Notre test de l'iPhone 13 et de l'iPhone 13 Pro


Les iPhone 13 sont arrivés ! Les évolutions de cette année sont plus modestes que celles de l'iPhone 12 l'année dernière. Apple disposait déjà de bases solides, et ces nouveaux modèles poussent certains aspects un peu plus loin sans chercher à tout réinventer. Voici notre test de cette nouvelle gamme.


Test iPhone 13 iPhone 13 Pro

Design


Si vous avez déjà eu un iPhone 12 entre les mains, le design le l'iPhone 13 ou de l'iPhone 13 Pro vous semblera très familier. On retrouve en effet les bords plats de la génération précédente, le dos en verre, et des dimensions identiques en dehors de l'épaisseur et du poids légèrement accrus. Les nouveaux modèles se distinguent en revanche par leur encoche réduite à l'avant (elle a perdu 20% de sa largeur notamment grâce au déménagement du haut-parleur qui se retrouve au-dessus des capteurs, contre le châssis) et par des appareils photos plus volumineux à l'arrière.


Comparaison encoche iPhone 12 iPhone 13

iPhone 13 (à gauche) — iPhone 12 (à droite)



Sur l'iPhone 13 mini et l'iPhone 13, les appareils photos sont désormais positionnés en diagonale. Sur l'iPhone 13 Pro et l'iPhone 13 Pro Max, ils conservent un positionnement identique à celui de l'ancienne gamme mais ils gagnent considérablement en diamètre et en épaisseur.


Appareils photos iPhone 12 13 13 Pro

iPhone 12 — iPhone 13 — iPhone 13 Pro



Ce changement a une conséquence particulièrement désagréable si vous utilisez votre téléphone sans étui de protection et le posez à plat sur une table : il est encore plus bancal que les précédents modèles. Bien sûr, c'est un effet qui disparaît totalement avec un étui d'une épaisseur au moins égale à celle des appareils photos.


iPhone 13 Pro Bancal

iPhone 13 Pro posé à plat



Écrans


Il n'y a pas de changements drastiques sur les écrans embarqués sur l'iPhone 13 mini et l'iPhone 13 : il s'agit toujours de dalles OLED Super Retina XDR de résolution identique, toujours avec le verre Ceramic Shield pour mieux résister aux chutes et aux rayures. La seule petite évolution se situe du côté de la luminosité : les nouveaux écrans sont capables de monter à 800 nits, contre 625 nits pour l'iPhone 12. Cela vaut pour un affichage classique ; pour les contenus HDR, comme les photos ou vidéos, la luminosité maximale reste à 1 200 nits. Pour une utilisation en intérieur où la luminosité est rarement réglée au maximum, le passage de 625 nits à 800 nits ne change rien. En revanche, cette luminosité accrue est intéressante pour une utilisation dans des environnements très éclairés : si vous passez votre temps en extérieur, notamment en plein soleil, c'est un progrès précieux.


Luminosité iPhone 12 iPhone 13

iPhone 12 (à gauche) — iPhone 13 (à droite)



Sur l'iPhone 13 Pro et l'iPhone 13 Pro Max, une nouveauté très attendue a fait son apparition cette année : la technologie ProMotion. Au lieu des 60 Hz fixes habituels, l'écran de ces nouveaux modèles est capable de monter à une fréquence de rafraichissement de 120 Hz, soit 120 images par seconde, tout en pouvant descendre à 10 Hz en cas d'affichage fixe pour économiser de l'énergie. C'est une nouveauté à la fois subtile et fondamentale, discrète et magnifique. Elle peut aussi bien passer totalement inaperçue que subjuguer l'oeil averti : la moindre animation comme un défilement de page est plus fluide, moins saccadée.

Visuellement, c'est moins impressionnant que le passage aux écrans Retina il y a quelques années mais l'évolution s'installe tout de même vite comme une évidence. C'est ce genre de nouveauté parfaitement naturelle à laquelle on s'habitue sans réellement s'en rendre compte, et qui est finalement plus visible lorsqu'elle est absente. À l'avenir, on se dit qu'un passage à 240 Hz pourrait encore être bénéfique mais il faudra sans doute attendre plusieurs années avant d'y arriver.




Appareils photos


Cette année, Apple a particulièrement mis l'accent sur les appareils photos de ses nouveaux smartphones. Les différents modèles intègrent toujours les mêmes types de capteurs (un grand-angle et un ultra grand-angle sur les modèles classiques, ainsi qu'un téléobjectif et un scanner LiDAR sur les modèles Pro), mais avec de multiples évolutions pour améliorer la qualité des clichés.

Sur l'iPhone 13 mini et l'iPhone 13 classique, qui intègrent des capteurs identiques, Apple a revu les deux appareils photos. Le grand-angle est capable de capter jusqu'à 47% de lumière en plus, pour de meilleurs résultats en faible luminosité, et cet appareil photo intègre le système de stabilisation optique Sensor-Shift, qui stabilise le capteur lui-même et non l'optique pour des photos plus nettes lorsque le sujet est en mouvement. Il y a également un nouvel ultra grand-angle plus efficace en faible luminosité, avec moins de bruit numérique.

Sur l'iPhone 13 Pro et l'iPhone 13 Pro Max, Apple a mis en place des appareils photos plus volumineux qui peuvent capter plus de lumière. Le grand-angle ouvre à ƒ/1,5 au lieu de ƒ/1,6 et l'ultra grand-angle à ƒ/1,8 au lieu de ƒ/2,4, et l'ultra grand-angle des modèles Pro a la particularité d'offrir un mode Macro. Le téléobjectif, lui, ouvre à ƒ/2,8 au lieu de ƒ/2,0 sur l'iPhone 12 ou ƒ/2,2 sur l'iPhone 12 Pro Max, mais il a l'avantage d'offrir un zoom 3x au lieu de 2x sur l'iPhone 12 ou de 2,5x sur l'iPhone 12 Pro Max.

Tous les nouveaux modèles intègrent quelques nouveautés logicielles : le mode cinématique, les styles photographiques et le Smart HDR 4. Les modèles Pro prennent également en charge le format ProRes en vidéo, mais il sera disponible plus tard par le biais d'une mise à jour logicielle.


iPhone 13 iPhone 13 Pro Appareils photos

Commençons par le grand-angle, qui est l'appareil photo principal. Évacuons tout de suite la question de la photographie de jour : que cela soit l'iPhone 13 ou l'iPhone 13 Pro, les progrès ne sont pas suffisamment significatifs pour qu'on s'y attarde outre mesure. Cela fait plusieurs années que les capteurs s'en sortent très bien lorsque les conditions d'éclairage sont bonnes. Sur le comparatif ci-dessous, nous avons comparé le capteur 1x de l'iPhone 13 Pro à celui de l'iPhone 11 Pro (deux générations d'écart), avec un bon ensoleillement : il est difficile de faire la différence en dehors de la colorimétrie qui reste plutôt subjective.


Test appareil photo iPhone 13 Pro 1x

La différence se voit en revanche lorsque les conditions d'éclairage se dégradent. Mais là aussi, c'est plus subtil qu'il n'y paraît. Si Apple promet une meilleure captation de la lumière, cela ne s'en ressent pas forcément sur le résultat final lorsque celui-ci est réussi : Apple a déjà mis en place tellement de béquilles logicielles que le matériel est parfois presque accessoire.

Sur les trois photos ci-dessous, il est ainsi bien difficile de remarquer une différence significative : le coupable est le mode nuit, qui se déclenche lorsque la luminosité est faible et prend plusieurs photos puis les combine pour obtenir un résultat mieux éclairé et sans bruit numérique. Il y a cependant une évolution majeure : la durée nécessaire pour le mode nuit s'est considérablement réduite. Sur les photos suivantes, on est passé de 3 secondes de mode nuit pour l'iPhone 12 à 2 secondes pour l'iPhone 13 et même 1 seconde pour l'iPhone 13 Pro. Le risque de prendre une photo floue est ainsi considérablement réduit, et la tolérance aux mouvements est bien supérieure.


Test appareil photo iPhone 13 nuit

En photographiant un sujet en mouvement ou un sujet lointain, la rapidité de la prise de la photo est primordiale. Sur l'exemple suivant, où il y a jusqu'à 800 mètres de distance, on peut voir que l'iPhone 13 et l'iPhone 13 Pro s'en sortent mieux que l'iPhone 12 qui rend une photo plus délavée, bruitée et moins détaillée. L'iPhone 13 Pro se distingue de l'iPhone 13 classique sur certains détails : on peut par exemple distinguer les ampoules sur la structure du chapiteau, ce qui n'est pas le cas avec les autres modèles. Autre différence, la sensibilité aux aberrations optiques (le fameux lens flare) est réduite, avec un avantage pour le modèle Pro.


Test iPhone 13 1x zoomé

Du côté de l'ultra grand-angle, il faut également se lever tôt (ou se coucher tard) pour que les différences se révèlent. Les nouveaux capteurs sont effectivement plus précis que les anciens dans des situations d'éclairage difficiles, avec moins d'effets indésirables en cas de source de lumière parasite. La précision de l'image reste en revanche nettement inférieure à celle du grand-angle, notamment sur les côtés, et on peine tout de même à trouver une hiérarchie réellement flagrante entre l'ultra grand-angle de l'iPhone 13 et de l'iPhone 13 Pro, pour de la photographie classique tout du moins.


Test iPhone 13 ultra grand-angle

L'ultra grand-angle de l'iPhone 13 Pro a en effet une autre carte dans sa manche : c'est lui et lui seul qui intègre le mode macro, qui permet de s'approcher très près des sujets à photographier pour en révéler les plus petits détails. Le résultat est impressionnant : pour certains utilisateurs, ce mode sera peut-être même un argument de vente à lui tout seul pour les modèles Pro. Attention toutefois à ne pas perdre de vue qu'il ne s'agit pas d'un zoom : c'est bien l'ultra grand-angle qui est utilisé, avec une profondeur de champ limitée et des distorsions qu'on ne retrouve pas sur les deux autres appareils photos.



Mode macro iPhone 13 Pro
Mode macro iPhone 13 Pro

Les fabuleux gâteaux de Zoï Pâtisserie



Pour ce qui est du téléobjectif, qui ne concerne que les modèles Pro, il y a deux bonnes nouvelles. La première, c'est bien évidemment qu'il passe à un facteur de zoom de 3x, ce qui permet de mieux se rapprocher des sujets lointains sans avoir affaire au zoom numérique. La seconde, c'est que le téléobjectif utilisé cette année est identique sur l'iPhone 13 Pro et l'iPhone 13 Pro Max : l'année dernière, seul l'iPhone 12 Pro Max disposait d'un zoom de 2,5x, alors que l'iPhone 12 Pro se contentait d'un zoom de 2x. C'est donc une très belle progression pour le modèle de 6,1".

Le recul de l'ouverture, à ƒ/2,8 au lieu de ƒ/2,0 sur l'iPhone 12 ou ƒ/2,2 sur l'iPhone 12 Pro Max, peut en revanche se ressentir. On a pu le voir avec le grand-angle, iOS est suffisamment entraîné pour faire sa sauce avec les temps d'exposition et le mode nuit lorsque nécessaire : dans bien des cas, on ne constate aucune différence. Cependant, lorsque l'on tient un zoom optique de 3x à bout de bras en situation de faible luminosité, il faut faire particulièrement attention à rester stable : le moindre mouvement peut aboutir à une photo floue.


Téléobjectif iPhone 13 Pro

Une autre nouveauté, cette fois logicielle, permet de modifier l'apparence des clichés de manière permanente : ce sont les styles photographiques. Une fois sélectionné (et personnalisé si besoin), un style se comporte comme un filtre qui s'applique automatiquement à toutes les photos à venir. Un peu plus chaud, plus froid, plus vif ou contrasté... Les personnes n'étant pas tout à fait satisfaites par le traitement par défaut de l'iPhone peuvent désormais le modifier. Il est bien sûr possible de revenir en arrière à tout moment.


Styles photographiques iPhone 13

Enfin, le mode cinématique permet de réaliser des vidéos avec une profondeur de champ réduite, un effet de bokeh accru et des transitions en douceur pour le passage de la mise au point d'un sujet à l'autre. C'est un peu comme le mode portrait mais appliqué à la vidéo, pour le meilleur... et aussi pour le pire. Comme pour le mode portrait, l'iPhone n'est pas toujours capable de détourer parfaitement les sujets pour appliquer sa surcouche de flou artificiel en arrière-plan : l'effet visuel est globalement très sympathique, mais pas sur tous les sujets et à condition de ne pas trop s'attarder sur les détails.




Puissance


Après la puce Apple A14 de l'iPhone 12, nous passons cette année à la puce Apple A15 mais avec une subtilité en fonction des modèles : si la puissance brute est identique sur toute la gamme, les modèles Pro disposent d'un coeur graphique supplémentaire (cinq au lieu de quatre). Pour la puce Apple A15 classique, le surplus de puissance brute est de l'ordre de 10% en monocoeur et de 20% en multicoeur, et le surplus de puissance graphique est de l'ordre de 15%. Sur les modèles Pro, le surplus de puissance graphique est légèrement supérieur à 50%, ce qui est colossal d'une année à l'autre.

Si le processeur est un composant essentiel du téléphone, ces évaluations de la puissance ne sont pas des chiffres sur lesquels nous vous conseillons de vous attarder outre mesure : la puce Apple A14 de l'année dernière était déjà plus que suffisante pour tous les usages auxquels elle pouvait être destinée, et c'est encore le cas cette année. Ce n'est pas parce que le processeur est plus puissant que l'iPhone sera plus réactif pour les tâches du quotidien : les progrès de puissance seront uniquement utiles pour des usages de pointe. Par exemple, les coeurs graphiques de l'iPhone 13 Pro sont sans doute mis à profit pour la prise en charge du format vidéo ProRes. Il vaut ainsi mieux réfléchir en terme de fonctionnalités que de puissance, à une nuance près : une puce plus récente sera prise en charge plus longtemps par les futures versions d'iOS.


iPhone 13 Apple A15 Geekbench

Autonomie


En combinant les progrès de certains composants en terme de consommation électrique à des batteries plus imposantes, Apple est parvenue à augmenter significativement l'autonomie de l'iPhone cette année. Pour un usage "normal", Apple promet ainsi 1,5 heures supplémentaires pour l'iPhone 13 mini, 2,5 heures supplémentaires pour l'iPhone 13, 1,5 heures supplémentaires pour l'iPhone 13 Pro et 2,5 heures supplémentaires pour l'iPhone 13 Pro Max. Ce sont des progrès que nous avons plus ou moins retrouvé sur nos exemplaires de test : tout dépend bien sûr des usages, mais le gain se ressent au quotidien.

Ces progrès sont assez significatifs, notamment pour l'iPhone mini qui pouvait avoir du mal à finir la journée en cas d'usage un peu trop intense. Quel que soit le modèle et quels que soient les usages, c'est un confort supplémentaire non négligeable par rapport à la gamme d'iPhone 12. Ces nouveaux modèles sont en contrepartie un peu plus lourds que les précédents, mais c'est pour la bonne cause.


Recharge iPhone 13 Pro

Conclusion


L'iPhone 13 doit être pris pour ce qu'il est : une évolution de l'iPhone 12 et pas une révolution. Apple a perfectionné sa gamme par petites touches, en s'attardant sur des aspects essentiels du téléphone : le confort de l'écran, la qualité des appareils photos et l'autonomie, sans oublier le doublement de la quantité de stockage qui est désormais d'un minimum de 128 Go au lieu de 64 Go sur l'iPhone 12.

Certes, on aurait préféré des évolutions plus drastiques pour les appareils photos, comme un capteur périscopique pour démultiplier les capacités du zoom ou plus de mégapixels sur le grand-angle pour de meilleurs zooms numériques ou de meilleurs recadrages, et des capteurs moins protubérants pour un usage sans coque. On aurait aussi aimé le retour de Touch ID, quitte à ce qu'il soit seulement sur le bouton d'allumage, alors que Face ID reste à la peine lorsque l'utilisateur porte un masque. On aurait aussi particulièrement apprécié l'abandon du Lightning et l'adoption de l'USB-C... On peut toujours trouver plein de choses à redire, mais l'évolution par rapport à l'iPhone 12 reste solide même si elle n'est pas spectaculaire.


Test iPhone 13

Apple a d'ailleurs très bien positionné sa nouvelle gamme. Alors que l'iPhone 12 (6,1") est toujours vendu à partir de 809 €, l'iPhone 13 est vendu à partir de 909 €. Il n'y a que 100 € d'écart, mais avec un stockage doublé : si on compare l'iPhone 13 de 128 Go à l'iPhone 12 de même capacité, vendu 859 €, il n'y a plus que 50 € de différence. Ce qui permet de remettre tout notre test en perspective : les évolutions de cette année sont certes limitées, mais elles valent largement leur surcoût comme nous avons déjà pu le voir dans notre comparatif entre l'iPhone 12 et l'iPhone 13. L'iPhone 12 ne démérite pas, loin de là, mais à condition d'obtenir une bonne remise : au tarif catalogue, sa faible différence tarifaire avec l'iPhone 13 le dessert.

Vous pouvez retrouver tous les modèles d'iPhone 13 et d'iPhone 13 Pro sur l'Apple Store ainsi que chez les différents revendeurs comme Fnac, Darty, Amazon, Rue du Commerce, Boulanger ou CDiscount. Les nouveaux iPhone 13 et 13 Pro sont également proposés chez les opérateurs téléphoniques, chez Orange, Sosh, Bouygues Telecom, SFR et RED, parfois avec un rabais de quelques dizaines d'euros avec ou sans forfait. Vous pouvez également retrouver tous les modèles d'iPhone sur notre comparateur de prix, sur lequel vous pouvez créer des alertes pour recevoir un e-mail en cas de remises chez les revendeurs. Enfin, n'oubliez pas que nos forums sont à votre disposition pour recueillir toutes vos éventuelles questions.

iPhone sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (15)

Mr Bob

16 octobre 2021 à 17:43

Super test, Sylvain ! Merci
Bon par contre, les photos de petits gâteaux, un samedi à 17h30…

bunios

16 octobre 2021 à 18:15

Très bon test merci à vous. Je pense qu'effectivement le 13 est simplement une évolution sympathique en tout cas. Du côté de l'autonomie c'est quand même bien.

A+

fabien77880

16 octobre 2021 à 18:36

Génial

Hangaroa

16 octobre 2021 à 18:40

Merci pour ce test.. et de très jolies photos de nuit

fabien77880

16 octobre 2021 à 18:47

Le pire dans cette histoire c’est qu’ils ont, à mon humble avis, volontairement limité l’autonomie du 12 pour qu’elle soit acceptable en prévoyant de nettement l’améliorer pour le 13 afin de pousser au changement….car, faut pas se leurrer, certes l’A15 fait des progrès en WATT/H mais le plus important progrès sont dans l’augmentation de la batterie (et le 1Hz ->120Hz)

Armen85

16 octobre 2021 à 20:01

C'est effectivement une légère évolution entre le 12 et le 13.
Par contre, je trouve que cette année, la version pro a vraiment plus d'atouts que l'année dernière ou il n'apportait que le téléobjectif et le lidar.
Cette année, on a en plus le 120hz, et un coeur graphique en plus. Je trouve que la différence de 250€ est un peu plus justifié.

Arlekin

16 octobre 2021 à 20:10

Merci pour ce test. Très instructif et intéressant. Je reste avec mon 12 du coup.

Delphin

16 octobre 2021 à 23:54

Très bon test ! Super complet, tout est dit.

LoTsey

17 octobre 2021 à 05:59

Merci pour le test Sylvain.
De mon côté j’attends le passage au poinçon et le retour de touchID pour changer mon Xr. En tous cas avec un joli Oled 120hz, du mieux en photo, c’est déjà une belle amélioration 👍

Mais au final ce n’est pas grand chose si l’on compte les 4 ans qui le sépare avec la génération X.

gigatoaster

17 octobre 2021 à 16:36

Pour l’autonomie, tu n’as pas effectué de tests, Sylvain? Tu as repris les éléments de langage de la Pomme, dommage. Dans les tests précédents, tu effectuais des tests d’usage, non?

Adavo

17 octobre 2021 à 17:49

Oui dommage qu’on a pas, même sous la forme de ressenti, un retour sur l’autonomie

VanZoo

17 octobre 2021 à 21:45

Comme d'hab le test est bon, exhaustif, claire et patati et patata...

Sylvain

18 octobre 2021 à 13:47

@gigatoaster : sur le Mac oui, l'iPhone il ne me semble pas. C'est pour ça que je n'aime pas trop le mot "test" qui suggère qu'on met va absolument tout mesurer scientifiquement, je préfère la notion de "review" en anglais mais sans traduction vraiment convaincante. En tout cas, je n'ai pas testé précisément parce que c'est loin d'être évident à faire (ça nécessite des modèles neufs y compris de la génération précédente, et de reproduire strictement le même comportement sur plusieurs appareils...) mais mon expérience empirique avec le 13 Pro est concluante et tous les retours que j'ai sur le sujet sont positifs. C'est hyper variable d'un usage à l'autre, mais oui on a bien une augmentation de l'autonomie qui ne fait pas mentir Apple.

gigatoaster

18 octobre 2021 à 14:24

ah d'accord, pas de soucis je comprends. C'est juste pour avoir ton ressenti, bien évidemment c'est très dépendant de l'usage, comme tu l'indiques. C'était juste une suggestion car je pensais que l'autonomie était un point fort de cette édition, le 12 était moins bien que le 11 sur ce point à ce qu'il parait.

Valentin

18 octobre 2021 à 22:38

Super article. Très beau travail !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription