La FTC s'oppose au rachat de ARM par Nvidia


En septembre 2020, Nvidia a annoncé le rachat d'ARM pour 40 milliards de dollars. Le spécialiste des cartes graphiques veut élargir son horizon et devenir un géant de l'intelligence artificielle. Avec le rachat d'ARM, Nvidia prendrait le contrôle d'une licence cruciale pour de nombreuses entreprises high-tech : l'architecture ARM est en effet omniprésente sur les appareils mobiles et tous les processeurs d'Apple y font notamment appel, y compris ceux du Mac depuis l'année dernière.

Cette transaction fait donc grincer des dents. En début d'année, Qualcomm s'était officiellement opposé à ce rachat auprès des multiples régulateurs concernés. Aujourd'hui, c'est la FTC américaine qui annonce le dépôt d'une plainte pour bloquer cette acquisition. Le régulateur américain explique sans surprise que cette intégration aurait des effets dommageables pour la concurrence et l'innovation, Nvidia ayant tout le loisir de limiter l'accès à certaines technologies pour privilégier ses propres produits.


Logo ARM

La FTC annonce avoir collaboré avec l'Union européenne et les régulateurs britanniques, japonais et sud-coréens avant de prendre sa décision ; la Commission européenne a d'ailleurs lancé une enquête sur le sujet cet automne. La procédure de la FTC débutera en août 2022.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (2)

clive-guilde

3 décembre 2021 à 11:39

ça sent le sapin pour l'acquisition. Surpris que le titre de Nvidia n'est pas baissé en bourse.

bulusglo

3 décembre 2021 à 20:18

Après Qualcomm et la FTC, c'est BublusGlo moi même qui s'oppose à ce rachat, car si Nvidia fait pour Arm comme pour les cartes graphiques alors on aura des plantages partout , comme leurs pilotes de cartes.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription