu'on peut faire trourner les application iOS sur les appareils Oppo ? Ou alors ce sont des Android ? Ils ont fait un OS propriétaire ?

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription